Bientôt un squat en moins à Lyon

2333 visites

Depuis septembre, le préfet socialiste du Rhône expulse et met en gardav des squatteuses/eurs avec une frénésie toute particulière à Lyon.
Ça n’a pas empêché une dizaine d’entre nous de réquisitionner depuis 3 mois une maison vide à Gerland que nous avons renommé « la baraki ».

Assez vite, proprio et huissier ont pointé leur nez, mais ça n’est qu’à la fin octobre que nous avons eu des nouvelles de la procédure. La Justice ne nous a même pas laissé le temps d’assister au procès auquel elle nous assigne, ce n’est qu’une semaine après qu’on a su qu’il y avait eu un procès. A croire que l’Etat ne respecte pas même ses propres lois de merde.

Verdict sans appel : expulsion immédiate sans respect de l’habituel délai de deux mois qui suit un procès, en plus de 730€ de frais de Justice à payer au proprio multimillionnaire.

Rappelons que 24 000 logements sont vides dans le Grand Lyon et que 6000 personnes sont à la rue.
Rappelons qu’il n’existe aucun projet immobilier sur notre maison, si ce n’est la détruire pour rien.
Rappelons aussi que celui à qui elle appartient, Gilles Davanture, est un gros bourge propriétaire entre autres de Métallic, une entreprise au chiffre d’affaire de près de 4 millions d’euros.
Rappelons qu’il a fait miroiter une reprise en main de leur usine à des ouvriers à Dijon, avant de toucher les primes et de les mettre à la porte. Même la presse de droite le clash (« Gilles Davanture un patron qui sent le soufre » paru dans la Tribune de Lyon).

Que la Justice soit à la botte des riches et des puissants/tes, que la Justice institue la loi de la jungle, que l’Etat (socialiste ou pas) nous jette à la rue en pleine période de grand froid, que le gouvernement de gauche nous envoie ses chiens de garde nous tabasser démocratiquement, rien de cela ne nous étonne.
Marre de chialer auprès de ceux/celles qui nous pourrissent la vie, marre de demander des miettes à ceux/celles qui nous enferment, nous expulsent et nous en mettent plein la gueule.

Nous n’aurons que ce que nous prendrons.
Ils n’en ont pas fini avec nous… Affaire à suivre !

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Logement / Squat » :

>BOUH ! Le squat des 400 couverts à Grenoble

À Grenoble, de 2001 à 2005, une traverse entière a été squattée : plusieurs maisons d’habitation, une salle publique, des ateliers et plein de folies, d’humour, de galères, de collectifs, de colères, d’expérimentations...

>C’est ton proprio le parasite, pas les squatters !

Le journal le Parisien a sorti début juin un papier participant de la longue campagne de la PQR contre les squats, alors que plus d’un mois après sort enfin la version de la famille expulsé à cause de l’article, revenons un peu sur cette...

› Tous les articles "Logement / Squat"