Contre la repression anti-syndicale ! Rassemblement le mercredi 4 juillet en soutien du délégué du personnel à Medialys menacé de licenciement

1283 visites

Hélène Geoffroy, maire de Vaulx-en-Velin et ancienne secrétaire d’État à la ville couvre des faits de discrimination syndicale au sein de l’association Medialys. Rassemblement le 4 juillet pour soutenir un syndicaliste menacé de licenciement pour avoir défendu ses droits et ceux de ses collègues.

Pour mettre fin à la délinquance patronale, pour défendre les libertés syndicales et pour exprimer notre refus de voir Rachid se faire licencier, soyons-nombreux.ses à le soutenir !

Des faits très graves se déroulent dans l’association Médialys que préside Hélène GEOFFROY maire de VAULX-EN-VELIN et ancienne secrétaire d’État à la ville.

La direction de cette association dite de réinsertion vivant d’aides publiques qui assure des missions en sous-traitance pour Kéolis dans le réseau de transport en commun lyonnais pratique la discrimination syndicale.

Elle a dernièrement demandé, auprès de l’inspection du travail, le licenciement de Rachid délégué du personnel très largement élu et également délégué syndical Solidaires.
Sans même attendre l’autorisation pourtant obligatoire de l’administration, Médialys a procédé au licenciement de Rachid.

Depuis, en toute illégalité, la direction lui interdit l’accès au lieu de travail et il ne peut même pas exercer ses mandats collectifs de représentant du personnel et il demeure sans salaire.

Hélène GEOFFROY présidente de cette association délinquante parfaitement informée de la situation couvre ces pratiques. Elle n’a jamais répondu aux courriers du syndicat l’alertant sur ces faits répréhensibles pénalement.

Sciemment, elle affame un jeune père de famille et ses enfants en bas âge par un anti-syndicalisme farouche.

Rachid est sans revenu depuis le 30 avril. Hélène GEOFFROY portera l’entière responsabilité des conséquences sur sa santé et celle de sa famille.

Le Conseil des prud’hommes de LYON est saisi en référé pour demander la nullité du licenciement de Rachid et sa réintégration dans l’entreprise.

Par ailleurs, une plainte au pénal est en cours pour entrave à la fonction de délégué du personnel et délégué syndical.

Solidaires Rhône appelle d’ores et déjà à un rassemblement le 04 juillet 2018 à 08h30 devant le Conseil de prud’hommes de LYON 20 Boulevard Eugène Deruelle 69003, pour mettre fin à cette délinquance patronale, pour défendre les libertés syndicales et pour exprimer notre refus de voir Rachid se faire licencier.

Pour contacter Solidaires Rhône :
Frédéric : 06 51 25 40 77 ou Didier : 06 37 13 07 75

Les salariés de Médialys en lutte

Les salariés de Médialys, les AMIS dans le réseau TCL, appellent à un rassemblement lundi 23 janvier 2017 à 10h, pour soutenir leur collègue convoqué le même jour et pour dénoncer leurs conditions de travail.

23 janvier 2017
mercredi 4 juillet 2018

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Salariat - précariat » :

>Le travail tue : un agriculteur meurt écrasé par sa moissonneuse-batteuse

Un agriculteur est mort le 8 juillet à Sainte-Catherine (Rhône) rapporte Le Progrès. L’homme de 57 ans était en train d’effectuer un parcours de liaison entre deux parcelles lorsqu’il « a été éjecté et renversé par sa machine qui est partie en tonneaux ». L’accident l’a coincé sous sa moissonneuse-batteuse et...

>Bloquons la circulation des trains : grève les 6 et 7 juillet !

Le gouvernement veut fuir ses responsabilités et se défausser sur le patronat pour le reste du processus et le passage à la négociation de la convention collective ! C’est oublier un peu vite les cheminot-e-s toujours en grève qui refusent inlassablement qu’on liquide leur statut et l’entreprise...

> Tous les articles "Salariat - précariat"

Derniers articles de la thématique « Syndicalisme-mouvement ouvrier » :

> Tous les articles "Syndicalisme-mouvement ouvrier"
}