Le 11 décembre 1978 : Baroud d’honneur à Longwy et Denain

1740 visites

Au mois de décembre 78, le groupe Usinor veut supprimer 21.750 emplois dans les bassins de Longwy et Denain. Dans le Nord et en Lorraine, où l’on est sidérurgiste de père en fils, le gouvernement présente cette décision comme le « plan de sauvetage de l’acier ». En réaction la population se mobilise pour rester « vivre et travailler au pays ».

Pour les ouvriers, cette terrible décision de fermeture, annoncée le 11 décembre 1978 pour l’usine de la Chiers à Longwy, quoique redoutée en raison de la contraction sévère du marché de l’acier, est en même temps incompréhensible dans la mesure où divers experts parient alors sur une relance de l’activité. Refusée par une population dont les références identitaires sont bousculées, elle donne lieu à une intense mobilisation pendant un semestre au cours duquel des formes de violences conjuguées à la création de radios syndicales dessinent un répertoire d’actions partiellement inédit. Par-delà son échec, cette lutte présente l’intérêt de participer à la reconfiguration du champ politique et syndical caractéristique des années de crise.

GIF - 131 ko
PDF - 2.9 Mo
Quelques témoignages sur la lutte à Longwy, Les Flammes de l’espoir
PDF - 342 ko
Les ouvriers de denain et de longwy face aux licenciements

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Salariat - précariat » :

>Récit de stéphanois à Lyon pour l’Acte 26

Énorme mobilisation ce samedi 11 mai lors de l’Acte 26 des GJ à Lyon. Alors que la préfecture annonce quelque 2000 manifestants, l’équipe stéphanoise du Gueuloir en a compté entre 7 000 et 10 000. Récit en texte et en image publié sur le...

› Tous les articles "Salariat - précariat"

Derniers articles de la thématique « Mémoire » :

>Les assassins de la mémoire

Pierre Vidal-Naquet a utilisé cette expression contre les faussaires et les négationnistes qui niaient ou minimisaient l’ampleur et la préméditation de l’extermination perpétrée par les Nazis contre les Juifs, les Roms, les communistes, les homosexuels...

>Le 21 mai 1871 débutait la Semaine sanglante

Retour de l’ordre bourgeois dans le sang, la Semaine sanglante reste l’un des évènements les plus sombres du mouvement révolutionnaire français. Pas moins de 30.000 communard.es seront tué.es dans les combats et 46.835 seront fait prisonnier.es. En une semaine Adolphe Thiers et ces sabre-peuple...

>L’organisation des libertaires à Lyon au milieu des années 1980

En mai-juin 1985, la revue IRL (Informations et réflexions libertaires) consacrait un numéro aux « libertaires entre Saône et Rhône », détaillant les groupes, les lieux, les dynamiques des mouvements anarchistes lyonnais. Un texte, intitulé « Organisation libertaire à la lyonnaise » tentait de faire la...

› Tous les articles "Mémoire"

Derniers articles de la thématique « Syndicalisme-mouvement ouvrier » :

>L’émeute du 24 mai 1968 à Lyon

Jacques Wajnsztejn, animateur de la revue Temps critiques raconte une journée particulière à Lyon, faite de tactique politique, d’émeute et de résistance aux forces de répression. Extrait de son livre Mai 68 à Lyon, Retour sur un mouvement...

› Tous les articles "Syndicalisme-mouvement ouvrier"