Des militantes accusées de faux témoignage pour avoir contredit la version policière

822 visites

Hier avait lieu à Rennes le procès d’un militant arrêté arbitrairement a proximité d’une manif il y’a quelques temps. Deux camarades qui ont témoigné pour le défendre ont été embarquées pour faux témoignage tandis que l’accusé était condamné, malgré un dossier vide et une défense en béton appuyée par une vidéo...
Donc les voix des militants n’ont plus seulement plus de valeur pour la justice, on va maintenant les condamner pour avoir osé afficher une certaine solidarité !

Pas de justice pas de paix !

Ce soir lors du procès d’un des inculpés de la manifestation du 27 avril, deux personnes témoignaient à la barre pour apporter leur version des faits.
Des témoignages qui reviennent sur la présence hors cortège de l’inculpé et sur sa passivité (il est accusé de jets de projectiles tout en filmant et en tenant une chaise de camping dans l’autre main). La défense est en béton, le dossier est vide, l’avocat de l’accusé apporte en plus une vidéo qui appuie ses témoignages.
Alors que le juge (suivi mollement par le procureur) s’acharne à baser la culpabilité du camarade sur des cailloux retrouvés on ne sait comment sur lui, deux témoins expliquent à la barre avoir vu un flic mettre une pierre dans la poche de l’accusé au moment de son interpellation.

Leurs versions ruinant celles des flics, partie civile dans cette affaire (ils demandent de la thune pour le préjudice moral !), elles sont cuisinées par le juge Léger, qui revêt encore une fois la robe de procureur (ce dernier était complètement dépassé et prenait presque la défense des manifestants).
Alors qu’elles expliquent tranquillement les faits, Léger devient êxtrement menaçant et répète à plusieurs reprises les risques judiciaires pour de faux témoignages sous serment.
Elles n’en démordent pas pour autant face à la pression du juge, l’une lui répond d’un cinglant : « j’ai juré ! ».
.

La suite à lire sur : https://expansive.info/Manif-Ni-Le-Pen-ni-Macron-du-27-avril-Deux-temoins-arretes-en-

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Répression - prisons » :

>Naissance de Ricardo Flores Magon le 16 septembre 1874

Olt nous présente en BD la vie de l’anarchiste mexicain Ricardo Flores Magon, né le 16 septembre 1874 à San Antonio Eloxochitlán (Oaxaca) et assassiné le 21 novembre 1922 au pénitencier de Leavenworth (Kansas, États-Unis). Précurseur de la Révolution mexicaine, son mot d’ordre était « Tierra y Libertad ...

› Tous les articles "Répression - prisons"