Rencontre/Discussion sur la situation à Marseille le mardi 20 novembre, à l’Amicale

614 visites

Des participants à l’assemblée de la plaine, et habitants du quartier de Noailles, viennent discuter de la situation à Marseille, mardi 20 novembre à 19h à L’Amicale.

Pour ceux et celles qui n’auraient pas encore eu la chance de s’y rendre, les quartiers de la Plaine et de Noailles sont comme deux enclaves populaires dans un centre ville en pleine épuration sociale. Sur la place de la Plaine, on pouvait encore récemment s’approvisionner en diverses marchandises à l’un des plus grands marchés à ciel ouvert de la ville, pour ensuite se laisser glisser jusqu’au cours Julien. Depuis là, surtout en période de carnaval, on dévalait le rue d’Aubagne en s’enfonçant dans Noailles et son brouhaha de petites échoppes avant de s’extirper du labyrinthe pour aboutir sur la Canebière et finir au Vieux port.

On pouvait faire cela avant que les immeubles vétustes du 63 et du 65 de la rue d’Aubagne ne s’effondrent subitement lundi dernier vers 9h du matin, faisant 8 victimes, et avant que ne soient lancés les travaux de destruction de la Plaine, quelques semaines plus tôt.
Deux événements qui résonnent désormais l’un avec l’autre, nourrissant des colères multiples qui menacent fortement de fusionner dans un commun rejet de l’ignominieuse gestion de la ville par des élites manifestement aussi méprisantes que corrompues.

Cette situation n’est pas propre à Marseille. Partout on vit et observe les transformations des villes. Comme ici à Lyon dans le quartier de la Guillotière juste à côté de la place Mazagran où un projet de réaménagement du dernier îlot composé en majorité de bâtiments d’activité va laisser place à des immeubles de plus de 6 étages : (pour plus d’infos : https://habitons-mazagran.frama.site/)

Des participants à l’assemblée de la plaine, et habitants du quartier de Noailles, viennent discuter de la situation à Marseille, mardi 20 novembre à 19h à L’amicale.

[Marseille] Insalubrité, gentrification : même combat !

De Noailles à la Plaine, en passant par la Belle-de-Mai et Belsunce, c’est toujours le même plan que la mairie de Marseille et la Soléam imposent : laisser pourrir les quartiers des pauvres pour pouvoir, ensuite, mieux les « valoriser », les « rentabiliser », les (...)

14 novembre 2018
Lettre ouverte pour empêcher la destruction de l’îlot Mazagran à la Guillotière et proposer une alternative heureuse

A la Guillotière, en plein Lyon, le dernier îlot composé en majorité de bâtiments d’activité doit partir en fumée pour accueillir... de nouveaux logements. Le collectif Habitons Mazagran, après plusieurs actions et propositions alternatives, interpelle les élus, les commissaires enquêteurs sur le PLU-H (...)

15 novembre 2018
mardi 20 novembre 2018

Discussion sur la situation à Marseille

19h00 - 21h00
L’amicale

31 rue Sébastien Gryphe
Lyon 7

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Vie des quartiers - urbanisme - initiatives » :

>Nid de Coucous ! un documentaire sur les Squats à Lyon

A Lyon comme ailleurs, pour les jeunes squatteurs et pour les familles sans papiers, il faut lutter pour habiter et habiter pour lutter. « Nid de Coucous », documentaire de 2012, raconte l’histoire de ces indésirables et de ces sans voix, qui à l’échelle d’un immeuble ou à l’échelle d’un pays, occupent...

>La gentrification est un mot barbare et parfois fourre-tout

La gentrification est un concept apparu dans les années 60, mais c’est au début des années 2000 que le terme « gentrification » apparaît dans les milieux académiques français. Depuis, il est utilisé à tort et à travers pour désigner de multiples politiques urbaines. Retour sur plusieurs articles publiés sur...

>BOUH ! Le squat des 400 couverts à Grenoble

À Grenoble, de 2001 à 2005, une traverse entière a été squattée : plusieurs maisons d’habitation, une salle publique, des ateliers et plein de folies, d’humour, de galères, de collectifs, de colères, d’expérimentations...

› Tous les articles "Vie des quartiers - urbanisme - initiatives"