BROKEN CHAIRS - La priorité

855 visites

Quelques jours avant Fukushima (11 mars 2011) :

- 28 février 2011 : interview du Pr Yury Bandajevski

http://www.yvesmichel.org/yves-michel/espace-ecologie/entretien-avec-yuri-bandajevski-apres-laccident-de-fukushima-et-25-ans-apres-tchernobyl ou sur http://chernobyl-today.org/

- 6 mars 2011 : interview de Janette Shermann

http://www.lepost.fr/article/2011/11/17/2639945_tchernobyl-un-million-de-victimes.html

- 9 mars 2011 courriel de collègues :

« Salut, en effet, il y a des priorités. Mais il y en a plusieurs. Ce n’est peut-être pas en critiquant la hiérarchie des priorités des autres que vous allez les rallier à la votre. Je pense que le Gaz de Schiste est une priorité vitale pour chacun.
Essayons de faire au mieux : toutes les priorités en même temps, ou de nous les répartir.
Dans l’article que vous nous avez joint, il y a "nous" (les mêmes priorités ?)  »" class='spip_url spip_out auto' rel='nofollow external'>http://rebellyon.info/Au-coeur-du-monstre.html »

La priorité

L’institut de radioprotection Belrad au Belarus crée par les professeurs Nesterenko et Sakharov pour soigner les enfants de Tchernobyl, est sur le coup de s’effondrer par manque de crédits suffisants, les fonds jusque là obtenus proviennent de dons de la société civile mais jamais des organismes officiels. Et pour cause ; l’existence d’un institut de radioprotection montre avec trop d’évidence les effets néfastes des conséquences sanitaires de contamination radioactive pour la population, notamment la population la plus sensible que sont les enfants. Les nucléocrates tout puissants dans le monde ne peuvent se permettre de financer une telle vitrine démontrant leur barbarie, leur aveuglement et leur échec fondamental.

Ces lobbyistes montrent actuellement à Fukushima comment ils sont prêts à sacrifier des millions de personnes comme ils le font à Tchernobyl. La biosphère sature de cette pollution radioactive et les eaux et terres, la chaîne alimentaire contaminés montreront à l’avenir le véritable crime contre l’humanité qui dépasse l’entendement . Arrogance et ignorance confondues ne peuvent cacher un fait avéré : Tchernobyl est une catastrophe qui dure et durera toujours, comme celle de Fukushima qui commence à peine, et partout dans le monde pas seulement autour des sites les plus contaminés. Il faut inscrire cela dans la mémoire collective par la mise en place d’un tribunal Russell.
http://www.tribunalrusselnucleaire.org/

Mais pour l’instant la priorité est d’aider les populations sinistrées et les organismes et scientifiques indépendants qui portent la radioprotection à bout de bras, avec des moyens dérisoires comparés aux moyens d’une propagande infecte.
Sauvez Belrad ! Et enfin la priorité est l’arrêt immédiat de toutes les installations nucléaires de part le monde, civiles ou militaires.

Broken Chairs, les chaises cassées les vies brisées

Sur la place des Nations Unies à Genève, trône une chaise en bois œuvre de l’artiste Daniel Berset sur la commande de Handicap International. Elle ennuie bien l’ONU et a failli disparaître sous prétexte de restauration. Mais la population a veillé à ce que ce symbole reste en place, il reflète bien l’hypocrisie des États composant l’ONU et la barbarie des armes qui frappent aveuglement la population notamment les gosses qui jouent sur la terre bien après les conflits, « des pièges à enfant ».
http://www.broken-chair.ch/
http://www.handicap-international.ch/fr/
et cela continue :
http://www.handicap-international.ch/actualites/vue/article/bilan-de-la-conference-sur-les-mines-antipersonnel-au-cambodge-de-nouvelles-victimes-rappellent-a.html

Cette immense chaise cassée en bois, est remarquable afin de symboliser une barbarie « visible », « mécanique », mais comme cela est beaucoup plus difficile pour symboliser une barbarie invisible comme les victimes des bombes à uranium appauvri et les autres populations victimes de la radioactivité, il ne reste que « le détournement ou la récupération d’œuvre d’art » afin de solliciter l’attention sur ce point bien précis , volontairement occulté depuis trop longtemps par ces mêmes nations hypocrites.

JPEG - 123.6 ko
JPEG - 789.6 ko
le prof de philo à la sorbonne
soutenant ceux d’Ashraf

Cette été sur cette place, un prof de philo de la Sorbonne qui manifestait pour les réfugiés d’Ashraf (http://www.csdhi.org/ ) a bien voulu porter la pancarte. Et à côté des panneaux montrant Mme Éléonore Roosevelt « prenant en main » les déclarations des droits humain de 1948, on peut affirmer que ces déclarations d’intention n’engagent que ceux qui y croient, surtout pas la CIA et la bande de Wall Street par exemple qui à l’époque, a ainsi trouvé un os à ronger à la première dame, afin de l’éloigner de la maison blanche pour que les « affaires continuent ».

JPEG - 856.2 ko
Eleonor en 1948

Les panneaux provisoires ne sont pas passés inaperçu pas seulement auprès des touristes chinois, car la semaine suivante des policiers ont « nettoyé » la place en disant « que quelqu’un de l’ONU s’était plaint » et m’ont prié de retourner dans notre « pré carré » devant l’OMS, là où l’on a l’autorisation de la ville de Genève il est vrai.
Des cars entiers de chinois défilent et viennent à leur tour goûter « les tentations de l’Occident ». Ils ont remplacé les touristes japonais, seul les appareils photos sont restés.
Comme dans le documentaire sur ARTe laissant sous entendre qu’à Tchernobyl la nature avait repris ses droits ; d’autres populations avaient « comblé le vide ». Cela avait provoqué un tollé et le Pr Michel Fernex avait répondu promptement ; la nature comble les vides mais ce n’est pas seulement cela que l’on devrait montrer ; Pas ou peu d’êtres vivants sont en bonne santé.
http://www.lesenfantsdetchernobyl.fr/DNIEPR_55.pdf
http://enfants-tchernobyl-belarus.org/doku.php?id=base_documentaire:articles-2011:etb-24

Sauvez Belrad ! C’est encore plus votre devoir

Devant l’OMS, nous allons finir notre 5e année de « veille des consciences », manifestation silencieuse. Dans cette société du spectacle on pourra dire que nous n’avons pas été trop sollicité. Où est le livre des records ? 5 ans de manifestation constante ce n’est pas spectaculaire ? Il a fallu une autre catastrophe pour que des médias s’intéressent à cette imposture (l’accord OMS-AIEA, enfants de Tchernobyl, liquidateurs, rapports forum 1995 et 2005« volatilisés », pas de radioprotection réelle, etc...) http://fr.discu.org/wiki/Tchernobyl_vu_par_lIAEA

Mais même sur ceux qui ont mentionné ce sujet irradié dans leur article, il y a un peu moins de la moitié qui n’ont pas signalé qu’il y a plus de 300 personnes qui manifestent pour montrer ce sujet bien précis, depuis 5ans ! Et nous sommes encore là parce que même avec le brassage qu’il y a eu, il n’y a toujours rien qui a été fait en matière de radioprotection que cela soit à Tchernobyl et maintenant à Fukushima, le même scénario se répète.
C’est ça le scandale de l’OMS-AIEA bien devant cette mascarade de pandémie. Des milliers de gosses contaminés, des liquidateurs sacrifiés, des suicides de paysans, des milliers d’hectares de terre et d’océan contaminés avec toutes les conséquences que cela représente là aussi dénoncées de longue date (1).

Et au contraire d’une réaction salutaire, ces crétins irradieux continuent d’étouffer et de rester droit dans leur bottes, il y en a même qui viennent en remettre une couche au Japon avec une arrogance incommensurable en vantant un EPR qui n’existe pas et qui n’existera jamais. Faut-il être taré à ce point ? (nous verrons que cela s’explique plus loin...)

Avec tout cet abrutissement, il faut encore le répéter et le marteler : Il y a eu Fukushima parce que Tchernobyl a été étouffé, l’industrie nucléaire qui va de paire avec le militaire et le totalitarisme ne s’en serrait pas relevée. Et pour maintenir cette industrie meurtrière en place, ces messieurs nucléocrates n’ont pas hésité à sacrifier des millions de personnes depuis Tchernobyl mais autant qui s’annoncent avec Fukushima. Tchernobyl et Fukushima sont des catastrophes qui durent et qui dureront toujours.
Cela dépasse l’entendement ce n’est même plus un génocide, c’est réellement un omnicide. (2)

Et pas de chance pour les nucléocrates, lorsque le Pr Nesterenko est venu à Genève avec les Pr Goncharova et Yablokov pour dénoncer l’infamie, il a lâché des mots que Wladimir Tchertkoff à traduit peu après :
« En réalité Nesterenko dit "Pokà né pobedìm" = tant que nous n’aurons pas vaincu, ce qui équivaut à "jusqu’à la victoire"."Imiet pobiédou" signifie "avoir la victoire". »

JPEG - 72.2 ko
V.Nesterenko_OMS

Il nous souhaitait bonne santé et de continuer « jusqu’à la victoire ». Tout cela n’est pas tombé dans les oreilles de sourds. Les vigies continuent, certains qu’ils soient méconnus ou célèbres comme Mme Mitterrand, disparaissent mais la mémoire reste,

JPEG - 85.7 ko
D.Mitterrand_OMS

et comme dans la chansonnette « ami si tu tombes un amis sort de l’ombre à ta place », d’autres plus jeunes relèvent le gant.

Les générations se succèdent devant ces bâtiments onusiens de la honte ; j’ai déjà vu une mère amener sa fille de la Savoie et un père marin de Noirmoutier amené son fils adolescent, le garçon a le même regard que le père ; ils continueront, la relève est assurée « jusqu’à la victoire »,

JPEG - 76 ko
père et fils
et un ancien de Taverny

c’est écrit, même après une troisième et quatrième explosion nucléaire (qui ne sauraient tarder vu la lâcheté dominante et le taux d’abrutissement record chez les dirigeants-décideurs mondiaux, des « élites »...

On continue ; on ne peut pas se contenter d’un « on vous l’avait bien dit » et de se faire flatter par la multitude. L’OMS continue elle aussi, de nier, déjà complètement discréditée, elle n’a de toute façon pas la volonté de se donner les moyens d’organiser une véritable radioprotection (pas des mascarades qui ont régulièrement lieu surtout depuis ce qui est arrivé au Japon).

Qu’à cela ne tienne, le même petit paysan breton qui a organisé cette folie douce de porter des pancartes de 8h à 18h s’est attelé avec ses collègues d’organiser eux-même un forum annuel sur la radioprotection (même pas peur) et cela sous les fenêtres de l’OMS ! La date est prévue les 11 et 12 Mai 2012 juste avant l’assemblée générale annuelle de l’OMS, qui réuni tous les pays membres avec tous ces courageux haut fonctionnaires qui n’osent pas même lever le petit doigt malgré les sollicitations régulières auprès de leur Mission à Genève depuis 5 ans aussi. Ne serait-ce pour demander de réviser l’accord WHA12-40 entre l’OMS et l’AIEA la mafia atomique. Peut-être que ces haut- fonctionnaires se sentent bien faibles vis à vis des donateurs privés comme Bill Gates (et autres mafias du vaccin et des semences brevetées) qui donnent largement plus à l’OMS que les États des pays membres. États de toute façon déjà privatisés, il est vrai.

Ce 5 décembre Jean-Paul Jaud est venu faire sa dernière prise de vu devant l’OMS pour son dernier film. Avec « Marie Monique et Coline », ils n’ont pas trop cette étiquette de militant pour convaincre la population d’agir vraiment. Hors caméra on discutait, il a dit qu’après le titre "nos enfants nous accuserons", puis "Severn la voix de nos enfants", le titre de
ce prochain film ressemblerait plutôt à : "nos enfants nous massacreront !"...
On parlait, des enfants de Tchernobyl, que ces photos terribles les gens ne voulaient pas les voir.
Je lui ai dit me souvenir d’un documentaire sur les camps de concentration libérés par les américains, les soldats avaient rassemblé tous les villageois environnant et les avaient fait traverser le camps en rangt par deux, on y voyait des gens qui pleuraient, ou baissant la tête, certains se tenaient un mouchoir sur la bouche, on devinait l’odeur et que certains ne pouvaient pas s’empêcher de vomir. A Jean-Paul Jaud j’ai dis que l’on devrait rassembler les nucléocrates et les faire défiler dans les hospitaux du Bélarus, d’Ukraine et maintenant au Japon et surement en France aussi. Tous ces dégâts sur le génome et les gosses qui sont le plus sensible. C’est là qu’il m’a demandé de répéter et a rallumé sa caméra...

Et l’on peut aussi faire le parallèle avec la reconnaissance envers ces américains qui nous ont libérés du nazisme et l’absence totale de reconnaissance des européens envers ceux que l’on a appelé les "liquidateurs" de Tchernobyl, ils ont sauvé l’Europe et l’Europe les nie. Et dernièrement dans leur pays, ils se sacrifient encore pour réclamer cette reconnaissance ;(3).

C’est ce problème impalpable de la radioactivité artificielle, qui montre que la technique a largement dépassé ses inventeurs, et les conséquences les dépassent dans leur représentation de l’espace-temps ; des individus qui sont sacrifiés pour d’autres individus à des milliers de kilomètres, ces derniers de différentes nationalités et culture ne s’en soucient même pas, avec en plus un appareil de propagande qui fait tout pour leur occulter cette conscience de l’autre qui meure si loin de chez lui, pourtant aussi pour les sauver, bien malgré lui sans doute car il pense sauvez les siens en premier lieu.
Don sans contre don, sans se voir, en aveugle, sourd et muet et à distance.

Alors raison de plus pour soutenir des organismes comme Belrad avec même de petites sommes, la goutte qui fait de grosses rivières ; une musique, celle de la Moldau de Bedrich Smetana rappelle cela ; on devine des gouttes de pluie qui se retrouvent et s’agrandissent en flaques puis en ruis puis ruisseaux, torrents tumultueux se jetant dans les rivières puis dans les fleuves plus lents mais puissants se jetant enfin dans l’océan et le cycle repart dans les nuages.
Les rivières de France et des autres pays sont autant de veines ouvertes qui doivent donner pour le sang des irradiés. Pas de frontières, pas de race, pas de lutte des classes etc, toutes les plus immondes inventions humaines s’éffacent devant tout cela.

Ce forum sur la Radioprotection ne part d’aucun moyen, c’est pourtant le point de départ du lien des acteurs de la société civile avec les scientifiques indépendants et toute la population, les collectivités etc qui voudront bien s’y atteler. Ils attendent vos resssources pour cela.
Le titre c’est donc : Forum Scientifique et Citoyen sur la Radioprotection. Connaissances scientifiques et expériences vécues de Tchernobyl à Fukushima .
Cela ne fait que commencer.

Quincy, le 12 Décembre 2011

Aidez, http://asso-malades-thyroide.org/info-fixe.php?id=1
Européens sauvez Belrad, c’est juste votre devoirwww.enfants-tchernobyl-belarus.org
Pour sauver l’Institut Belrad qui soigne les enfants, aidez :
Enfants de Tchernobyl Belarus 65 Quai Mayaud 49400 SAUMUR
Compte bancaire : 000215811401, Crédit Mutuel, 33, place de la Bilange, 49400 SAUMUR

Il faut comprendre les choses pour les changer... (listes non exhaustives...)
http://appeldefukushima.wordpress.com/
http://fukushima.over-blog.fr/
Site écologie et santé, les amis de Yury Bandajevski :
http://chernobyl-today.org/

radioprotection Santé
http://www.independentwho.info ; http://www.youtube.com/user/Independentwho?feature=mhee
http://belrad-institute.org/
http://enfants-tchernobyl-belarus.org/doku.php
http://www.criirad.org/
www.ippnw.ch
www.lesenfantsdetchernobyl.fr
http://www.next-p.org
http://aipri.blogspot.com/
http://asso-malades-thyroide.org/
www.aven.org
www.mururoa.org
www.avigolfe.com

Info-action
http://www.contratom.ch/spip/
http://www.sortirdunucleaire.org/
http://observ.nucleaire.free.fr/
www.resosol.org
http://tchernobyl.verites.free.fr
http://www.dissident-media.org/infonucleaire/
http://burestop.free.fr/spip/
http://www.villesurterre.com/

P.-S.

PS : A l’heure où ces lignes sont écrites, la presse nous informe que le comble de l’idiotie et donc une énième preuve du retard mental actuelle activée par leur « logique financière » a été atteinte ; ces messieurs d’Areva-EdF s’apprêtent à « geler » des milliers d’emplois, afin de ressortir encore quelques profits d’un système en faillite. Alors qu’au contraire il faudrait embaucher à tour de bras voir même rappeler les retraités pour arrêter ces installations « proprement », en toute sécurité, car avec les victimes, elles n’ont que trop soufferts de la libéralisation et du vieillissement prématuré ou non. C’est un chantier gigantesque d’intérêt général . (une notion disparue de l’hexagone depuis 60ans).
Rémunérer encore quelques actionnaires alors que tous les biens des nucléocrates qui se sont engraissés sur cette forfaiture depuis 60ans devraient être confisqué pour contribuer à ce grand chantier qui s’annonce et indemniser les victimes. Car ce n’est vraiment pas à la population de le faire. La population , elle, doit sanctionner et contrôler, mieux ; elle doit gouverner.
Le Grand Corps des Mines n’est qu’un grand corps malade, et si on laisse faire, dans quelques années, il ne connaîtra même plus la musique.

Documents associés à l'article :

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info