Chaîne humaine « No Linky » le samedi 5 mai dans le Vercors

915 visites

« A un monde sans contact nous répondons un monde avec contact » Le collectif Info Linky Sud Ouest Lyonnais appelle à rejoindre la chaîne humaine « No Linky », le 5 mai 2018 dans le Vercors.

Depuis fin 2015, Enedis remplace de gré ou de force nos compteurs électriques par le capteur communicant Linky. Les compteurs de gaz et d’eau deviennent eux aussi des mouchards électroniques. L’Etat connecte nos foyers à des systèmes communicants centralisés et remplace toute intervention humaine par le pilotage automatique et le big data. Avec ce projet inutile et gaspilleur, il nous impose des objets connectés à domicile, au mépris de notre vie privée, de notre santé physique et psychique et de notre liberté.
Citoyens et élus locaux, nous refusons les capteurs communicants, la société connectée et ses nuisances sanitaires, environnementales, sociales et humaines. Nous refusons ce monde « sans contact » où les objets sont supposés « intelligents » et les humains asservis.
Le samedi 5 mai 2018, nous, collectifs anti-Linky et anti-capteurs communicants de la région Rhône-Alpes-Auvergne, invitons la population à manifester son refus et sa détermination sur le plateau du Vercors.

Chaîne humaine à 13 h

🌈 5000 personnes pour réussir la chaîne humaine NO LINKY :

Toutes et tous dans le Vercors le 05 mai 2018 en opposition au compteur/capteur Linky !

Inscription/infos : chainehumainenonlinkyvercors

Le collectif Info Linky Sud-Ouest Lyonnais sera présent,

rejoignez-nous nombreux !

RDV dès 11h à Méaudre.

L’affiche de la chaîne humaine :

JPEG - 176.2 ko

Contact : infolinky.sol (at) gmail.com

PDF - 108.2 ko

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Ecologie - nucléaire - alternatives » :

>C’est la catastrophe !

Le catastrophisme est une idéologie basée sur le fait qu’un terrible futur nous est promis si nous n’adaptons pas notre mode de vie actuel. Ce texte se propose d’en faire une critique.

>Sombre anniversaire nucléaire à Hiroshima et Nagasaki

Les 6 août et 9 août 1945, les villes japonaises d’Hiroshima (340 000 habitants) et de Nagasaki (195 000 habitants) subissent le feu nucléaire de la part des Etats-Unis. Ces deux bombardements feront entre 155 000 à 250 000 morts, précipiteront la fin de la seconde guerre mondiale dans le pacifique et...

>Ils ont 20 ans pour sauver le capitalisme

A l’heure où les alternatives agricoles et alimentaires gagnent en crédibilité devant les dégâts du modèle agro-industriel, faut-il « changer d’échelle » en s’alliant avec l’agro-industrie et la grande distribution pour réussir la « révolution agricole » ? Décryptage de l’aporie de cette conception de la...

› Tous les articles "Ecologie - nucléaire - alternatives"

Derniers articles de la thématique « Informatique - Sécurité » :

>Cahier de vacances militant pour une rentrée sociale en beauté

Pendant les vacances d’été, l’activité politique et militante a tendance à s’endormir au profit des margaritas sur la plage et des balades en montagne pour essayer de trouver un peu de fraîcheur. On peut se désoler de cette situation, surtout quand le gouvernement en profite pour faire passer des lois...

>Parlons de Signal

Signal c’est l’application de messagerie chiffrée du moment. Son usage se répand, sans réflexions collectives sur ses conséquences. Signal modifie nos pratiques d’organisations, nos relations sociales et notre rapport à la sécurité. Voici une brochure proposant des pistes de...

>Et si on sécurisait nos échanges ?

Appels, SMS, réseaux sociaux... tous ces moyens d’échanges sont surveillés par les flics et pourtant nous sommes nombreux.ses à continuer de discuter de nos actions dessus. Si on changeait nos habitudes ?

› Tous les articles "Informatique - Sécurité"