Cantine de soutien à la Grosse Caisse, caisse de solidarité stéphanoise le mercredi 6 mars

376 visites

Ce mercredi 6 mars au soir aura lieu à l’Amicale du Futur une cantine de soutien à la Grosse Caisse afin de présenter ce nouveau collectif et de générer des fonds pour les procès à venir.

Cela faisait un bon bout de temps que l’envie et le besoin d’une caisse de solidarité se faisaient sentir à Saint-Etienne. Après la dure répression qui s’est abattue sur de nombreu.x.ses manifestant.e.s lors de la période de la Loi Travail, et l’apparition de nombreux soutiens à celleux qui en ont fait les frais, c’est le mouvement actuel des Gilets Jaunes qui a décidé un groupe de stéphanois.es à monter un Comité Solidaire pour soutenir juridiquement et financièrement celles et ceux qui ont affaire à la Police, la Justice et leur machinerie implacable, et ce dans quelques circonstances que ce soit. Face à la répression, nous souhaitons répondre par la solidarité et l’auto-organisation.

Ce mercredi soir aura donc lieu à l’Amicale du Futur (31 rue Sébastien Gryphe, à Lyon 7) une cantine de soutien à la Grosse Caisse afin de présenter ce nouveau collectif et de générer des fonds pour les procès à venir.

JPEG - 355.5 ko
mercredi 6 mars 2019

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Répression - prisons » :

>Une petite histoire des empreintes digitales

Vous vous demandez d’où vient cette manie des flics et de l’administration de prendre vos empreintes digitales à tout bout de champ ? Voici une réponse donnée par l’historien Carlo Ginzburg, extrait d’un article intitulé « Traces ». Attention l’histoire est moche… On pouvait s’en douter ...

› Tous les articles "Répression - prisons"