Concert de rap en soutien à la Caisse de Solidarité

2470 visites
8 compléments

Vendredi 15 juin à partir de 21h, soirée rap en soutien à la Caisse de Solidarité.

Concert de rap en soutien à la Caisse de solidarité ce vendredi 15 juin à partir de 20h.

Venez nombreux, entrée prix libre, bar de soutien !

Raz-le-cul de ces soirées où l’on s’agglutine autour d’un PC qui crache un
son cramoisi ?

La caisse de solidarité organise un bête de concert-rap avec des MC’s
venus de Saint-Etienne, Clermont et Lyon dans un squat*.
On peut se pointer à partir de 20h, afin de se déchirer sur un open mic
ouvert à tous ceux et celles qui souhaitent déglinguer l’instru, en
crachant des phrases incendiaires.
A 21H , le concert débute avec TAÏBOX de Saint-Etienne
(https://www.myspace.com/taibox)
On enchainera avec un collectif de rap venu de Clermont, proche de Wissam
El-Yamni, assassiné par la police la nuit de la Saint Sylvestre.
Enfin, seront présent Farès, Homiesyd, Ming8 halls Starf (http://www.label-lgb.com) et Lid-Bo (http://lid-bo69-oficiel.skyrock.com)

Si l’ambiance est là, on conclue sur un open mic.

Malheureusement, les assassinats de Wissam, Umüt, mais aussi de Tina, Raouf,
Abdelhakim AJIMI, Ali ZIRI, Lamine DIENG, Abou Bakari TAMDIA, Mamadou
MAREGA, Abdel EL JABRI, Djamal GHERMAOUI, Lakhamy SA et Moushin
SEHHOULI, et beaucoup plus récemment Youssef à Melun, ne sont pas des exceptions. Il faut continuer de s’organiser afin que ces histoires ne tombent pas dans l’oubli du quotidien. Il faut continuer à faire face aux crimes policiers ensemble.

On lâchera pas l’affaire.

* Dans le 7e arrondissement, quartier route de Vienne. Infoline : 08.92.56.36.72 (code : 1506), lieu à partir de 20h.

La Caisse de Solidarité : c’est quoi ?

Se retrou­ver avec les flics sur le dos, menotté, la gueule par terre, en garde-à-vue. Puis fina­le­ment au tri­bu­nal avec une bonne amende ou quel­ques mois de prison. C’est une situa­tion de plus en plus cou­rante, qui touche de plus en plus de monde. Avec la mul­ti­pli­ca­tion des lois sur la sécu­rité, le moin­dre écart suffit et il en faut peu pour deve­nir illé­gal : plu­sieurs mois de prison ferme pour avoir par­ti­cipé aux mani­fes­ta­tions émeutières d’octo­bre 2010, des amen­des exor­bi­tan­tes pour des contrô­les d’iden­tité qui finis­sent au poste pour « outrage et rébel­lion », des mises en examen pour avoir par­ti­cipé à des occu­pa­tions de fac...

Face à cela, géné­ra­le­ment, il faut se démer­der tout seul : trou­ver un avocat, élaborer une défense, payer des frais de jus­tice, can­ti­ner en prison. Parfois on est un peu sou­tenu par la famille ou des amis, par un syn­di­cat. Parfois non. En tout cas ce n’est pas suf­fi­sant.

Face aux flics et à la jus­tice, il devient néces­saire de s’orga­ni­ser. S’orga­ni­ser sur du long terme pour trou­ver de la thune et la mettre en commun, pour payer des frais de jus­tice, pour trou­ver de bons avo­cats qui pren­nent le temps de s’occu­per des affai­res. S’orga­ni­ser ensem­ble face à la répres­sion, ce n’est pas aider cha­ri­ta­ble­ment les-autres-qui-en-ont-besoin, c’est se retrou­ver à partir de ce qu’on vit, se tenir concrè­te­ment et faire face ensem­ble.

Pour des témoi­gna­ges, infor­ma­tions : 06-43-08-50-32 cais­se­de­so­li­da­rite@riseup.net

vendredi 15 juin 2012
  • Le 16 juin 2012 à 13:46, par Un modère

    Rappel : Rebellyon n’est pas un lieu d’étalage de « polémiques internes ». Il existe des listes de discussion pour débattre de ce genre de choses, des lieux où on peut se réunir si des sujets tiennent à cœur de certain-e-s.

  • Le 16 juin 2012 à 13:26, par ...

    La caisse de solidarité de Lyon existe depuis plus de 7 ans, une des seules caisses de solidarité en France à tenir sur une telle durée, c’est aussi la seule à aider de manière indifférenciée victimes de violences policière et militants, une des seules aussi à garder le contact avec les proches et les familles, sur la durée encore.
    Je pense que pas mal de gens (notamment ceux et celles qui ont organisés je sais pas combien de concerts pour la caisse, ceux et celles qui font tourner la boutique depuis toutes ces années) sont écœurés des sous-entendus malveillants, du ressentiment qui, sous couvert de « transparence », n’a d’autre objectif que de nuire, à distance qui plus est.

    Le coup du citoyen qui voudrait quand même bien savoir où vont ses impôts, c’est juste un peu déplacé ici, c’est pas trop difficile à comprendre pourtant ?

  • Le 15 juin 2012 à 18:38, par menfin

    Oué enfin y a des façon de le dire ... mais c’est vrai quand même que c’est un peu bizarre la manière dont vous poser vos questions...
    Franchement si vous vouliez vraiment savoir, ils ont une boite mail la caisse, vous pourriez leurs envoyer directement un mail par exemple ... ou alors aller en discuté avec eux ... à la soiré de soutien y doit bien y avoir un des organisateur-ice-s qui sera capable de répondre à vos questions ... Enfin bon, là ça donne un peu l’impression que vous essayez de polémiqué ....

  • Le 15 juin 2012 à 17:58

    étonnante réponse (19h43).

    c’est pas avec des réponses pareilles que vous allez motiver les gens pour donner...

    perso ya bien des fois où je voudrais donner. faute de thune, jusque là, je ne l’ai pas fait, faut déjà réussir à manger jusqu’à la fin du mois.

    mais trouver des réponses pareilles à des questions que finalement beaucoup se posent, je trouve ça dommage. démotivant, carrément. quand bien même la transparence ne serait pas possible, un minimum serait bienvenu, et ya des façons de le dire.

  • Le 15 juin 2012 à 15:57

    - Personne n’étale. On soulève une volonté d’un RETOUR, qui est « légitime » comme on dit.
    - Ce sont des questions logiques, on aurait même pas besoin de les poser en temps normal. Dans d’autres pays, d’autres territoires, ces info là circulent, pour une meilleure organisation et solidarité. Faut croire que la question du monopole et de la détention d’information est très française. Faisant en sorte qu’elle ne soit pas lyonnaise.
    - Personne n’a demandé de répondre à ces questions ici.

    La transparence n’a jamais été un bon bouclier. Ce n’est pas une raison pour faire de l’opacité une habitude. Les zones d’ombres sont à choisir.

  • Le 14 juin 2012 à 19:43

    Combien de personne soutenue dans l’année

    Quatre-vingt

    Combien d’affaire on réussit et combien on échoué face a la justice

    On échoue à chaque fois

    Combien sa coute en moyenne de soutenir quelqu’un pour avoir un ordre d’idée de ce que sa implique

    y’a l’avocat, les mandats pour cantiner en prison, certains frais de justice, ça varie

    Et éventuellement combien vous récoltez de don et combien vous dépenser.

    Très indiscret comme question

    Un monde où tout serait transparent - même les caisses de solidarité ! - ne serait pas plus désirable et plus vivable que celui-ci. L’opacité a ses raisons que votre raison a bien du mal à cerner. Si vous voulez des infos, vous pouvez venir aux réunions, demander aux gens directement au lieu d’étaler ça sur la place publique.

  • Le 14 juin 2012 à 15:07

    Oui, ce sont des questions qui reviennent souvent, mais toujours dans le salon d’un appart’ ou en fin de soirée. Mais jamais ouvertement, c’est à dire sans débat élargi.

    Il faudrait qu’on se capte, poser une date. Eventuellement a un autre moment que pendant une soirée de soutien, comme ca on peut discuter reellement. Il est vrai que les personnes qui ne sont pas investies directement dans la caisse de solidarité, mais qui sans elles la caisse n’existerait pas (parcequ’elles la soutiennent financierement), n’ont jamais de retour. Sauf un article ou deux de temps en temps qui appelle a soutenir un cas d’injustice ou autre, plus ou moins choisis.

    a vendredi

  • Le 13 juin 2012 à 12:16, par Lolo

    A quand un compte rendu publique des activités de la caisse de solidarité ?

    Je suis content de donné régulièrement en soutient, mais j’aimerais avoir quand même quelque chiffre simple, a savoir :

    - Combien de personne soutenue dans l’année
    - Combien d’affaire on réussit et combien on échoué face a la justice
    - Combien sa coute en moyenne de soutenir quelqu’un pour avoir un ordre d’idée de ce que sa implique
    - Et éventuellement combien vous récoltez de don et combien vous dépenser.

    Voilà, je pense que sa vous prendra 5mn de répondre et que la transparence est une bonne chose qui me motivera à continué a donné pour la caisse.

    Bon courage et a vendredi

    (P.S : Vous m’avez bien fait rire avec le coup de l’infoline (ceci n’est pas du tout cynique) , sa me ramène dans des souvenir de concert d’il y a bien 10ans)

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles du groupe « Caisse de Solidarité - Témoins » :

› Tous les articles "Caisse de Solidarité - Témoins"

Derniers articles de la thématique « Contre-cultures / Fêtes » :

>20 novembre 1976 : création du Collectif Utilitaire Lyonnais

C’est le 20 novembre 1976 que le C.U.L. ouvrait au 44, rue Burdeau dans les pentes de la Croix-Rousse, un lieu collectif, ouvert et politique. Plus de 40 ans plus tard ce lieu, s’il a depuis un peu changé, existe toujours. En 1985 une interview dans la journal IRL présentait le projet...

>La librairie autogérée la Plume Noire a besoin de vous

Le nouveau confinement risque d’avoir des conséquences graves pour notre librairie autogérée puisqu’aucune activité ne peut avoir lieu. C’est pourquoi, nous lançons la possibilité de commander en ligne les ouvrages disponibles à la Plume Noire. Cela permettra de soutenir le lieu durant cette période en...

› Tous les articles "Contre-cultures / Fêtes"