Après les crimes israéliens, une manif lyonnaise d’ampleur

1189 visites
12 compléments

Plus de 10 000 personnes (6 000 selon la police et 30 000 selon des organisateur.ices) ont défilé samedi 5 juin 2010 pour protester contre les crimes israéliens en hurlant entre Bellecour et la Préfecture : « Israël assassin ! » « Nous sommes tous des Palestiniens ! ».

Lire à ce sujet un tract de la CGA distribué pendant la manif.

C’est sous un soleil de plomb que se sont rassemblées place Bellecour plusieurs milliers de personnes samedi 5 juin à 15h, pour dénoncer l’assaut meurtrier de l’armée israélienne contre une flottille humanitaire en route vers Gaza.

Parmi toute cette foule, un Lyonnais de 38 ans, Salah Berbagui, membre du Comité de bienfaisance et de secours aux Palestiniens (CBSP) était présent à bord d’un des navires de la flottille de la paix attaquée lundi à l’aube par l’armée israélienne. Il a raconté, au départ de cette manif, comment le bateau sur lequel il se trouvait a été arraisonné : « Des commandos sont arrivés par hélicoptères, en zodiacs, et ils se sont dirigés sur tous les bateaux en même temps, en jetant des grenades lacrymogènes.  On s’est tous regroupés sur le pont près de la cabine de pilotage, où se trouvaient déjà des militaires israéliens, qui nous ont menacés avec des fusils M16. On a tenté de résister pacifiquement et on a reçu des tirs de taser et de flash-ball . L’attaque a été d’une grande violence. Il y aurait 8 disparus qui auraient été jetés par dessus bord, en plus des 9 morts turcs... »

Après des discours des organisateurs, la manif’ a ensuite grossi tout au long du parcours, jusqu’aux Terreaux, puis Guillotière et la Préfecture, jusqu’à compter plus de 10 000 manifestantEs.

On regrettera que la petite dizaine de ridicules d’extrême-droite, présents avec leurs drapeaux français, ne se soient pas faits raccompagner vite fait en dehors du cortège malgré les déclarations des organisateurs en début de manif. Ils n’étaient malheureusement pas les seuls fachos, la manif comptant dans ses rangs de nombreux militantEs des Loups Gris, nationalistes turcs d’extrême-droite.

Peu de militants libertaires ou d’extrême-gauche dans cette manifestation très vivante et populaire, où régnait une véritable colère dans tout le cortège à l’égard des crimes israéliens à Gaza et leur tolérance par la communauté internationale : "Israël assassin" était le principal slogan de la manif’. Et l’on a pu sentir à plusieurs reprises qu’il ne faudrait vraiment pas grand chose pour que l’indignation déborde…

JPEG - 176.2 ko
Place Bellecour
JPEG - 179.8 ko
Place Bellecour
JPEG - 202.6 ko
Place Bellecour
JPEG - 191.9 ko
Le Collectif 69 de soutien au peuple palestinien
JPEG - 214.6 ko
Le cortège de l’UJFP
JPEG - 119 ko
Drapeau palestinien
JPEG - 127.3 ko
Un char dans le brouillard
JPEG - 126.8 ko
Fumigène devant la pref
JPEG - 114.4 ko
Fumigène devant la pref - 2
  • Le 17 juin 2010 à 00:07

    Dans notre combat contre le colonialisme Israélien, nous nous battons l’impérialisme français qui va de pair avec l’israéliens. Notre campagne s’axe aujourd’hui contre la compagnie française Egis Rail qui construit actuellement le tramway de Jérusalem interdit aux palestiniens, relayant les colonies illégales à la vieille ville... ou encore l’entreprise agrexco qui exportent aujourd’hui sur le marché français les fruits et légumes qui viennent des colonies.

    La France a eu un rôle capitale dans la création de cette colonie de peuplement qu’est l’ Etat d’Israël. Aujourd’hui la palestine est le laboratoire d’expérimentation des techniques anti-émeutes des CRS du monde entier. Nos CRS français se forment en Israël.

    Ce conflit est bien plus que le soutient à l’autodétermination des Palestiniens. C’est également le combat contre la plus grande et puissante colonie de Peuplement. C’est également un point géo stratégique pour l’impérialisme américain primordial qui détermine la situation de toute la région du proche Orient.

    On se bouge contre l’impérialisme français avec Survie, avec l’AECal, avec les sans papiers. Bien sûr on ne peut pas être partout. Mais je sais que je pourrais te retourner la critique tu n’es pas dans tous les combats.

    Nous refusons la complaisance, nous soutenons des décisions.

    Encore une fois nous ne cautionnons pas et nous l’avons jamais fait. Nous combattons l’antisémitisme à mon humble avis plus que vous. Vous êtes insultant. Combien de conférence, de formation, de soutient aux juifs anti-sionnistes qu’ils soient israéliens ou pas nous avons fait.

    Aller demandez aux anarchistes contre le mur ou à l’UJFP ou encore au Naturei Karta avec qui ils travaillent et vous verrez ce que nous faisons de l’antisémitisme. Ras le bol de ces accusations. Allez vous adressez à ces groupes nous n’en sommes pas responsables, les rassemblements sont publics si des gens viennent racoler avec leurs idées pourries ce n’est pas notre faute.

    Pour ce qui est de Collon et des auteurs que tu cites, il y a une grandes polémiques en ce moment et beaucoup de manipulations autour de ce personnage. Nous avons été clairs avec lui sur ces « rumeurs » et sa réponse nous a convenu. Après s’il a un double discours, a nous de continuer nos recherches nous ne sommes pas parfaits.

    On ne soutenait pas Chirac mais sa décision, si tu ne voies pas la différence tampis. Pour la turquie c’est pareil.

  • Le 16 juin 2010 à 22:12

    C’est vraiment la misère de la pensée étatiste.
    Etat et terroriste, c’est un pléonasme. Tous les états sont des terroristes.
    S’opposer au colonialisme, c’est pas servir la soupe à des états eux mêmes colonialistes.
    En fait c’est la misère de la pensée aclassiste, qui se place sur le plan de la politique politicienne d’Etat qui en dernier ressort savent très bien s’entendre sur le dos des exploité-e-s et des opprimé-e-s.
    Tu fais comme si on devait se ranger derrière la politique des Etats pour lutter contre le colonialisme. Et bien non, on peut le faire sur une base populaire, de classe, et pas en rentrant dans le jeu minable des dominants.
    Le véritable camp anticolonialiste, c’est pas celui qui sert la soupe à des Etats qui de toute façon, au délà des oppositions de façade, non seulement sont alliés aux autres impérialistes qu’ils dénonçent, mais en plus oppriment les travailleuses et les travailleurs, et plus largement la population qu’ils ont sous leur coupe
    Il n’y a que les opportunistes qui ont soutenu Chirac, parce qu’ils se soldarisent avec un politicien.

    Y a pas de problème avec l’opposition à l’Etat d’Israel et sa politique coloniale. C’est un faux débat pour éviter les critiques. Et c’est cette propension à faire l’autruche qui a permis à des courants comme ER de se développer.
    Car Là ou il y a problème c’est quand au nom de ça on cotoie des antisémites (ER, Blanrue, etc...) et des mecs qui s’en font le relais (Collon, etc...), ou qu’on sert la soupe avec des Etats qui eux aussi oppriment la population qu’ils tiennent sous leur joug (Etat turc, Etat syrien, Etat iranien...).

    Franchement le discours sur la manipulation israelienne, etc... ça montre que tu ne connais rien de la situation au Kurdistan, le PKK est sur la liste des organisations terroristes américaines et européennes. Tu amalgames ça avec les organisations nationalistes bourgeoise type PDK, UDK en Irak...
    Par contre l’AKP est un allié historique de l’union européenne et des Etats Unis. L’Etat profond turc est composé de la branche turque du réseau gladio, mis en place par la CIA...

    Alors oui il faut s’opposer au colonialisme israelien, mais ce serait bien aussi de voir un peu plus de monde dénoncer l’impérialisme français, parce que ça c’est de la proximité ! Et j’ai encore jamais vu 20000 personnes pour dénoncer les généraux algérien alliés de l’Etat français, on était 200 à Paris à protester contre le coup d’Etat au Togo (ils étaient où les anticolonialistes) avec la bénédiction de la France, etc...

    « 30 loups gris pas plus », c’est déjà 30 de trop, parce que c’est 30 personnes organisées, qui font partie d’un mouvement qui flingue des camarades en turquie et en europe.

    Tu crois que parce qu’on veut pas cautionner des fafs on renvoie dos à dos colonisateurs et colonisés ? A d’autre, je vois pas au nom de quoi on ne pourrait pas être clair sur ces 2 questions, c’est à dire être s’opposer, sur des bases de classe et de refus de l’oppression raciste et coloniale, au colonialisme israelien ET refuser toute complaisance avec des nationalistes et des fascistes.

    C’est justement ce libéralisme qui est en train de faire crever la solidarité avec les travailleurs et les travailleuses palestiniens, et l’opposition au colonialisme israelien.

    Quand au discours sur la médiatisation, c’est à mourrir de rire : pourquoi tu crois que les médias, possédés quasi totalement par la bourgeoisie française impérialiste, se focalisent sur cette situation ? PAr anticolonialisme ? Non, plutôt parce que ça permet de faire passer à travers l’impérialisme français, la françafrique.
    Alors oui il faut se bouger contre le colonialisme israelien, mais il faut le faire sur des bases claires, pas en cautionnant des nationalistes ou des antisémites (ouais, la manif du lundi il y a eu des « morts aux juifs » lancés, ça veut pas dire que tous les manifestants étaient antisémites, mais que l’antisémitisme existe dans ces manifs). Donc plutôt que faire l’autruche il faut le combattre, et arrêter de faire croire que l’antisémitisme est une invention des sionistes.

    Et puis ça ferait pas de mal de se bouger AUSSI contre le colonialisme français, et l’oppression des Etats...

  • Le 16 juin 2010 à 15:47

    Ce qu’il faut dire est simple : le soutien des US ou des israéliens à la cause des Kurdes (qui doit être bien récente, le Mossad il me semble a contribué à la capture d’Öcalan^^) n’enlève rien à la justesse de cette cause, le soutien d’AHMADINEJAD (je le dis haut et fort), de Assad, de Ben Laden, de E&R ou depuis le 31 mai, des Loups Gris aux Palestiniens n’enlève rien à la justesse de cette cause.
    Lénine disait en 1916 : « Le soulèvement irlandais (de Pâques 1916) est à cent pour cent justifié. Même si l’impérialisme allemand a essayé d’en profiter, même si les chefs du mouvement national ont maille à partie avec les Allemands, ceci ne change en rien la nature juste de la guerre irlandaise d’indépendance contre l’impérialisme britannique. C’est la même chose avec la lutte de libération nationale dans les colonies et les semi-colonies, les mouvements nationaux indien, turc, persan » « Un mouvement de libération mené par n’importe quelle nationalité opprimée contre l’oppresseur impérialiste est un mouvement de nature juste. Et le fait que les directions de ces mouvements pourraient les trahir en les associant politiquement et administrativement à l’impérialisme est une raison de dénoncer ses chefs, mais pas de condamner ces mouvements en tant que tels » !!!

    Alors oui, dehors E&R, et mobilisation des organisations turques et kurdes pour mettre dehors les Loups Gris pourquoi pas ! Mais je n’ai jamais vu une trotskisterie pareille, même chez les trotskistes (!!!) qu’il faut déserter la solidarité palestinienns à cause de ces gens là (et puis on les voit jamais pour les Tamouls gna gna gna... la proxmité géographique, la médiatisation ça vous dit quelqueschose ? la Palestine est plus proche et plus médiatisée c’est tout !)
    Au contraire, il faut y aller avec un discours révolutionnaire !

    Quand aux drapeaux turcs, content d’apprendre que toute personne avec un drapeau marocain ou un maillot de foot est un suppôt du Makhzen, que toute personne avec un drapeau ou un maillot algérien est un suppôt des généraux... Il y avait environ 30 Loups gris pas plus.

  • Le 15 juin 2010 à 10:47

    Les pro-palestiniens ont pour base la haine d’Israël ??????

    Vous l’avez piqué à qui cette phrase ? BHL ? Philippe Val ? Shimon Peres ?.

    Faisant partie des associations organisatrices votre analyse si elle est pertinente pour le cas des kurdes mériteraient que vous soyez aussi pointilleux sur le sort de ces kurdes que sur votre jugement sur les organisateurs.

    Comme d’habitude le combat pour la Palestine est accusé d’être qu’un combat « contre Israël » pour ne pas dire contre les juifs.

    Combien de temps encore va-t-il falloir qu’on montre patte « blanche, ha oui si elle est bronzée ça fonctionne pas » pour expliquer que nous notre BASE c’est une lutte contre le COLONIALISME israélien. Un Etat terroriste, qui détruit, assassine, annexe, spolie, vole, déporte, emprisonne, détruit un peuple et sa terre.

    Je pourrais vous parler de tous les débats, de toutes les conférences, de toutes les réunions, du temps et du sacrifice que tous les gens présents dans ces associations font pour cette cause juste. Mais là n’est pas le sujet.

    La base politique étaient claire et bien mentionnée dans le tract unitaire, les associations turques nous les avons rencontrée et elles étaient tout à fait au clair et d’accord avec les revendications du mouvement.

    Pour ce que subissent les kurdes, nous l’avons toujours dénoncé et nous avons dans nos rangs des militants de cette cause qui eux contrairement à vous comprennent tout à fait pourquoi aujourd’hui nous soutenons les initiatives du premier ministre Erdogan. La Turquie principale alliée d’Israël en Europe se réveille enfin et commence à lever le ton. Donc dans notre combat contre l’impérialisme israélien et américain nous soutenons cette puissance qui tente de renverser l’équilibre des forces internationales.
    Nous sommes moins bêtes que vous ne le pensez, nous savons bien que la Turquie a beaucoup d’intérêts dans cette affaire.
    De plus vous oubliez de précisez que les associations valorisaient les décisions de la Turquie sur CETTE affaire.
    Devrions nous nous désolidarisé de l’Afrique du Sud qui soutient officiellement les palestiniens mais qui aujourd’hui délaisse de plus en plus sa population noire ?
    Devrions-nous nous désolidarisé du Koweit parce qu’ils ont à côté un système capitaliste forcené ?
    Devrions-nous nous désolidarisé de Chavez parce que certains aspects de sa politique ne sont pas très démocratiques ?

    Nous avons fait un choix stratégique qui me semblent bien plus intelligent. Nous soutenons ouvertement toute décision qui vient renforcer le camp anti-colonialiste en nous réservant le droit et le devoir de condamner ces mêmes pays pour d’autres décisions. Ce que nous avons toujours fait et pour les kurdes aussi.
    Je me souviens bien d’ailleurs de tous les groupes anti-colonialistes soutenir Chirac dans sa décision de ne pas envoyer des troupes en Irak. Pourtant Chirac n’est pas un grand anti-colonialiste dans l’âme....Mais à cette époque nous avons soutenu sa décision bien haut parce que cette décision étaient bonne tout comme le sont celles de la Turquie sur le dossier du blocus.

    Et si vous étiez bien renseigné sur ce le combat des kurdes vous saurez qu’aujourd’hui plus encore ils souffrent de la manipulation israélienne et américaine de leur cause. Et c’est un grand débat interne justement sur ce soutient israélien et américain, débat qui n’est pas tranché....dsl de vous décevoir les pro-kurdes ont aussi leurs limites....

    Pour ce qui est de la présence d’E&R ou des loups gris, nous avons également trouvé cela inacceptable, le service d’ordre avait des ordres clairs, sauf que vu son manque de moyen il était en difficulté. Dans nos bilans de manifs nous avons fait un communiqué sur E&R et nous prévoyons de former nos militants sur cette question. Ils sont très vicieux et retourne la tête facilement. Le SO comme les associations n’ont pas attendu pour voir où étaient les fautes graves ou pas.

  • Le 9 juin 2010 à 11:40

    Bonjour
    Les échanges suite à cette manifestation sont intéressants et posés. Il faut remettre toujours dans le contexte de ce type de manif. Beaucoup d’émotion, beaucoup de Monde avec un niveau d’attente, de point de vue différents. Des organisateurs loin d’être toujours d’accord (!) et qui trouvent des compromis au mieux. Bref on est plus dans le « surf » pour faire que cela se passe bien. C’est pourquoi dans ces contextes particulièrement nous avons besoin des militants, des organisations afin qu’ils nous aident à maintenir le cap décidé collectivement. Pour la présence des turcs en masse et avec drapeaux pense t’on, un seul instant, que compte tenu de l’actualité et du lourd tribut payé par les turcs, il était une seconde envisageable qu’il n ’y ai pas de drapeaux ?!
    Cordialement

  • Le 8 juin 2010 à 23:26, par jhen

    Et pour le Darfour , les Azéris, les Kurdes en Turquie, on fait quoi ?..

  • Le 8 juin 2010 à 12:35

    Perso je suis rassurée d’apprendre que tes propos pour le moins incongrus(d’après ton message j’imagine que c’est à toi que j’ai eu à faire)étaient dûs à ton ignorance plutôt qu’à tes convictions ou aux consignes donnés au SO par les organisateurs..(éviter les incidents ect)
    Pour le reste et, entre autres certes, le temps qu’on a perdu à discutailler leur à permis de s’infiltrer dans la manif en toute tranquilité.Si on avait réagit vite fait (c à d votre SO et quelques copains)cela aurait été faisable.

  • Le 8 juin 2010 à 01:07

    Il aurait été judicieux d’y associer tous les peuples de la Terre qui souffrent dans l’ anonymat ou ont sombré dans l’oubli : Karen (Birmanie) en lutte armée depuis plus de 50 ans, Kurdes, Tchétchenes, Amérindiens qui crèvent dans l’indifférence générale (un barrage géant va les rayer de la planète plusieurs tribus des milliers d’individus !) Irakiens, Afghans etc...

    Imagine one people no religion tu sais un jour cela arrivera

    herope

  • Le 8 juin 2010 à 00:38

    En réponse au message précédent :

    La critique est facile mais l’art est difficile. Ce fut, c’est et ca restera vrai !
    J’etais dans le SO de samedi, et je reconnais dans ton message les propos que j’ai pu tenir avec certains manifestants qui ne toleraient pas leur présence.
    Cependant, au lieu de dire « c’est le SO unitaire qui a refusé de les virer », tu devrais dire « un des membres du SO a refusé de les virer ». En l’occurence moi.

    Ne cherche pas à decredibiliser par un acte isolé le discours clair qui a été prononcé avant la manifestation car leur présence, si insupportable soit-elle pour ceux qui connaissent ce mouvement (perso je connaisais pas E&R), n’enleve rien aux bonnes intentions de toutes les associations qui ont organisé ce magnifique rassemblement.

    Par contre, quand tu dis : « alors que nous étions quelques-un-e-s à être allé les voir et leur avoir proposé un coup de main... » De mon coté, lorsque je discutais avec eux, je n’ai pas vu grand monde autour de moi....c’est fou non ?!

    A bon entendeur, Salut !

  • Le 7 juin 2010 à 19:49

    Non, il ne faut par interpréter les choses...après.
    Il n’y a pas de choix politique des organisateurs de laisser quelqes individus d’extrême droite. Nous avions à gérer une grosse manif avec des moyens très limités, notamment en service d’ordre. A ce titre nous n’avons pas eu l’apport des organisations en la matière. Donc c’est plutôt on fait ce qu’on peut !!

  • Le 7 juin 2010 à 16:10

    Quand aux Loups gris...

    Dans cette manif, il y avait plus de drapeaux turcs que de drapeaux palestiniens. Certes, tous les nationalistes turcs ne sont pas des Loups gris. Mais quand ils se préoccupent du sort des palestiniens, ce n’est certainement pas par anticolonialisme : c’est bien uniquement parce que des Turcs ont été tués, qui valent un peu plus que les simples gens, et c’est bien une circonstance aggravante qu’ils aient été tués par des Juifs.

    La présence de ces drapeaux turcs est déjà un sérieux problème, mais là, dans les prises de paroles qui ont précédé le départ, il a été rendu hommage à « la Turquie et ses dirigeants ». Hommage suivi des cris « Türkiye ! Türkiye ! ». Les camarades Kurdes, qui chaque jour, comme les Palestinien-es, voient leurs terres occupées, leurs maisons brûlées, leurs gosses mitraillé-es, au nom de cette même Turquie, ont compris rapidement qu’il-les n’avaient pas leur place dans cette manif.

    Si des gens avaient l’étrange idée de venir à une manif du PKK avec des drapeaux israéliens, ils n’y feraient certainement pas long feu. Parce que les Kurdes ont une cohérence politique, une analyse de l’impérialisme, qui semblent manquer sérieusement aux pro-palestinien-es...

    La haine des israéliens est une bien pauvre base politique, pour manifester ensemble !

  • Le 7 juin 2010 à 15:27

    « On regrettera juste que la petite dizaine de guignols d’extrême-droite, ridicules avec leurs drapeaux français, ne se soient pas faits raccompagner vite fait en dehors du cortège. Manque de coordination et de motivation, la prochaine fois on se rattrapera. » Pour être plus exact, c’est le SO unitaire qui a refusé de les virer(alors que nous étions quelques-un-e-s à être allé les voir et leur avoir proposé un coup de main), en disant que la priorité c’était « pas d’incident », et qu’ils pouvaient rester dans la manif tant qu’ils ne gueulaient pas de slogans antisémites. Alors mêmes qu’ils l’avaient fait lundi (« mort aux juifs ») C’est donc pas un problème de coordination mais bien un choix politique des organisateurs (ou tout au moins du SO) de tolérer des antisémites notoires « tant qu’ils ne tiennent pas des propos ouvertement antisémites ». En contradiction pratique avec le discours tenu au début de la manif « les antisémites n’ont pas leur place ici, dans cette manifestation ». Bref, un discours clair (et bienvenu en début de manif), mais des actes en contradiction. Par ailleurs, mais ce n’’est qu’un avis, je suis pas sur qu’ils soient apparu comme « ridicules » :ils ont juste commencé à s’installer dans la place, être foutu dehors -ils ont pu faire toute la manif- alors qu’à Paris lors des bombardements à Gaza ils avaient été viré du cortège par le SO unitaire.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info