Site collaboratif d’infos alternatives

Aujourd’hui je voulais vous parler de répression...

Mouvement sur les retraites 7 compléments

Aujourd’hui je voulais vous parler de répression.

Le mouvement se radicalise, et il est important à mes yeux d’expliquer en
quoi, pourquoi, et comment l’état réagit face à cela. La lutte contre la
réforme des retraites ayant il y a déjà plus d’un mois et demi.

Les syndicats utilisèrent alors différents mode d’actions : manifestations,
grèves générales. La lutte s’est d’abord radicalisée de leurs côtés avec des
blocages, des grèves illimitée.

Les lycéens ont ensuite rejoint le mouvement. Ils furent de plus en plus
nombreux à partir en manifestations, de plus en plus de lycées bloqués etc.
Le mouvement des lycéens s’est radicalisé aussi, dans les deux dernières
semaines.

On parle de "casseurs", de "provocateurs".

Depuis jeudi dernier, plus de 150 interpellés uniquement à Lyon. Les
arrestations ont été la plupart du temps musclées, et les méthodes immorales
voir même illégales.

Tirer au flashball à bout portant sur des mineurs à deux mètres, Gazer
syndicats enfants parents et pacifistes, Bloquer des jeunes dans une allée
pour les contrôler puis les embarquer, tout cela, en plus d’être inhumain et
honteux est complètement hors la loi.
Hier, 200 personnes ont été bloquées sur le pont de Guillotière, controlées
par le GIPN, photographiées, fouillées.

Face à des forces de l’ "ordre" pointant sur les manifestants des fusils à
pompes, certains ont eus tellement peur qu’ils ont préférés risquer leur vie
en sautant un pont de plus de 10m de haut pour prendre la fuite.
Des jugements ont lieu tous les jours depuis lundi. Pour "jet de sac de
feuilles mortes", "outrage à un agent", "feu de poubelle", on peut
maintenant faire de la prison ferme. Tous les jeunes jugés s’en sont
"sortis" avec du sursis, cependant certains autres ayant refusés la
comparution immédiate se retrouvent à Corbas, en détention préventive.
Faire de la prison pour des jets de projectiles sur des flics parait
pourtant bien injuste. Et je vous épargne le discours sur les affreuses
conditions pénitentiaires.

Parmis ces inculpés, des "casseurs". Ceux qu’on qualifie ainsi sont comme
nous. Lycéens, étudiants, ou autre parfois. On dénonce leurs actes qui sont
en effet pas revendiquer, violents et pas toujours compréhensibles.

Mais il est quand même important de rapeller que même si cette démarche
n’est pas politisée, elle est politique puisqu’elle est la conséquence
directe d’un fossé que le gouvernement a creusé entre la société et certains
quartiers, certains jeunes.
En France aujourd’hui, le racisme est ambiant. Même les ministres tiennent
des propos discriminatoires, alimentant ainsi la rage de toute une partie de
la population qui est exclue, parquée, discriminée.
Et la rage est légitime, quand on voit des CRS embarquée des gens
inconscient à 17h en plein milieu de la place Jean Macé, devant tout le
monde. Quand on voit la BAC se coller des autocollants CGT et porter ainsi
un énorme manque de respect au syndicats, en plus d’embarquer des gens au
hasard. Quand on subit tous les jours le contrôle au facies. Oui, la haine
est légitime. Souvent mal exprimée parce-qu’elle a été probablement trop
canalisée.

Aujourd’hui je veux vous dire que même si le mode d’action de certains des
manifestants n’est pas le notre, le votre ou le mien, nous sommes du même
côtés.
C’est tous pour une société plus juste que nous nous battons.
Et il est anormal de voir des provocations telles que le GIPN (qui s’occupe
habituellement des terroristes, des prises d’otages), des hélicoptères qui
filment le centre ville tous les jours.

La question est celle-ci : Qui sont les provocateurs ?

P.-S.

tract écrit par des lycéens de St Ex.

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Le 24 octobre 2010 à 09:55, par Calme

    Comme tu le dis le gipn s’occupe bien des prises d’otages, comme Jeudi 21 octobre.
    Il faut s’organiser contre les flics infiltrés, ils sont dangereux, ils manipulent les foules dans le but d’un dérapage et de pouvoir en témoigner contre des manifestants.
    Il n’y a pas de casseurs ! il y a des personnes qui répondent aux provocations du présidents...
    Je suis un bon petit Français dans son aparte du centre ville ... et alors j’en est rien a faire d’un abris bus cassé ... ce n’est rien à côté de la vie.
    La retraite je m’en fou, pleins de monde n’a même pas de travail, le vrai problème c’est celui-là —>
    NOTRE PRESIDENT EST DU FRONT NATIONNAL : IL EST RACISTE, SÛR DE LUI, AGRESSIF, PRETENTIEUX, ULTRA CAPITALISTE... IL N’EST PAS HUMBLE, IL NE RECONNAIS PAS LA FRANCE TELLE QU’ELLE EST...

  • Le 24 octobre 2010 à 03:43, par Bombina

    « C’est tous pour une société plus juste que nous nous bat­tons. »
    "Ah ok, faut casser les biens publiques pour avoir une société plus juste ?
    Ne cherchez pas d’excuses aux casseurs.... "

    Il ne s’agit pas de légitimer les actions des "casseurs" (je me méfie du terme dorénavant car son utilisation abusive prête à confusion). Il s’agit de bien comprendre que ces actes de destruction volontaire traduisent un certains nombres de frustrations. Et que ce gouvernement (et les précédents aussi d’ailleurs) contribue à en accroître l’ampleur. Quand on sème le vent, on récolte la tempête..

  • Le 23 octobre 2010 à 13:42, par gâvé

    ET OUI IL Y AVAIT DES FUSILS A POMPE !!!

    aveugle juju

  • Le 23 octobre 2010 à 13:40, par gâvé

    Violet, c’est très bien.
    Il faudrait juste que les gens comme juju arrêtent de porter des oeillères, "casseurs" "casseurs", moi aussi je suis considéré comme ça par les médias et les flics !
    Ras-le-cul de cet illusion de liberté pseudo-démocratique dans laquelle nombreux sont plongés !
    Y’en a marre de se faire discréditer alors qu’on est tous conscient de ce qu’il se passe et de la merde où nous met ce gouvernement clairement raciste et fasciste !
    Tout mes srab au quartier, qui eux sont en lycée pro, se sont fait massacrés en manifs juste parce qu’ils sont en survet’, qu’ils sont blacks ou rebeus !
    Et nous sommes allés à l’affrontement contre les forces de l’ordre parce que eux et quelques blancs conscients dont moi (parmi tout les autres aveugles) ne veulent plus vivre dans cette mascarade !
    On veut vivre tous ensemble, sans frontières, sans maitre !

    Dédicace aux pacifistes, jvous jure je suis des vôtres, ça suffit la haine entre les dirigeants égoïstes et les peuples opprimés !
    Mais dans un délire comme mardi 19 a bellecour, pas de sitting svp... vous avez cher des couilles pour faire ça quand ça pète, mais vous vous mettez en danger et les autres manifestant hors de votre cortège aussi... alors à vous de savoir si comme moi vous ne serez pas naïfs où si au contraire vous le serez.

    La violence que l’on veut combattre peut à tout moment nous être imposée (on en a eu plusieurs fois la preuve), il faut donc s’insurger sinon on fuira la répression et ils auront gagné.

  • Le 21 octobre 2010 à 20:19, par Violet

    Bonjour,
    En fait voila, je suis lycéenne à St ex, c’est moi qui est écrit ce texte, seule. Et je tiens à préciser que c’est le premier jet, ce n’est pas le définitif. Si le définitif vous interesse, contactez moi, je peux l’envoyer par mail. Celui là est incorrect, il y a des indications qui sont fausses, des compléments qui n’ont pas été fait..

  • Le 21 octobre 2010 à 11:19, par Biguane

    Est-ce que le ministre de l’intérieur, M. HORTEFEUX, est en préventive à Corbas en attendant le résultat de son appel pour sa CONDAMNATION pour INJURES RACISTES ? Parce qu’il a été condamné, je vous le rappelle, et personne n’en parle, ce qui est hallucinant !

    En attendant, moi je suis toujours choqué par la vision que j’ai eu mardi à midi, lorsque les CRS ont tiré des bombes lacrymogènes sur les manifestants pacifistes que nous étions. Une image est gravée devant mes yeux : une petite mamie, gazée, pleurant toutes ses larmes (venue la de toute évidence pour casser du flic ???? lol). Une jeune lycéenne écroulée en pleine rue, en pleine crise d’asthme...

    La police a tiré ses bombes sur la foule et même sur les passants qui n’avaient rien demandé ! C’est une honte dans un état démocratique. La police ne nous a en rien protégé, mais elle nous a agressé ! Si nous vivions dans un état ou le droit était respecté, je porterais plainte contre ces policiers qui nous ont agressé ! Pour simple rappel, ces gens là, nous les payons par l’intermédiaire de nos impôts pour nous protéger !!!

    Je suis choqué parce qu’aucun policier n’était là où se trouvaient les casseurs, mardi matin, alors que les débordements étaient prévisibles : j’avais moi-même lundi soir convaincu ma femme de ne pas se rendre ce mardi matin en courses rue Victor Hugo... Suis-je un génie d’avoir anticipé cela alors que les policiers ne l’ont pas prévu. Pourquoi les CRS étaient devant les manifestants et pas en train d’interpeller les casseurs rue Victor Hugo. Et qu’on ne me dise pas qu’ils ont ensuite arrêté les casseurs place Bellecour : Les casseurs avaient les mains pleines de sacs en cuirs et de consoles video (c.f. videos) et je n’ai vu personne jouer à la WII sur la place Bellecour... lol.

    Tout cela pour dire qu’aujourd’hui, le pays se bloque, et qu’il est honteux de la part du gouvernement de bloquer INTENTIONNELLEMENT un pays démocratique de nos jours.
    Si le Petit Nicolas et ses ministres ne sont pas capables de s’assoir autour d’une table pour discuter, alors qu’ils démissionnent car il n’ont rien à faire à la direction d’un état démocratique !

    Jeunesse lève-toi !

  • Le 21 octobre 2010 à 11:01, par juju

    "Face à des forces de l’ « ordre » poin­tant sur les mani­fes­tants des fusils à pompes, cer­tains ont eus tel­le­ment peur qu’ils ont pré­fé­rés ris­quer leur vie en sau­tant un pont de plus de 10m de haut pour pren­dre la fuite."

    C’est une blague ????

    J’étais là, ce type qui a sauté c’est un mariole !
    Il avait franchement pas l’air d’avoir peur, d’ailleurs personne n’a eu peur du fusil à pompe, sinon les badauds aux alentours seraient partis...

    "C’est tous pour une société plus juste que nous nous bat­tons."
    Ah ok, faut casser les biens publiques pour avoir une société plus juste ?
    Ne cherchez pas d’excuses aux casseurs....

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Droits sociaux - santé - services publics » :

Compte rendu de l’AG de lutte lyonnaise du 24 mai

En résumé : interruption de la grève à Feyzin, organisations locales intéressées par la formation d’un front social lyonnais, rassemblement 29 mai devant l’ARS, événements 5 juin place Raspail, et surtout manifestation du front social lyonnais le 19...

Assemblée de Lyon et environs

État d’urgence, loi travail... L’assemblée de lutte vous appelle à la rejoindre Mercredi 24 mai à 18h à la Bourse du travail.

> Tous les articles "Droits sociaux - santé - services publics"