Communiqué de presse du Collectif 69 de Vigilance contre l’extrême droite

1830 visites

Communiqué suite à l’initiative « apéro rosette et pinard » et aux évènements de Saint-Jean et des Terreaux lors du match de football Angleterre-Algérie.

Une information peut en cacher une autre !

Mercredi dernier, un « apéro rosette et pinard » était lancé sur la Guillotière, par le biais de Facebook, sans que ni date ni heure ne soient fixées. Cette initiative reprend celle lancée sur Paris le 18 juin, qui malgré l’annulation de la préfecture de Paris, a eu lieu sur les Champs-Élysées où 400 personnes s’étaient réunies.

Deux jours plus tard le « buzz » était assuré par les médias locaux et diverses organisations…

Et trois jours plus tard le glas de cet apéro a enfin sonné.

Un pique-nique virtuel mais un buzz bien assuré par les médias et une visibilité accrue assurée pour ces groupuscules d’extrême droite.

Il n’en fallait pas tant au Bloc Identitaire, qui sort gagnant de ce cette médiatisation en assurant sa victimisation.

Cette médiatisation permet de véhiculer une image dénaturée et fausse du quartier de la Guillotière tout en légitimant et justifiant une présence policière accrue dans nos quartiers. Le Bloc Identitaire se fait alors fidèlement le vecteur de la répression dans un quartier marqué déjà par des opérations policières contre les sans-papiers.

Fin du buzz… Mais nous ne sommes pas dupes… Nous resterons vigilant-e-s…

Car la réalité de l’activité violente des groupuscules fascistes sur Lyon est bien présente même si elle échappe aux médias…

Le vendredi 18 juin aux environs de 23h à Saint-Jean puis aux Terreaux, une cinquantaine de jeunes, ouvertement d’extrême droite, ont décidé de montrer que « Saint Jean était à [eux] ». Pour ce faire ils sont descendus dans la rue, ont scandé des propos ouvertement nationalistes, fascistes et racistes (« 1 2 3 retourne en Algérie »), et s’en sont pris physiquement à des personnes. La police a été peu rapide à intervenir, laissant ces jeunes déambuler et frapper pendant une quarantaine de minutes, avant d’intervenir mollement. Or les propos et agressions racistes et homophobes sont bel et bien passibles de sanctions pénales.

Voilà l’ordre qu’entend faire régner l’extrême droite dans les quartiers qu’elle entend occuper : agressions racistes, persécution des riverain-e-s, haine et terreur.

Nous, le Collectif 69 de Vigilance, dénonçons les idées fascistes, racistes et ouvertement islamophobes portées par cet apéro et par les membres organisateurs.

Face à ces actions violentes, nous continuerons à répondre par des actions politiques et populaires en réaffirmant un antifascisme sans concession.

Pas de quartier pour les fachos, pas de fachos dans nos quartiers

Le Collectif 69 de Vigilance contre l’extrême droite

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Extrêmes droites » :

>« Nous assistons en direct à la fascisation du Brésil »

Où va le Brésil ? 50 millions d’électeurs y ont soutenu, au premier tour, le candidat d’extrême droite Jair Bolsonaro, arrivé largement en tête avec 46 % des voix, dans le cadre d’une campagne marquée par sa violence verbale et la diffusion massive de fausses informations. Basta ! propose une analyse de...

> Tous les articles "Extrêmes droites"
}