Comment l’Union européenne renforce les colonies israéliennes

406 visites

Nous avons assisté, durant cette dernière décennie, à une capitulation de l’Union européenne (UE) — et aussi de la France — devant la politique israélienne de colonisation et d’annexion de facto. Le temps est loin, où l’Europe ouvrait une voie courageuse en se prononçant pour le droit à l’autodétermination des Palestiniens et pour l’ouverture de négociations avec l’Organisation de libération de la Palestine (OLP), une organisation que les Etats-Unis et Israël définissaient à l’époque comme « terroriste ». C’était en juin 1980, à Venise.

Depuis les années 1990, toute idée de rôle autonome de l’UE ou de la France à l’égard des Etats-Unis et d’Israël a disparu. Bien sûr, formellement, elles se prononcent en faveur de la création d’un Etat palestinien dans les frontières de 1967, mais elles refusent de reconnaître que si cet Etat n’existe pas, Israël en porte la responsabilité. Et, malgré la politique de colonisation et les condamnations rituelles qui s’ensuivent, l’Union renforce jour après jour ses relations avec le gouvernement israélien sur tous les plans — économique, politique, sécuritaire, militaire, etc. La visite du premier ministre israélien à Paris le 31 octobre confortera encore cette relation entre Tel Aviv et Paris. (ajout 31 octobre : A l’occasion de la visite, Hollande a demandé la reprise des négociations israélo-palestiniens sans conditions, ce qui veut dire que la France soutien la position israélienne de continuer les négociations malgré la colonisation)

Le rapport que publient le 30 octobre une dizaine d’associations, intitulé La paix au rabais : comment l’Union européenne renforce les colonies israéliennes (PDF), est significatif et inquiétant. Dans son avant-propos, Hans van der Broek, ancien commissaire européen aux relations extérieures, note :

« Au cours des dernières décennies, l’UE a critiqué et condamné sans relâche la politique de colonisation. Des dizaines de déclarations et autres positions officielles de l’UE réaffirment l’illégalité des colonies au regard du droit international et considèrent que celles-ci représentent un obstacle majeur à la paix. L’UE a souligné à maintes reprises qu’elle ne reconnaîtrait aucune modification unilatérale apportée aux frontières d’avant 1967, y compris concernant Jérusalem. Cependant, alors que la construction des colonies se poursuit et s’accélère, nous, Européens, nous gardons de passer des paroles aux actes. À ce jour, nous nous sommes abstenus d’exploiter notre important effet de levier politique et économique vis-à-vis d’Israël pour juguler sur le terrain les développements qui vont à l’encontre de nos valeurs fondamentales et portent atteinte à nos intérêts stratégiques. »

La suite à lire sur : http://blog.mondediplo.net/2012-10-30-Comment-l-Union-europeenne-renforce-les-coloni

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info