Communiqué suite au deuxieme jour de l’occupation du campus Berge du Rhône

837 visites

Nous, étudiant.es mobiliées pour faire plier le gouvernement, poursuivons notre occupation à l’amphi Fugier à l’université de Lyon 2 (quais).

Dans le présent contexte de mobilisation générale, plus d’une trentaine d’universités sont mobilisées –Toulouse, Montpellier, de nombreuses universités parisiennes, Lille, Nantes, Rennes, Bordeaux, Dijon, Grenoble, Tours, Rouen, Nancy, Saint-Etienne, Le Havre, Strasbourg, Pau, Poitiers, Nice, Caen, Angers, Perpignan, Marseille, Le Mans, Besançon, Nice – contre l’offensive généralisée du gouvernement, des étudiant.es lyonnais.es ont décidé de poursuivre l’occupation de l’université Lyon 2 en amphi Fugier.
La création d’un lieu commun doit nous servir à intensifier la mobilisation, à développer nos stratégies, à construire la solidarité avec les autres secteurs en lutte, mais aussi avoir des temps de discussions autour d’outils d’analyse et d’action disponibles.

Nous sommes chaque jour plus nombreux.ses et déterminé.es à rejoindre le mouvement. Les cheminot.es parisien.nes ont décidé de durcir le mouvement en votant la grève reconductible illimitée dès le vendredi 13 avril.

Face à l’amplification de la lutte et à la peur de la grève générale qui se profile, l’Etat fait le choix de la répression. De Lille à Montpellier, de Nanterre à Toulouse, le gouvernement, avec la complicité de certaines présidences d’universités, envoie les forces de l’ordre qui matraquent les étudiant.es jusque dans les facs ! A la ZAD de Notre-Dame-des-Landes, ce sont les blindés de l’armée qui sont envoyés pour expulser les habitant.es.
A Lyon 2, nous avons obtenu de la part de la présidence la non-comptabilisation des absences en TD. L’un des principaux obstacles à l’amplification de la mobilisation reste l’échéance des partiels qui arrivent. C’est pourquoi, comme dans de nombreuses universités mobilisées, nous continuons à appeler au report des examens et mettrons tout en œuvre pour satisfaire nos revendications !
Nous appelons personnels et enseignant.es à se mettre en grève : les tribunes et les séminaires critiques, bien que nécessaires, ne suffiront pas à faire reculer le gouvernement. Nous ne pourrons pas faire l’économie des grèves, rassemblements, manifestations et actions communes.

Les personnels de l’université de Lyon 2 réunis en assemblée générale ce mardi 10 avril se sont prononcés contre la loi « Orientation et réussite des étudiants » et appellent à refuser la mise en place du tri et de la sélection des étudiant.es.
La Fac Lumière Lyon 2 est occupée depuis le lundi 9 avril. Pour faire vivre l’occupation, différentes interventions auront lieu toute la semaine dans la salle Fugier : discussions, débats et échanges remplaceront les cours magistraux.

Voici l’emploi du temps régulièrement mis à jour ici :

Les Occupant.e.s

P.-S.

Pour rappel, voici le lien de notre précédant communiqué détaillant la logique de libéralisation commune aux différentes réformes touchant les universités, la SNCF, les hôpitaux, la poste, les éboueur.ses…

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Éducation - partage des savoirs » :

> Tous les articles "Éducation - partage des savoirs"
}