Site collaboratif d’infos alternatives

Émeutes à Lyon au soir de l’élection de Sarkozy

90 compléments

Une manifestation spontanée et sauvage a déambulé dans Lyon, entre Bellecour et Terreaux, avant des affrontements avec les flics. Un compte-rendu partiel… Et vos compléments bienvenus.

A 21 h, on cherchait encore le lieu d’un hypothétique rassemblement, annoncé nulle part et qui avait circulé par le bouche à oreille. Place des Terreaux 20 personnes, on part vers la place Bellecour sans trop d’espoir. Nous rejoignons en chemin mille ou deux mille personnes qui font le chemin inverse, via la rue de la Ré. La classe.

La manif’ est complètement spontanée, à part un ou deux drapeaux rouges, un drapeau noir, elle est sans étiquette. Juste un mégaphone, perdu au milieu de la foule, mais qui sert bien quand même pour repartir, après un moment d’hésitation, de la place des Terreaux envahie. On veut pas rester sur place, ne pas stagner, la présence des flics se rapproche. On file sur les quais de Saône. On croyait la rue barrée, en fait 5 ou 6 flics se hâtent de nous laisser passer. On passe à St Jean. La manif’ est devenue énorme. On remonte les quais de Saône à contre-sens jusqu’au palais de Justice. Un couple de vieux sarkozystes se met à nous gueuler dessus, les pouces vers le bas (à mort ?) bien au chaud depuis leur chouette appart’ des quais. Une bouteille éclate leur fenêtre. L’ambiance se tend quand on arrive au palais de Justice, à la vue de quelques CRS.

Après quelques jets de bouteille, la manif’ se scinde en deux. CertainEs se sont réfugiéEs sur la passerelle et passent de l’autre côté de la Saône, les autres arrivent finalement à continuer. On se rejoint à l’entrée de Bellecour, ça va vite, c’est speed. Les bonnes habitudes du CPE ne se sont pas parties, les foulards et les cagoules sont de sortie. Place Bellecour, on s’ennuie vite, on se demande où aller, alors qu’on est de plus en plus nombreux.

Un gros détachement de flics nous barre le passage vers la Guille, rue de la Barre, chemin obligé vers la péniche sarkozyste, le Q-Boat, déjà assiégé plus tôt dans la soirée par 500 personnes. On décide d’aller aux Terreaux, mais au moment où on passe près d’eux, à l’angle de Bellecour, ça part en live. Premières lacrymos, premier mc do attaqué, premières charges de flics, on court un peu, la manif se scinde en deux : entre celles et ceux qui ont couru rue de la Ré et les autres restéEs place Bellecour.

On stagne dans les rues alentours, les grosses rues bourgeoises du coin. On entend au loin les déflagrations place Bellecour, où le gros de la manif’ est resté. Là-bas, pendant près de deux heures, jusqu’à 23h30, la manif’ fait face aux flics. Les poubelles sont retournées pour trouver des projectiles, les charges de flics sont contenues par des contre-charges de manifestantEs. Les techniques se précisent pour éviter la dispersion des lacrymos.
Vers 23h30, un nouveau détachement de CRS arrive, et charge violemment, avec flash balls, lacrymos et grenades assourdissantes.

Une partie du rassemblement part vers St Jean, l’autre se disperse vers Ampère. Peut-être une dizaine d’arrestations place Bellecour, de nombreuses personnes blessées légèrement par des tirs de flash balls (une plus grièvement au visage ?). La manif’ partie vers St Jean est chargée vers St Georges. Pas de nouvelles après.

En revenant vers les Terreaux, on a pu voir que la rue Edouard Herriot et ses magasins de luxe avait essuyé la colère des manifestantEs. Poubelles retournées, qui crament, vitrines fracassées (ah, le nouveau mc do Herriot avec sa nouvelle décoration « OGM »), tags sur les magasins, abribus Decaux défoncés. Des incendies se sont déclarés à plusieurs endroits, notamment place des Terreaux. Apparemment il y aurait eu de nombreuses arrestations à proximité de la Place Sathonay. On parle d’au moins 25 arrestations cette nuit-là à Lyon.

Demain est à nous.


Additif lundi 07/07 12 h :
- un militant UMP s’est retrouvé dans le Rhône, près de la péniche sarkozyenne.
- d’après le Progrès du jour (qui parle de 600 manifestantEs, ah ah ah, merci Jean-Didier « embedded in la BAC » Derhy), des voitures auraient brûlé dans le 8e et à Vénissieux.

14 h :
- confirmation d’une personne gravement blessée place Bellecour : suite à un tir de lacrymo, elle a eu la mâchoire cassée et plusieurs lésions sur les lèvres et le visage, elle est hospitalisée pour une semaine.
- 40 arrestations sur Lyon pour hier soir.
- un décompte de Reuters parle d’une vingtaine de vitrines brisées. La préfecture du Rhône a annoncé 13 blessés dont 10 parmi les policiers, et 54 voitures incendiées sur le département (alors que le ministère de l’intérieur minimise la soirée au niveau national en n’évoquant que 367 voitures incendiés et 28 policiers blessés, et en la comparant à un soir de 14 juillet (1789 ?).

Rajout 20 h :
- en fait ce sont 34 interpellations qui ont été revendiquées par la Préfecture, la plupart passant en comparution immédiate entre aujourd’hui et mercredi, y compris demain pourtant férié. Plusieurs peines fermes auraient déjà été prononcées aujourd’hui, une de 6 mois et une autre de 3 mois contre un jeune malentendant, ainsi que plusieurs peines de « Travaux d’Intérêts Généraux ». Des personnes sont toujours en garde-à-vue à Marius Berliet et y passeront une nouvelle nuit.
- le bilan national selon le sinistre de l’intérieur parle maintenant de 700 voitures brûlées, et de près de 600 arrestations.
- un rendez-vous (qu’on pouvait lire ci-dessous cet aprèm’) invite à se rendre à un nouveau rassemblement ce soir aux Terreaux à 21 h.
- dans l’après-midi, des lycéens et lycéennes ont manifesté, en tentant de débrayer Lyon II… (pas plus d’infos pour l’instant).
- en vidéo, un peu d’ambiance de la soirée d’hier ici et là , ainsi qu’une arrestation.

P.-S.

Si vous avez plus d’infos, des articles plus complets sont évidemment les bienvenus sur Rebellyon, ou dans le forum en-dessous. C’est important de rapporter d’autres éléments pour comprendre la situation, nombre d’interpellations, où, lieu et date du jugement, blesséEs éventuels, et autres évènements qui auraient pu se passer dans le coin. Pour ce qui est des discussions polémiques, merci de ne pas polluer trop le forum.

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Le 16 septembre 2007 à 04:42, par mateïto

    Je sais pas exactement le nombre d’arrestation, mais de source sur, aujourd’hui ; c’est la crise de l’emploi pour les travaux d’intérêt généraux, pas de boulot, trop de candidat. Le soir des émeutes, les commissériats étaient bondés, et le jour du tribunal, c’est la prison FERME SANS MANDAT DE DEPOT qui a été requis pour beaucoup (certainement plus de 34).
    anecdote : un jeune s’en est tiré avec 1 testicule en moins ; 850 euros d’amende ; et il a meme pas eu le temps de jeter des pavés. En fait, il était juste la comme ca, plutot du genre pacifiste. Moi, ma bonne étoile m’a envoyer à Perpignan ce soir là. Je crois que cela m’a eviter des ennuis. Pour ce qui est de jeter des pavés sur la flicaille, la question c’est qui a commencé, et certains agitateurs de foule ne feraient pas parti des troupes sarkosiennes par hazard.
    Enfin, pour l instant, les quelques son de cloches que j ai pu avoir, témoigne plus d’une attaque policiere, que d’une manifestation violente............
    mais bénéfice du doute, pitetre que les policiers ont raisons, et tout les autres avaient torts, peut etre que les shoot de lacrimo, en cloche, de deux cent metre de distances, visaient des gens precis, reconnus comme agitateur, et ne sont tombé sur la figure d’une jolie fille, qui traine par la par erreur (ha ca rapelle le bon vieux worm).
    Bon jarrete, sinon, on en a pour la nuit, je pense que l’idée se fait comprendre.

  • Le 5 juin 2007 à 13:18, par AD

    Bonjour. Je m’y prends un peu tard, mais je vois que sur votre article vous dîtes que vous n’avez pas eu de nouvelles de la manif’ partie vers st-jean après la débacle de Bellecour. Les flics ont bloqué la sortie de la presqu’ile juste après le passage du pont bonaparte par la manif, moi et d’autres nous avons alors longé les quais jusqu’au prochain pont (passerelle du palais de justice) où nous avons rejoint la manif’. J’ignore combien on était, mais je suppose qu’on était un peu plus de deux cents. Ensuite on a emprunté le pont maréchal juin pour rejoindre la presqu’ile. On a pris direction terraux. Là, on était moins d’une centaine et c’est là qu’on a commencé à tout casser : poubelles, cabines téléphoniques, mobilier urbain, macdo, virgin et autres magasins de luxes. on a essayé de brûler des cartons mais le feu prenait pas.

    Arrivés aux terraux on a viré toutes les grilles du chantier . Moi et d’autres on voulait en faire des barricades mais les gens ont pas suivis. On est tous allés direction commissariat du 1er, et là on a démoli une bagnole de flics. J’ai vu des lumières bleues au loin et les gens ont commencé à courir, alors je suis parti à ce moment là.

    Il paraît que les vitres du commissariat auraient aussi ramassé, mais il parait aussi qu’il y a eu au moins 15 arrestations ici. Je ne peux pas confirmer.

    Bonne lutte !

  • Le 9 mai 2007 à 12:43

    bon la j’admet que je provoque mais n’est ce pas une des choses les plus utilisés de nos jours (je ne vise personne en particulier).vis a vis de l’attitude de certains a l’annonce du resultat j’ai senti en moi une profonde consternation,au vu de la betise et de l’imaturité de ces manifestations stupides.mais le plus etonant c’est que au contact de ces jeunes (oui j’y etait aussi pour pouvoir en parler c’est mieux) c’est que leurs bouches grandes ouvertes n’avaient absolument rien a crier a la face des crs seulement des injures,cris et comportements d’animaux (et encore).dois je rappeller que sarkozy est en vacance,que les crs ne sont la que pour gagner de l’argent et pas dans un conflit personnel avec les jeunes ? Il ne faut pas prendre les choses comme un conflit personnel car ce n’est pas en cassant des vitrines que les gens areterons de voter sarkozy.Ce vote n’est il pas symptomatique de l’echec de la gauche a rassembler et a fournir une vraie politique sociale ?? la violence contre les poubelles donneront t’elles quelque chose de plus interessant que segolene royal ?? surement ,si l’on aime le plastique cramé.
    lutter contre le choix de société de sarkozy est bien mais s’en prendre betement a des types en bleu plutot que directement a la source du probleme qui est la betise de la population me parait plus urgent car si la france c’est l’opposition entre les beaufs sarkozistes et les gauchistes qui cherchent a imposer leur totalitarisme utopique bati sur le sable de leur peu de conscience politique.
    je ne tient pas a accabler les gens mais essayez de penser par vous meme ce n’est pas parce que sarkozy ne vous ecoute pas qu’il faut faire plus de bruit pour qu’il vous entende.J’ai conscience que je suis un peu en discidence avec l’esprit du site mais j’espere que mon texte passera.
    bonne continuation et evitez les coneries on pourrai avoir besoin de vous plus tard ailleurs qu’en taule,peu etre pour l’avenir du pays...sais t’on jamais ?

  • Le 9 mai 2007 à 11:32, par LA CASSE ET LES MANIFs NE SERNVENT A RIEN

    Ca me fait rier, parce que avant d’écrire son texte, le site nous indique : ici vous etes sur un forum modéré à priori. Mais votre texte sera lu par notre équipe et seulement après validation, votre texte sera peut-être lu par les internautes.
    J’essaie, je sais bien que mon texte ne passera pas, mais j’essaie tout de même. Je ne vais pas déranger l’esprit de ce site qui a déjà trouvé son camp politique au dumoins qui a trouvé celui que l’on assassine. Bref, là n’est pas le problème, je tiens juste à signaler à l’auteur de ce texte et aux participants de cette joyeuse manif’ que le monde qui les entoure tourne sur une seule et UNIQUE logique : l’offre et la demande. Je mexplique parce que j’ai cru comprendre que l’on pouvait écrire des gros paté par ici.
    Si il y a un Mc Do rue Edouard Herriot, c’est parce que les gens en veulent un. On ne va pas me faire croire que Mc Do s’amuse à perdre des sous en foutant une structure commerciale rue E-H pour rien. Alors je trouve ça amusant que l’auteur du texte mette : Mc Do ’OGM". Mais ce qui me fait vraiment peur, c’est l’extrait à propos des personnes à leur fenêtre axé Sarko qui se sont pris une bouteille !! Quelle leçon de civisme et quelle leçon de tolérance de votre part ! Exemplaire ! Maintenant, est-t-il possible de faire passer un message à l’ensemble des manifestants, des casseurs (trop nombreux hélas), des mecs qui gueulent, des flics et des CRS, ça sert à rien, le vote est passé, le PEUPLE a décidé !
    Si l’odeur des rues bourgeoises vous dérange, déplacer vous, car ce ne sont pas les bourgeois qui vous écoutent, vous êtes simplement leur divertissement sur TF1 (chaine qui selon vous offre du temps d’écoute pour faire vendre du Coca).

    J’espère en tout cas que mon texte passera, cela démontrera que ce site est tolérant et que les coup de gueule peuvent aller dans les deux sens.
    Au fait, je ne vise personne, mais je tiens à remercier les personnes qui ont SAKAGé la voiture de mes voisins, elle avait surement un air de voiture ’OGM"...

  • Le 8 mai 2007 à 21:51

    Et GANDHI a libérer son pays des mains du colonialiste en prônant la Paix et sans effusion de sang.
    Ton discours m’effraie et tu me fais plus peur que Sarko. Car tu serais du genre dictateur si l’on t’écoutait.

    Mais il est plus facile de prêcher la haine et la violence que l’Amour et la Paix. Les premiers sont devenus des dictateurs et ont profités de tout pendant une partie de leur vie alors que les seconds sont morts dans la misère tout comme ils ont vécu dans la misère.

  • Le 8 mai 2007 à 21:05

    Ca c’est pas dit dans l’article.

  • Le 8 mai 2007 à 20:56

    Rien, sauf que le dispositif du tribunal ne permettait pas qu’il ait bénéficie du peu de défense et de compréhension de son procès auquel la démocratie lui donne généreusement droit.

  • Le 8 mai 2007 à 20:56

    C’est bien d’avoir des connaissances, mais il n’y a pas que Sun-Tzu, il y en a d’autre plus récent et qui on montré la voie de l’indépendance et de la démocratie dans le respect de l’occupant et la PAIX. Il s’agit bien évidemment de GANGHI.
    Alors prôné la violence et la guerre pour dire d’être libre...............................Alors là excusez moi mais vous me faites autant peur que Sarkozy (peut-être même un peu plus) sauf que vous si vous prenez un jour le pouvoir ce ne sera pas par la volonté démocratique du peuple (le vote) mais par le sang.

  • Le 8 mai 2007 à 20:46

    Plusieurs peines fermes auraient déjà été prononcées aujourd’hui, une de 6 mois et une autre de 3 mois contre un jeune malentendant

    Le fait qu’il soit malentendant ca change quoi ?

  • Le 8 mai 2007 à 17:47

    Cette election n’a finalement pas été une grosse surprise pour moi et j’ai été decu du resultat. Soit, Sarkosy est un nerveux et n’apparait pas comme quelqu’un qui réfléchit beaucoup avant d’agir, soit, il va nous mener une politique à l’américaine, c’est a dire plus répressive et où il faudra passer son temps a travailler si on veut gagner sa vie, soit, certains de ses propos sont intolérable(reference à la pedophilie génétique). MAIS, en déambulant dans le centre aprés la manif, je suis toujours agacé de voir autant de dégradations. On peut gueuler, bruler des poubelles, casser à la rigueur des choses qui pourrait représenter une certaine richesse(en considérant que riches= sarkosystes, ce qui n’est pas tout a fait vrai, mais tant qu’a faire dans la manichéisme), mais casser des vitrines, des abris de bus, des voitures, ca me fout hors de moi ! Peut etre que la voiture appartenait à un anti sarkosy manifestant avec toi ? Et les abris de bus ? Quel interet ? Comme dans toute manif, il y a toujours des imbeciles qui sont la pour tout péter en ignorant pourquoi ils manifestent. De plus, est ce qu’il ne serait pas plus intelligent d’attendre ce que Sarko va mettre en place avant de se faire dégommer parles keufs en pleine manif ? Et puis, arretons les remarques du genre : « c’est un facho », « on va plus pouvoir respirer », « on va plus pouvoir profiter de notre liberté », etc... On ne sait pas ce qu’il va faire, tout ca est de l’interprétation. Je ne pense pas qu’il va changer autant de choses( voyez comme LYon est déjà super fliquée). Bref, pour dire qu’il faut attendre ses réformes pour manifester. A l’heure d’aujourd’hui, il est président et ce n’est pas en cassant tout qu’on changera ce fait. Autre petit coup de gueule, pour toutes les personnes qui ont peur de ne plus pouvoir conduire bourré ou de fumer son oinj en pleine rue sous peine de plus de rpression, ca me fait bien rigoler. Le shit est une merde innommable qu’il faudrait bannir de ce pays et l’alcool fait bien des ravages aussi. Si c’est ca qu’atteindre aux libertes individuelles, moi je pense que c’est seulement vivre dans une societe plus saine, moins dangereuse et moins hypocrite. J’aimerais bien voir une societe ou tout le monde pourrait rouler à 180kms/h sur autoroute, ou le shit serait depenalise et où l’on pourrait avoir 2g dans chaque bras au volant. Whaou, quelle liberté, ce serait genial non ? A voir. Enfin voila, je vote à gauche et je n’aime pas Sarko mais il faut arreter de faire des plans sur la cométe et d’imaginer que ca va etre le nouveau Hitler. P.S forever.

  • Le 8 mai 2007 à 15:29, par anarkist

    Salut compagnon .

    Si tu es du genre à attendre de prendre des coups avant de riposter, tant pis pour toi ! Car si tu laisse Sarko mettre sa politique en place sans rien dire, tu te reveillera un matin et tu ne pourra plus rien dire, voire penser !!!

    Dans son oeuvre l’art de la guerre , Sun Tzu dit :« la meilleure défense c’est l’attaque » et c’est ce que nous devons faire metter la pression haut et fort. suffisament fort pour etre entendu(e)s dans le monde entier.

    Quand à savoir si nous sommes 100, 1000, 10 000.... celà n’a aucune importance n’oublis pas que « quand Yu Kong déplaça la montagne, il commença dabord par les petits cailloux ! »

    Salutations libertaires à tous et toutes .

  • Le 8 mai 2007 à 12:21

    Mais de quelle démocratie parlons nous ? Celle ou 53% peuvent imposer leur vision des chose à 47% ... C’est pas de la démocratie, c juste la loie du nombre ...

    Et encore je ne veux pas me lancer dans la théorie du complot mais quand des millions de personnes ont voté sur des machines de votes dont personne ne peut affirmer quelle sont sur et qu’un ingénieur Hollandais à montrer comment c’était simple de les truquer ...

    De toute façon la république n’est qu’un match de catch ou les concerné savent qu’il vont perdre ou gagner ...

    Un vrai démocratie est une démocratie où le pouvoir se fait par le peuple. Ou l’on se réunie au niveau des quartier, des villes, des entreprises pas devant une urne ou caché dans un isoloir.

    yohann d’amiens -> yohannjc@gmail.com

  • Le 8 mai 2007 à 11:55, par Mako

    Salut,
    Je crois comprendre tes craintes parce que moi non plus je n´aime vraiment pas la violence.
    Mais bon, je crois pas trop au changement du fond d´un canapé ou en allant voter sagement pour la gauche ou l´extrême-gauche...

    Quand on réfléchis 2 minutes on doit quand même reconnaître que notre mode de vie et notre confort reposent sur la violence.
    Même si d´autres s´en chargent pour nous, dans leurs coktails, leurs cabinets ministériels, leurs conseils d´administration, leurs ambassades...
    Pour assurer à notre pays des matières premières, des parts de marché, financer des guerres, vendre des armes, miner la terre et les peuples qui y vivent.
    C´est vite dit (j´ai pas assez de temps et pas envie d´écrire 15 pages) mais c´est hélas une bien triste réalité.

    Combien de temps encore allons nous subir et approuver en silence ?

  • Le 8 mai 2007 à 10:17, par Lili Cerise

    Je sais que ça ne concerne pas Lyon, pas ça concerne les manifs antisarkosy alors j’écris mon post ici. Hier, une manif a dégénéré en partant de Bastille, à Paris. Beaucoup de casseurs. Enormémement de CRS.
    J’ai quitté la manif rapidement quand j’ai vu que les casseurs étaient aussi nombreux qu’ingérables : le message que j’ai envie de faire passer n’est pas celui des vitrines brisées. J’étais abasourdie devant le nombre de cars de forces de l’ordre qui déambulait bruyamment dans tout le quartier, dans l’urgence:5 CRS pour un manifestant, j’ai eu du mal à saisir l’intérêt d’un tel déploiement. Enfin, ça n’a pas été la seule chose que j’ai eu du mal à comprendre hier soir.
    Avec des manifestants qui avaient quitté le cortège trop violent pour eux, j’ai rejoint un groupe qui jouait de la musique, calmement, dans une petite rue à l’écart. Les musiciens et leur nouveau public ont été encerclés par les CRS qui étaient calmes et mêmes amusés du spectacle itinérant (c’est ce que je croyais, du moins). Ils prétendaient devoir sécuriser le quartier des casseurs trop violents et (la meilleure !) nous protéger. Drôle de protection, en vérité ! Ils nous ont embarqué sans plus de motifs dans un car bondé, surchauffé et nous ont traîné jusqu’à l’autre bout de la capitale. Parmi nous, des mineurs et un homme qui sortait de chez lui au mauvais moment.
    Nous avons été retenus plus de quatre heures sans savoir pourquoi dans une cellule complétement surpeuplée... et il fallait voir la tête des suspects : une bonne de potes qui avaient juste commis le crime de se promener dans le coin, un dangeureux lycéen qui attendait son RER... bref, du n’importe quoi ! Je trouve ça complètement lamentable : j’ai passé ma première nuit dans un commissariat sans même avoir troublé l’ordre public ! Et quand bien même, cette nuit absurde m’a tellement révoltée qu’elle n’a fait que me conforter sur ma position : tous les Français auraient du voter contre M.Sarkozy.

  • Le 8 mai 2007 à 09:05

    Bon, premièrement, je suis VRAIMENT à Kinshasa. Curieusement, l’engagement peut parfois conduire à quitter son pays, comme te le diront bon nombre de personnes. C’est simplement une question de mettre ses actes en face de ses idées. Merci de ne plus insinuer que je bluffe.

    Et à Kinshasa, j’ai VRAIMENT connu des situations de guerre, de violences civiles, ici la police est vraiment corrompue, violente, au dessus des lois. Ici, la justice n’existe pas, et un procès comme celui des barbouilleurs (voir article sur ce site) est simplement impensable. Ici, c’est au trou, et point.

    Alors, qu’on me pardonne ce post un peu long, mais je crois qu’il y a lieu ici d’engager un débat de fond. Peut-être est-ce la peine que je rédige un véritable article un peu plus tard, mais un post est déjà bien, alors allons-y :

    Plusieurs réactions parlent de nivellement par le bas, c’est à dire, pour reprendre tes termes, « que cela ne vaut pas le coup de contester une situation s’il en existe une pire ailleurs » pour montrer que ma façon de voir conduit à finalement accepter l’oppression etc.
    Cependant, le présupposé est probablement faux : il ne s’agit en rien d’acceptation, comme le sous-entend ta réaction.

    Au contraire, il s’agit de refuser en bloc tout ce qui peut conduire à l’oppression des peuples. Simplement, je crois, sincèrement, que dans cette lutte certains combats sont plus prioritaires que d’autres.

    Concrètement, la vision de beaucoup de rebelles français se limite au champ d’action français, sans visée internationaliste. Ce que, au contraire je revendique. Si on considère le combat sur un plan international, je suis désolé, renverser des poubelles un soir d’élections françaises est dérisoire, quand on sait la situation qui peut prévaloir ailleurs.
    Si tu veux, pour te donner une image, la maison brûle, et les petits agitateurs français s’inquiètent du plancher qui grince. Et quand tu montres les flammes, on te dit « ouais, mais attends tu nivelles par le bas, ici y’a le plancher qui grince, et ça aussi c’est grave ».

    Alors voilà mon argument : ce n’est pas un nivellement par le bas, c’est un nivellement par l’urgence. Et c’est ce que t’auraient répondu les français partis combattre en Espagne, quand les problèmes nationaux était pour beaucoup un motif de lutte.

    Voilà, et salut à toi camarade !

  • Le 8 mai 2007 à 03:18

    « Alors, oui quand il mettra sa politique de merde en place , nous manifesterons et je serais là. »

    Mais ça fait déjà longtemps qu’il a mis sa politique de merde en place. Lois sécuritaires, discours et lois racistes, ...

    « Si la violence nous est opposée, nous répondrons pourquoi pas, par de la violence. »

    La violence nous est déjà opposée, pas forcément que par sarkozy, d’ailleurs, mais par l’état et les institutions de manière générale. Pas forcément à moi (à nous ?) personnellement (parce que je suis blanc, entre autres), mais elle existe déjà, contre tout ce qui ne rentre pas dans leur moule.

    « En plus, pensez vous qu’elles ont la moindre chance d’aboutir ? (à 10 000 changent on ce système ?) »

    A mon avis, pour une partie des personnes présentes au moins (en tous cas en ce qui me concerne, peut-être que je m’avance un peu trop pour les autres), tout ce qui s’est passé ces 2 soirs n’avait pas pour but conscient d’aboutir, dans l’immédiat, à un renversement du pouvoir, comme tu penses le croire. Pour moi, c’est plus une démonstration d’opposition franche, de colère, de révolte. Une envie de communiquer quelque chose, qui n’est pas un message clair, certes (ça on a d’autres moyens pour le communiquer, et on les utilise aussi), mais plutôt un sentiment de révolte et de refus. Je pense pas que ça nous marginalise, ou alors pas plus qu’on ne l’est déjà, et on ne pourra jamais l’être moins (marginalisés/ées) tant qu’on voudra lutter.

  • Le 8 mai 2007 à 01:57, par caaas

    dans Libé ya trois lignes, mais qui reflètent pas la réalité !!!
    seul rebellyon nous donne les vraies infos

  • Le 8 mai 2007 à 00:02, par laure

    Ne polémiquons pas sur la légitimité des émeutes et manifestations en cours, organisons la veille politique et l’action permanente pour bloquer toutes nouvelles initiative de ce gouvernement.
    Oui, Sarko a été élu démocratiquement, cela nous empêche-t-il de manifester notre mécontentement et de lui rappeler que nous sommes là pour l’empêcher de faire n’importe quoi avec nos valeurs démocratiques ?
    Mais outre les manifs, de simples petites actions de blocages, de ralentissement de la circulation, de manifs... accompagnées de tracts ciblant un par un les points que nous dénonçons de son programmes... Tous les jours une petite heure contre sarko ensemble, ca peut nous permettre de nous faire entendre et de rappeler que 47% des français sont contre ces idées réactionnaires, et peut-être, de sensibiliser un public, de faire pression comme lorsque Millon présidait notre belle région...
    Nous pouvons l’avoir à l’usure et sans violence, si chaque jour nous organisons une action différente, dans un quartier différent, en y ajoutant un peu d’humour (ce serait un plus pour convaincre ceux que la gauche radical comme nous terrorise), et éventuellement en se coordonnant entre villes mobilisées, je pense que nous pouvons arriver à exercer une pression plus grande par la répétition, que par les manifestation (violente ou non) sous le coup de l’émotion, qui finions par ne plus mobiliser dans quelques semaines...
    Si certains ont des idées, essayons, 1 jour/1action anti sarko, on a bien tous une heure tous les jours à consacrer à ca ?

  • Le 7 mai 2007 à 23:40, par Déléas

    Je vous avoue, j’ai des sympathies pour le mouvement autogestionnaire.
    Moi aussi, je veux changer le monde radicalement,
    Moi aussi, je veux me débarasser du capitalisme,
    Moi aussi, la victoire de Sarko m’est restée en travers de la gorge,
    Moi aussi je pense qu’il va falloir lutter contre sa politique de merde.

    Mais, les émeutes de ces derniers jours, elles nous mènent où ?
    Elles nous marginalisent même aux yeux, de ceux qui sont pas (trop) contre nous. En plus, pensez vous qu’elles ont la moindre chance d’aboutir ? (à 10 000 changent on ce système ?)
    Je ne pense pas, ces émeutes sont contreproductifs (elles renforcent l’UMP pour les législatives mais à la limite je m’en cogne), mais surtout, dans l’esprit de certains hésitants, elle démontre que Sarko avait raison, sa côte de popularité ne peut que s’améliorer... Il est l’élu, je sais que pour vous ça ne compte, pas mais dans l’esprit de beaucoup ça compte. Là nous passons pour les violents anti-démocratiques (avouez que c’est quand même un comble ! ).

    Alors, oui quand il mettra sa politique de merde en place , nous manifesterons et je serais là. Si la violence nous est opposée, nous répondrons pourquoi pas, par de la violence.

    Mais pas maintenant, pas comme ça...

  • Le 7 mai 2007 à 22:58

    choisi par les urnes, pardon mais en es-tu bien sur ? ’’choisi’’ ou achete par les medias ? je te rappelle qu’avant la ’’campagne electorale democratique’’sur toutes chaines et radios et journaux (helas j’exagere a peine)il n’y avait que deux candidats et par le ’’truchement du dialogue’’comme aurait dit coluche, a la fin, au deuxieme tour’’des elections democratiques’’, me croiras-tu, eh ben,c’etait les memes. Ca alors... Tu peux aussi si tu recherches un peu la verite t’armer d’un dico et chercher la definition du mot’’democratie’’, cela aide a faire la PART DES CHOSES. a+

  • Le 7 mai 2007 à 22:52

    un lien utile, à lire jusqu’au bout pour les tactiques....

    http://www.oulala.net/Portail/imprimer.php3?id_article=376

  • Le 7 mai 2007 à 21:12, par teryl

    Vers 1 heure du matin, une petite manif tres mobile regroupant une grosse 50aine de personnes se deplace entre terreau et place sathonais. Quelques vitrines brisées. Le commissariat du 1er essuie un bref assaut et les pare-brises des voitures de police volent en éclats place sathonais.

  • Le 7 mai 2007 à 20:59, par Agnès Hugues

    Je ne cherche pas à ce que mon message soit publié, car je ne veux qu’un conseil. Mon fils, étudiant 2e année sciences politiques à Lyon 2 était à la manif avec des amis. Lui seul a été arrêté ainsi qu’un autre ami. Comme par hasard, métis tous les deux. Aucune nouvelle d’eux. Ils ne sont pas des casseurs. Que faire ? Je suis la mère qui habite à 10 000 km de là. Y a-t-il un avocat que l’on peut contacter ? Qui pourrait leur rendre visite ? Me donner de leurs nouvelles ?

    A. Hugues

  • Le 7 mai 2007 à 20:24, par bobr_dztlpeu

    Franchement hier soir j’ai été doublement plus déçu : bien sur tout d’abord par la défaite de Ségolène, mais également par ces réactions totalement médiocre, et je ne mache pas mes mots. Je suis descendu dans le centre pour manifester simplement dans les rues de façons plus que pacifique, et j’ai pris peur : peur des personnes qui sont senser avoir les memes idées que moi ?? Je suis passé à coté du Q-boat le lieu de raliement des sarkozstes, j’ai vu des lancés de projectiles sur ces personnes, et meme si je n’arrive pas à les comprendre, je les respecte en tant que personne. Je n’accepte pas leurs idées mais j’ai quand meme vu une fille du Q-boat (Pr sarko) se prendre une pierre sur la tête !! Reveillez vous ca s’appelle la démocratie, en voyant des choses comme tu te demandes comment tu veux faire respecter les droits de chacun , si tout le monde en abuse ...
    maintenant il faut se rassembler et au lieu de détruire ... voir ce qu’il ne va pas au sein de la gauche pour enfin arriver à montrer au gens comment la gauche doit etre la solution de la France. en attendant il faut vivre avec. Une dernière chose : je ne pense pas qu’il soit si terrible que ça, c l’idée que l’on s’en fait De Gaulle avant d’être élu à eu le droit au meme proces, traité de partout de facho et finalment il n’en était rien. A dans 5 ans. Soyez plus intelligent qu’eux.

  • Le 7 mai 2007 à 19:49, par benben

    demain c’est férie et alors mobilisons nous je propose un rendez-vous à 15h à bellecour TOUS ENSEMBLE NOUS FERONS BOUGER CE GROS --- en journée c’est mieux il faut pas avoir honte il faut cracher même de plein jour sur sarko !!! qu’en pensez vous ????

  • Le 7 mai 2007 à 19:40

    il faut continuer la lutte ,ne pas se laisser bouffer par les FACHOS !! grand rendez vous a tous les lycéens , étudiants le 16 mai ,tous dans la rue pour montrer au gouvernement que le peuple veut son pouvoir !!

  • Le 7 mai 2007 à 19:34

    Le groupe du mac do terreaux a été dispercé apres avoir été s en prendre betement (mais avec un tel plaisir il faut bien l avoué ) au commissariat du premier arrondissement place satoney ....

  • Le 7 mai 2007 à 15:02

    Les législatives, c’est pas la peine de compter dessus on va les perdre !
    30 Millions de français pourraient être de gauche, on perdrait quand même avec des score de 40 contre 60% ! Allez savoir comment ! Sarkozy est elu avec plus de 50 % et demain des millions de français seront dans la rue, allez savoir par quel miracle ! On veut peut-être nous faire croire que les français son dyslexiques, ils prennent le bulletin de gauche mais mettent le bulletin de droite dans l’enveloppe !
    La démocratie à la Sarkozy commence bien, des journaux consacrés à la victoire de la star et pas un mot sur les émeutes qui pourraient égratiner le début de son mandat ! Encore une semaine pour profiter d’un de mes émissions favorites : Les guignols de l’info (ou au moins jusqu’au mois de juin) !
    La France va lui donner les pleins pouvoirs : bonjour à la délocalisation massive avec intervention de crs en cas de désaccord des employès, instauration ferme et définitive du CPE (là plus aucune discussion ne sera possible), intervention de la France en Iraq et si les américains y vont, en Iran ! Vous ne le saviez pas mais hier Bush a hérité d’un nouveau petit compagnon de jeu ! Et pourquoi pas une remise en question de l’utilité et de l’efficacité du suffrage universel (ce jour-là, vous penserez que c’est pour votre bien ?), la constitution Européenne ratifiée sans notre avis... (Il faut dire qu’il y avait dans ce texte un certain nombre de points qui faisaint saliver un certain MEDEF), le chômage va diminuer dans les journaux, l’insécurité idem... Si vous voulez des nouvelles positives lisez les journaux, regardez la télévision, si vous voulez les vrais allez sur Internet !

  • Le 7 mai 2007 à 14:51, par un visiteur arrivé ici par hasard...

    Je suis tombé sur votre site en lisant les commentaires laissés par certaines personnes sur l’article du monde concernant ces événements (http://www.lemonde.fr/web/article/reactions/0,1-0@2-823448,36-906413@51-903012,0.html).

    J’en vois déjà venir certains... Un lecteur du Monde, donc forcément un clampin de droite qui se laisse berner par cette méchante presse pas libre qui veut tout nous cacher. Je vous l’accorde, une grande partie des chiffres, résultats et autres que l’on nous annonce ne sont jamais les mêmes selon la source, le tout est de faire une moyenne entre ceux qui exagèrent dans les deux sens, et je pense qu’on est à peu près bon... Tout ça pour dire qu’il faut savoir faire le tri.

    J’écris aujourd’hui sur ce site car je pense avoir enfin trouvé l’opportunité de m’adresser directement à ceux que je vois manifester, piller, j’en passe... la veille d’une élection présidentielle, et à qui j’ai envie de dire, objectivement : « savez pourquoi vous êtes là ? Pouvez me convaincre rationnellement, maintenant, de ce que vous faites ? Quelles sont vos arguments autre que de simples slogans tels que »sarko facho« etc ? ». Pensez-vous réellement que descendre dans la rue pour « foutre le bordel » soit une réelle solution ?
    Je pense que cela fait plus que désensibiliser vos idées principales qu’autre chose : cela ressemble plus à une « bande de jeunes » qui ne savaient pas quoi faire le dimanche soir (car oui, ces jeunes là qui pour certains caractérise l’ensemble de la jeunesse n’avait peut-être pas de concours à passer (http://www.scei-concours.org), d’entretiens d’embauche, n’avait pas l’envie le matin de se lever pour chercher du travail etc...), qui manifeste pour « suivre la foule », car ça fait toujours du bien d’aller gueuler un peu... Je ne dis pas que le fait de manifester est inutile, c’est un droit acquis mais qui doit être utilisé raisonnablement, avec des revendications claires et pas « à l’arrache » comme cela à l’air d’avoir été fait (sur le coup je n’y étais pas, donc je ne peut vraiment dire...). Quand je parle d’arguments, je parle de vrais arguments, étaillés par des faits _réels_ (et pas des vidéos telles que celles-ci : http://www.youtube.com/watch?v=dLbLLoqFOOo , qui pour moi n’ont aucune crédibilité, avec lesquelles on peut montrer tout & n’importe quoi ; c’est la même manipulation d’images que les gens qui ont crée cette vidéo dénonce), un raisonnement clair qui convint...
    D’ailleurs, si vous analysez un peu objectivement la campagne de celui que vous appelez « l’autre », sur la forme et non sur le fond, il a su parfois exposer, sur la « fin », clairement ses idées et les moyens de les faire.. (cf. le débat, où il indiquait des chiffres précis, tandis que Royal se contentait de répondre qu’elle allait « en discuter avec les partenaires sociaux »...). Certes, il peut toujours raconter tout & n’importe quoi (par rapport aux chiffres par exemple), mais la méthode pour convaincre est là, et elle joue plus sur le côté « rationnel » des décisions prises que sur des idées préfabriquées (du style, grossièrement, « à gauche on fait du social, donc telle idée, on éjecte »).

    Encore une fois, il faut faire le tri de ce qui est dit, avant de dire tout de suite, par exemple, « de toute façon c’est sarko, donc c’est pas bien, parce que moi j’ai vu une vidéo, ou on m’a dit que etc... », mais aussi de ce qui parait être plus de l’hypocrisie qu’autre chose.
    Le message ainsi adressé aux personnes qui ont hier manifesté, comme ceux aussi qui ont manifesté par exemple contre le CPE, c’est de vous demandez si vous savez réellement pourquoi vous allez manifester, et, si vous le pensez, de savoir si vous n’êtes pas plutôt influencer par des idées préconçues ; en gros, de savoir si l’opinion que vous avez est la votre, et pas celle d’un autre... Vous accusez parfois les médias (de « droite ») de vouloir construire votre opinion, mais ne serait-elle pas non plus aussi construite par les idées préconçues « de la masse »... ?

  • Le 7 mai 2007 à 14:39

    Il est clair que réagir à chaud, par simple conviction politique, ou par pure crainte de l’avenir est une erreur qui ne fait qu’aller dans le sens du jeu de Sarkozy, un poker de sa création. Son programme électoral (ou son coup de provocation majeur si vous préférez) prenant principalement racine sur un coup de bluff nommé « Insécurité », il est politiquement suicidaire de se lancer dans des manifestations rentre-dedans et engagées comme celles qui ont eu lieu hier, pour la simple et bonne raison que ça ne fait que conforter les pro-sarkozystes, étant donné qu’il y’aura forcémment des casseurs et autres « éléments rapportés » profitant de l’action militante et de la masse de personnes présentes. Sans parler du fait qu’il était prévu et annoncé qu’une présence policière massive serait présente, dans la « crainte » de manifestations violentes... qui ont finalement eu lieu. La poule ou l’oeuf ?

    Dans tous les cas, il est préférable d’attendre que Sarko et son gouvernement fasse un faux pas, quel qu’il soit, et de réagir à ce moment là, plutôt qu’entrer dans son jeu, de gueuler pour gueuler et de renforcer son image auprès du peuple.

  • Le 7 mai 2007 à 14:28, par libertad

    organisons les luttes et resistances,que soufle le vent de
    la revolte en dehord des urnes.

    agir au lieu d’elire !

    ne soyons pas dupes de la politique politicienne et des
    mascarades electorales.

    pour la democratie directe et notre emancipation :

    action / gestion directe

    @

  • Le 7 mai 2007 à 14:01

    contre la dictature d’une majorité de cons, de trouillards et d’ignares qui aiment se faire humilier, dominer, exploiter. Contre une majorité de minables qui plutôt que de chercher à s’émanciper de leur merde quotidienne préfère souhaiter une vie de merde à ceux dont ils ont peur. Contre leur ordre inique, totalitaire, occupons l’espace commun, joyeusement et violemment si il le faut. Détruisons ce qui nous opprime, laissons les autres vivre, mais vivons nous, d’abord, parce que nous devons d’abord compter sur nous même. On veut notre malheur, prenons notre bonheur.
    Ce soir aux terreaux, dans la rue, tous les soirs !!!

  • Le 7 mai 2007 à 13:58

    « Question élections, là d’où je vous parle, on aimerait bien être en France »

    C’est pire ailleurs alors fermez votre gueule, c’est ça la morale de l’histoire ? Et c’est quoi l’intérêt de traiter qqun de petit bourgeois ? C’est une autre morale : t’as de la thune alors ferme la ? La légitimité à se bouger, d’une façon ou d’une autre, ça vient pas de ton statut, de ta thune, ou de quoi que ce soit. On est légitime quand on est là.
    Et je suis sinsèrement désolé pour tou-te-s les opréssé-e-s du monde, des dictatures comme des démocraties (si si, y’en a…), mais on peut pas se contenter de dire que y’a pire ailleurs. Sinon on en vient à graduer les injustices, à se dire « non, là c’est pas si grave que ça » alors que toutes les injustices sont graves et doivent toutes etre comabatues !

    Et pour la division entre les « jeunes des quartiers » et les « autres », bravo à celles et ceux qui la font, ils ont déjà bien intégré les discours sarkosistes tendance lepenistes… Ne vous réfugiez pas derrière des « je suis de gauche » ou des « je suis pas raciste mais ». La jeunesse n’est qu’une, l’opposition n’est qu’une, et la repression sera la même pour tou-te-s. Maintenant il faut choisir son camp…

  • Le 7 mai 2007 à 13:55, par henry

    ..dapprendre des experiences passées :

    il n’y a pas vraiment d’interet a se jeter dans la gueule du loup dans des souricieres telles ques sont toutes les grandes places des grandes villes francaises
    excepté peut etre afin de faire diversion ou de concentrer la tension / l attention
    organisons nous en petit groupes affinitaires et frappons plus intelligement en laissans libre cours a notre imagination.....

  • Le 7 mai 2007 à 13:50, par Nijko

    Oui tu nous écris de Kinshasa, c’est cela oui. Premièrement cela sent l’arnaque et l’intox à 2 km ensuite cela reprend l’idée que cela ne vaut pas le coût de contester une situation s’il en existe une pire ailleurs.

    Encore une fois c’est une idéologie qui conduit à un nivellement par le bas, ce n’est pas nécessaire d’avoir une haute conscience politique pour le savoir. Mais apparemment tout le monde ne le comprend pas.

    Ensuite si nous nous taisons, je ne pense pas que le gouvernement de M. Sarkozy sera celui qui enverra des fonds ou même de l’aide à Kinshasa. Alors si tu y es vraiment, soutiens nous, car notre solidarité te sera plus bénéfique que notre silence.

    Merci à toi camarade !

  • Le 7 mai 2007 à 13:50, par georges

    Les médias sont nos ennemis, sortez masqué, le journaliste-flic veille
    remballons les photographes et autre pourritures de leurs espece

  • Le 7 mai 2007 à 13:32, par Nijko

    Donc si je suis ton raisonnement on ferait mieux de vivre dans un pays réellement totalitaire comme cela, ceux qui l’ouvrent un peu trop et bien on les fusille direct. Hop ! comme ça on en parle plus.

    C’est certain qu’avec une réflexion comme celle là, il est facile d’interdire à toute personne le droit de contester en arguant du fait qu’il y a pire ailleurs. En suivant cette logique nous arriverons rapidement à ressembler à ces pays totalitaires. Il ne suffit pas qu’une société soit labellisée « démocratie » pour qu’elle en respecte tous les principes de façon automatique. Une société et un état démocratique de ce type n’existent que parce qu’ils détiennent le pouvoir que leur transmet le peuple. C’est la base de notre consititution. Nous avons donc bien le droit d’approuver ou de désapprouver ses actions ou ses représentants.

    De plus je trouve que ton message est dans une tonalité agressive et menaçante. Donc tu « aimerais » donc de voir quelqu’un se révolter en Chine pour rire de la façon dont il serait exécuté ? Quant à ta citation de Saint Jean, doit on comprendre que la guerre venue nous allons payer notre « audace » de nous révolter ? Est ce une menace ? Et surtout de quelle guerre parles tu ? c’est dans le programme de Sarko peut être ?

  • Le 7 mai 2007 à 13:28, par liberté

    Pour la sauvegarde de la liberte sur le sujet de l’élection presidentielle.

    Soeurs et Freres de rebelyon, aujourd’hui 6 mai 2007, la politique francaise a changé. Changé dans un sens que notre liberté prochaine sera reduite, liberté de presse sans doute baillonée. Mais ce vote a eté vote par une grande majoritée de francais ou peut etre autre chose... c ’est pourquoi je vous demande de surveiller les débordements de sarkozy lors de son mandat, de surveiller son comportement, et de se battre pour la sauvegarde de la liberté. CAR ’’NOTRE LIBERTE DE PENSEE’’ JAMAIS NOUS SERA ENLEVEE. FRERES, SOEURS MOBILISES VOUS AVEC LE COEUR ET AVEC LA SOLIDARITE QUE CHAQUE HOMME POSSEDE POUR FAIRE EN SORTE QUE CETTE NOUVELLE DONNE QUI S’EST OFFERTE A NOUS AUJOURDHUI NE SOIT PAS BAFOUEE ET QUE NOS DROITS SOIT RESPECTES. ’’VIVE LA LIBERTE ET L’EGALITE DE TOUS’’

    liberte

  • Le 7 mai 2007 à 13:23, par le berceau de ravachol

    la lobotomie des media et des institut de sondage a tres bien marché sur nos moutons ki va brouté sur tf1

  • Le 7 mai 2007 à 13:21

    Ca ne sert à rien que l’on se tire dans les pattes entre nous, de toute facon il ya eu tres peu d’abstention, à ce qui se sont trompés de s’en rendre compte (ou pas). A nous de nous mobiliser quelqu’en soit les moyen. je le repete car je le pense, il ne sert à rien de rejeter la faute sur les autres.

  • Le 7 mai 2007 à 13:13, par le berceau de ravachol

    il faux attendre que lon tire dessus a bal réel pour se revolté je ne croi pa

  • Le 7 mai 2007 à 12:45

    Je tiens juste à préciser que dans les journaux français, aucune information ne circule sur les rassemblements, mais Al Jazeera parle de violences policières à Paris et à Lyon... Vive le pouvoir médiatique ! Merci...

  • Le 7 mai 2007 à 12:41

    il faut ce coordoner et se mobiliser nationalement moi je propose la prochaine manif anti sarko le 16 mai lorsqu’il rentrera en fonction. dites moi ce ke vous en pensez mai il fau rester mobiliser c’es juste le début la resistance sera longue la guerre est déclaré.

    tenez moi o courant en repondant sur iace forum e il faudrait des organisations structuré avc nous afin de coordoné le mouvement et qu’on s’organise nationalement.

    resistencia !!!!! c’est le commencement d’une grande lutte

  • Le 7 mai 2007 à 12:38

    Jeunes de quartier .... ?
    Faut que tu finisses ta pensee !
    Faut les nettoyer au Karsher ?

  • Le 7 mai 2007 à 12:27, par laitue

    j’étais place bellecour, je tiens a souligner les ordres qu’ont recu les CRS : disperser la foule par tous les moyens... lorsque nous sommes passés place bellecour vers 23h30, une majorité était calmement en train de chanter ou de rire, une minorité enflammait des poubelles ou envoyait des projectiles, une minorité qui n’était pas bien agressive en fin de compte.
    Ce que j’ai vu hier soir, ce sont des CRS, en masse, tirer sur un rassemblement et non sur des émeutiers, hors notre 5e république autorise par sa loi les rassemblements.
    Jai vu un jeune taggeur pris en chasse pas un CRS armé d un flshball qui le menacait de tirer... le flashball est une arme de défense pour les CRS anti-émeutes... pas une arme de terreur qu’on pointe sur un jeune délinquant inoffensif.
    On m’a répondu « il y a des cons chez les CRS »
    Possible, mais ce qu’il y a eu hier soir, envers et contre tout, ce n’étaient pas des CRS cons, mais des hommes envoyés par leurs chefs pour tirer sur des jeunes qui clament leur mécontentement au mépris des lois qui nous protègent.

  • Le 7 mai 2007 à 12:25

    « ...des jeunes des quartiers : c’est eux qui défaisait les poubelles et chopaient les bouteille et autres... J’en suis navré le premier (je suis pas raciste)... »

    slt, tu dis « jeunes de quartiers » et « je suis pas raciste » ? où est le rapport ? entre racisme et jeunes de quartiers ? est ce une race les jeunes de quartier ?

    et puis chacun son mode d’expression, et je ne pense pas qu’il y’en ait un de plus légitime que les autres.
    je me demande aussi où en serais tu si lors des « révolutions » (genre 68, 18 ??,17 ??,premiers soviets, banlieu 2005..) les gens étaient restés sans se battre...

  • Le 7 mai 2007 à 12:24

    Putain, nous on est pas des banlieusards, ni des citadins d’ailleurs, mais c’est pas pour ça que chez nous c’est pas la merde et nos intérêts, nos idées et notre culture sont les mêmes que ces jeunes dont vous vous plaignez.

    Le jeune de quartier est un fanstasme créé par la droite pour nous diviser. Soit vous êtes du côté du peuple, et c’est le côté des casseurs, soit vous êtes du côté des traitres. La seule insécurité dont on avait à souffrir hier c’était flashballs et autres lacrymos.

  • Le 7 mai 2007 à 12:24

    C est bien de manifester, d avoir une reaction apres cette defaite.
    Cependant l autre a ete elu grace aux urnes et avec une grosse majorite. Je ne pense pas que la solution soit de programmer des emeutes pour montrer que la gauche n est pas morte, il faut simplement aller voter massivement aux lesgislatives pour minimiser un peu les pouvoirs de l autre.
    alors aux urnes !!

  • Le 7 mai 2007 à 12:22

    A grenoble aussi nous étions nombreux à manifester notre opposition ; et c’est avec plaisir que les forces de l’ordre nous ont poursuivi dans les rues grenobloise jusqu’à tard dans la nuit. Pas grand monde n’en parle... Pourtant les gens étaient là....

  • Le 7 mai 2007 à 12:22, par CoYoTE

    j’aimerais bien connaitre l’alternative que tu proposes à notre démocratie... un système autogéré à 60 millions de gens ? Elle est pas parfaite, la démocratie, mais c’est encore le moins pire.

  • Le 7 mai 2007 à 12:15, par Trichunter

    De toute façon, le message était clair.Ils ne voulaient pas de cette manifestation spontannée.Que ce cela soit eux ou nous qui avons mis les feux aux poudres n’a pas d’importance ils voulaient casser la manif.Il n’y a qu’a voir le organisations et leurs déterminations.J’ai trouver la manif plutot bonne enfant en général...quelques lacrymoet c’est partit pour emoustiller tout son monde...

  • Le 7 mai 2007 à 12:01

    « mais dans une démocratie, ce sont les urnes qui décident, »

    C’est justement pour ça que plein de gens ne croient plus en la démocratie d’aujourd’hui. Ce qu’on appelle aujourd’hui démocratie, c’est la dictature de la majorité. Il y a des gens qui ne veulent pas que les urnes décident de leur vie.

    « ... pas la violence aveugle et sectaire »

    Je n’était pas à lyon hier, mais je ne suis pas sûre qu’il s’agissait d’une violence aveugle et sectaire. Je dirais plutôt qu’il s’agissait de l’expression violente d’une colère justifiée, qui avait, pour certaines personnes, comme but d’afficher clairement une opposition franche à ce vers quoi nous allons. (Et depuis longtemps. Une bonne partie de ces gens ne se sont pas réveillés/ées hier.)

    Tu vois, beaucoup de personnes n’ont plus aucun espoir « d’une France appaisée et reconciliée ». Pas tant que les fachos avec qui nous vivons pourront dicter des lois pour toute la population (prévention de la délinquance à la petite enfance, pénalisation des discussions dans les hall d’immeubles, politique anti-immigration, ...) et que les flics continueront leur harcèlement, souvent raciste, et que ......... je pourrais continuer pendant longtemps (intégration de force dans le monde du travail, ...). Avoir le même système de lois pour 60 millions de personnes dans lesquelles on retrouve des différences énormes d’idées, quant à leur mode de vie et à plein d’autres trucs, c’est aberrant.

  • Le 7 mai 2007 à 12:00

    Est il vraiment necessaire que bien de nombreuses fois la démocratie a permis aux dictateurs d’arrivée au pouvoir ?
    Justement, 53% des gens ont voté...la démocratie va mal, elle montre ses limites et nous renvoie en pleine gueule sont immoralité, si aujourd’hui un referundum étaitr organisé sur la peine de mort, vous pouvez être assuré qu’on retrouverait (grace a la majorité démocratique) nos guillotines....et pourtant on le fait pas, parce que la majorité parfois c’est des cons, et que lutter contre la connerie c’est aussi une liberté.
    arrêtez d’être attaché à ce systéme démocratique et républicain, l’amour que vous avez pour lui vous a été appris, inculqué, afin que vous ne puissiez entrevoir même la possibilité d’un autre mode vis en communauté qui garantisse la paix...car la paix aujourd’hui n’existe pas, la démocratie était un bel essai, c’est désormais on en est sur un échec.
    Ensuite il y a la question d’une émeute spontanée qui est remise en question, il faudrait attendre une réforme pour agir...des réformes, il y en a déjà, ensuite c’est pas le plus urgent. Le plus urgent c’est que dans les quartier ça bouge, alors on fait quoi ? on fait comme aux dernières émeutes ? on attend deux mois pour dire que y a une repression de malade, pour dire qu’on soutient ces émeutiers ? La dernière fois, on a tous raté le coche, cette fois ci faut pas tergiverser, faut que tous types de résistances se rejoignent, et vite, avant que toute énérgie ne se disperse.
    Tous types de résistances ? Oui
    Il n’y a que deux côté à une barricade.
    alors on pourra toujours dire que nous, on aime pas jeter des molotov sur des voitures ou jeter des cannettes sur des flics...cependant, notre réaction est certainement proportionnelle au poids que fait peser sur nous la société, aux violences symboliques que l’on vit et subit chaque jour.
    Ce que je constate c’est que beaucoup ne perviennent pas a remettre en cause la morale républicaine dans laquelle ils ont baigné depuis tout petit, beaucoup s’élévent contre les « casseurs »...alors que beaucoup devraient reconnaitre que chacun emploi les armes qu’il connait, que chacun résiste en fonction de ce qu’il est, la résistance de quelqu’unE est à la mesure et à la nature ce qu’il est, de ce qu’il subit, de ce qu’il vit.
    Alors arrétons de condamner ceux qui résistent autrement, car eux résistent, appelons à la résistance, aux luttes, dans toute leur variété d’expression (n’est ce pas plus de liberté que n’en offre la démocratie ?), car c’est évident, nous somme tous différents, mais nous sommes du même côté de la barricade, et ça, il ne faut pas l’oublier, ne nous divisions pas, ils n’attendent que cela (diviser pour mieux régner), on le voit chaque jour : « le bon jeune qu’on a entendu dans la rue » et le « casseur qui ne respecte pas la France et l’ordre » sont du même côté, ils ont un ennemis commun, et parfois, dans certaines luttes, il faut accepter de s’unir avec des gens différents, qui pensent différemment, agissent différemment.
    Il me semble que de soutenir le FLN pendant la guerre d’Algérie n’était pas un geste islamiste, et pourtant on sait la politique religieuse et le replis islamique que constituait le FLN. Encore aujourd’hui, personne ne va idéalisé le Hamas ou quelconque autre groupe de la région qui s’oppose à l’Israël, poourtant, il apparaît évident qu’il faut parfois s’unir (je ne parle pas d’envoyé des armes, je parle de manifestations) à ces groupes qui sont trés différents de nous, parce qu’ils sont nationnalistes, religieux, sexistes, racistes etc...

    Hier, je me trouvais à Lille, et la division interne a eut raison du rassemblement spontané, les gens criaient « arréter de jeter des cannettes, vous êtes cons, c’est pas comme ça qu’on se fera entendre », on voit la tous les problémes, il n’acceptent pas la diversité des manifestations de résistance cer il méconnaissent totalement les enjeux de domination qui s’exerce en cet instant, il divise un mouvement qui aurait pu être fort, et ils oublient que la force, les armes...c’est pas nous, c’est ceux d’en face, armés comme des robocop, gonflé a bloc (y compris par la peur, je ne diabolise pas l’homme-policier, mais je m’attaque à l’ordre et à la repression, aux chiens qui obeissent au doigt et a loeil sans réfléchir).
    Casseurs, pas casseurs, c’est pareil, la frontiere n’est pas la.
    Resistant, collabo, voila la frontiere, celle qui doit rassembler de notre coté, puisque du leur, ils ont l’armée, l’ordre, la force, la loi et...la démocratie...cette fois ci, la démocratie n’est pas comme en 45, de notre coté, mais du leur, pas la même époque pas le même contexte.
    Arrêtons de croire aveuglément en cette démocratie, c’est de la religion ça, et c’est pas ça qui permettra aux hommes de vivre ensemble. combattons la religiosité.
    Qui sont les utopistes ? voila une question à poser.
    La démocratie républicaine et libérale, modèle qui est le notre et qui risque d’accentuer certains de ses caractères (pas celui de la démocratie je pense), n’a jamais dans l’histoire de l’humanité produit de société sans pauvres, sans inégalités, sans crime et sans aliénations et dominations...elle peut prétendre vouloir aller dans ce sens, ça n’a encore jamais existé. N’est ce pas cela l’Utopie ? réver d’un ieu qui n’existe pas ? je vois la une espéce de religiosité Hégélienne, l’espoir de l’avenir meilleur (que Hegel appelle la fin de l’histoire), la croyance en un paradis progressiste...
    Réfléchissons à ça : une société sans prison, sans police (je n’ai pas dit sans justice) et sans pauvres...eh ben ça existe...ah ouai bien sur, notre monde de vie est trés éloigné de ces sociétés la, et je ne préconise pas un retour à la nature sauvage, à poil etc..( quoique..ça détendrait pas mal) mais seulement il existe des sociétés de ce types, des sociétés basées sur des groupement humains de plus petites tailles, moins d’individus qui compose le groupement de base ne signifie pas qu’ils sont isolés des autres groupements.

    Enfin, je dit graisse pour une bonne raison : ouvrez les yeux...ne reprennez pas a votre compte les termes et les idées, basées sur des soit-disant évidence qui n’en sont pas, du systéme dominant, de ceux contre qui il est nécessaire aujourd’hui de se battre,chacun avec son arme, que ce soit un article ou un pavé, que la lutte ne soit pas homogène et uniforme, mais quelle soit unie sous aucune banière, dans la diversité des modes d’action, dans la convergence des énérgies subversives et des oppositions.

    « Résister c’est créer, créer c’est résister » alors soyez imaginatifs et créatifs !! Que la résistance se fasse dans les larmes et dans les rires

  • Le 7 mai 2007 à 11:57, par Un nanar narnard !!!!!!!

    Bonjour, arrêtez de rêver y’a longtemps qu’il n’y a plus de démocratie en France, nous somme dans une république bananière depuis quelques années déjà, élus de tous bord acquittés, relaxés, vice de procédure etc.... un ancien président (élus avec 85% de voix dont beaucoup de gauche et qui s’asseoid dessus...) qui aurait dû rendre des comptes sur ces propres comptes et ceux de son parti (RPR) devenu UMP et qui gagne, un nouveau président qui a acheté un appartement dans des conditions plus que douteuses et cette « démocratie » qui finalement par son système de vote divise quasiment la france en deux.

    N’allez plus voter, foutons les dehors tous ces truands, prennons notre destin en main on pas besoin d’eux et de leurs budgets faramineux qui nous ruinent. (Sénat, Assemblée, Elysée etc...)
    à vouloir diviser pour mieux régner... on récolte ce qu’on sème, la merde......
    J’ajoute que si la gauche avait vraiment suivi sa candidate et si tout le monde était monté au créneau, le nain en aurait pris plein sa gueule sur son bilan, ces mesonges et ces gènes !!!!!!

  • Le 7 mai 2007 à 11:44

    Oui, ça y est, on l’a le Sarko. Hélas, il est passé, il fallait peut être un peu plus se mobiliser et arrêter d’affirmer « Agir au lieu... » De toute façon, on pourra se mobiliser, continuer les luttes...mais lui restera et appliquera son foutu programme qui va marginaliser un maximum de personnes. Il fallait y penser avant, (au lieu de prôner l’abstention). On l’a maintenant, la vraie merde, et je pense qu’elle aurait été un peu moins catastrophique que la candidate du PS..

  • Le 7 mai 2007 à 11:43

    Les « jeunes des quartiers », c’est qui ? Comment arrive-t-on si facilement à les reconnaitre ? C’est quand même pas parceque ce sont des magrebins en jogging ? Si ?
    Pourquoi ne pourraient-ils pas habiter dans le centre-ville, pourquoi des « quartiers »...
    Villeneuve et TF1 ont fait beaucoup de mal même auprès de ceux près à descendre dans la rue...

  • Le 7 mai 2007 à 11:39, par nanie

    Ou, Quand et comment la prochaine manif’ anti Sarko aura lieu ????

  • Le 7 mai 2007 à 11:36

    Ce qu’on ose encore appeler démocratie aujourd’hui, ce ne que la dictature de la (pseudo-)majorité. Je n’ai aucune envie de respecter le choix d’avoir un président pseudo-facho (même si les autres ne valent pas beaucoup mieux), même si ce choix est celui de 19 millions sur 60 millions. Je ne veux pas que ces 19 millions de personnes, même si elles sont beaucoup, imposent aux 41 millions d’autres des lois horribles. C’est valable pour sarko au pouvoir, mais c’est aussi valable pour tout le reste.

  • Le 7 mai 2007 à 11:26

    Pour ce qui est de la démocratie, nous ne sommes pas en démocratie donc ne crachons pas sur elle (on a juste à faire à des vendeurs qui nous vendent leur programme..).

    Oui les émeutes affaiblissent sarko car toutes la presse américaine et internationale en parle ! Ce n’est pas neutre, cela montre qu’il y a un réel problème...

  • Le 7 mai 2007 à 11:23

    Faux : la passation des pouvoirs entre Chirac et la bête est le 16 mai !

  • Le 7 mai 2007 à 11:18

    L’information commence à circuler à propos d’un manifestation ce soir 21h aux Terreaux.
    RENDEZ-VOUS ce soir 21H aux terreaux !

    Des manifestation similaire sont appelé à Dijon, Nantes, Rennes, Toulouse...
    La résistance se met en marche !

  • Le 7 mai 2007 à 11:18, par Gnurf

    Quand l’essentiel de la grande presse, nationale et régionale, est derrière le minable qui a été élu. Quand la télé, les journaux, la radio, ..., le soutiennent nuit et jour depuis des années, quand le débat est pris en otage par les groupes privés, à la solde du Medef, peut on encore parler de démocratie ???

  • Le 7 mai 2007 à 11:11

    J’étais aussi présent place Bellecour hier soir et j’ai affectivement vu comme toi des « jeunes des quartiers » (je met entre guillements car ça regroupe tellement de réalités différentes) jeter des bouteilles sur les flics, mettre le feu à des poubelles... et bien se marrer ;-) D’autres « jeunes de quartier » étaient simplement là pour regarder le spectacle, en faire profiter leurs potes par téléphone, et prendre des photos souvenirs.
    Par contre, les lacrymos ont du altérer ta vision car j’ai aussi vu BEAUCOUP d’autres jeunes, que j’étiquerrais de la « mouvance toto-libertaire-radicale », faire de même et bien se marrer aussi ... avec les « jeunes des quartiers » justement !
    C’était par contre moins marrant quand des têtes de cons (comme toi ?) tentaient de les « raisonner » !

  • Le 7 mai 2007 à 11:07

    Ce sont aussi les urnes qui avaient décidé le sort de l’allemagne en 1933, ces même urnes qui ont élu le président actuel de l’Iran...
    Et « la violence aveugle et sectaire », c’est se révolter contre l’élection d’un fasho ou c’est expulser plus de 25000 personnes par an ?

  • Le 7 mai 2007 à 11:05

    Tu veux dire quoi par « les calmer », juste pour rire ? Les foutre en taule ? Les taper ? Les expulser ? Non, parce que Sarkozy, il y travaille hein t’inquiète pas. Mais bon, c’est vrai que « laisser libre cours à tout », ce serait dommage, ils risquerait d’arriver des choses.

  • Le 7 mai 2007 à 11:03

    Heu non, la démocratie, elle enferme par chez nous. C’est pas elle qui protège, vu que c’est elle qui met en prison, ça me semble un peu contradictoire ce que tu dis. Quant aux spéculations sur « j’aimerais bien voir si t’aurais le courage » gnagnagna, c’est de la bonne vieille attaque un peu basse, vu que tu connais pas ton interlocuteur. Par contre, toi vu que t’es si courageux, je t’invite à venir faire un tour dans le « cachot de luxe » de notre démocratie. Tu verras, ça vaut le détour. Ah oui, et tu sais que les keufs démocrates ils infligent plus que « quelques coups de matraques » et « de bonnes bosses » ? Paraitrait-même (mais c’est sûrement des rumeurs hein) qu’ils tuent des gens, des fois, surtout si les gens en question sont un peu basanés.

  • Le 7 mai 2007 à 11:02

    d’abord rebellyon est un media autogéré et participatif, ce qui sous-entend que des points de vues différents y ont leur place et qu’il n’y a pas de journalistes mais des utilisateurs/rédacteurs (toi aussi si tu as des choses à dire). De plus un média alternatif se doit de raconter ce qui à eu lieu hier soir (nous étions plusieurs milliers et les médias traditionnels n’en parlent presque pas...).
    Pour ce qui est du respect de la démocratie représentative c’es tout discutable, la démocratie représentative n’a pas empêché Hitler d’arriver au pouvoir par les urnes en 33, ni Napoléon III en France en 1848 ! La république française n’empêchera pas, par sa structure même, Sarkozy de mettre en place un système ultra-sécuritaire, limite fasciste, où travailleurs, jeunes, sans-papiers, etc... sont traités comme des merdes...

    Face à cette évolution de notre société ce type de réaction participe à la contestation, même si elle ne suffit pas. Un troisième tour social, de grève, de manif’, etc... aura beaucoup plus d’impact qu’un victoire socialistes aus législatives. D’autant plus que les mesures les plus craignos de l’UMP ont été entamé par le PS : Le sécuritaire (Loi LSQ et LSI), la chasse au sans papiers (circulaire chevenement), contrat précaire, etc...

    Aujord’hui la peste brune à pris le pouvoir, il est temps de rejoindre la résistance ! tous les soir dans la rue !

  • Le 7 mai 2007 à 10:59

    Qu’on arrête désormais de considérer que les mouvements qui ont eu lieu hier dans la rue sont antidémocratiques. Quand on voit la manière dont s’est déroulée l’élection de NS, notamment en ce qui concerne le traitement complètement inégal dont il a bénéficié dans les média, par rapport à SR, on ne peut pas considérer que cette élection est démocratique. C’est la première fois, depuis la fin de l’ORTF (dont l’existence était, en elle-même, une insulte à la démocratie), qu’une telle collusion est observée entre des média, un candidat qui, de plus, ce n’est pas un hasard, avait des responsabilités politiques.

    En raison de la propagande réelle, et vérifiable (regardez le traitement qui a été fait du débat NS/SR dans le JT de Pernaut sur TF1 : c’est un scandale ! ; on se peut même se référer à ce qu’a dit Bayrou sur le sujet, c’est dire !), qui a eu lieu dans les média, les conditions requises d’une élection démocratique n’étaient pas réunies.

    L’appel à manifester dans la rue prend tout son sens : ce n’est pas manifester contre un candidat démocratiquement élu mais contre les pratiques d’un candidat qui a déjà fait les preuves, lors de la campagne, qu’il menaçait la démocratie.

    POUR LA DEMOCRATIE, LYON DOIT CONTINUER A OCCUPER LE SEUL ESPACE QUE SARKOZY N’A PAS ENCORE VERROUILLE : LA RUE !

  • Le 7 mai 2007 à 10:39

    Je viens de lire votre récit d’hier soir....
    Je suis de gauche, mais si, pour vous, opposition = emeutes, Je me sens bien loin de vos idées... et dire que vous étiez les 1ers a dénoncer la volonté de Sarkozy d’élever les gens les uns contre les autres ... appliquez à vous même ce que vous reprochez à vos adversaires. Je suis de gauche, j’ai voté à gauche, mais dans une démocratie, ce sont les urnes qui décident, ... pas la violence aveugle et sectaire !

    J’ai encore l’espoir d’une France appaisée et reconciliée. Donc allez voter en masse aux législatives pour donner un contre pouvoir suffisamment fort à la France.

    Un lecteur occasionnel de votre site.

  • Le 7 mai 2007 à 10:29

    « »« Quant à l’opposition systématique entre les danseurs à cheveux longs et la »bande de jeunes des quartiers« , il va également falloir s’en défaire. »« »"

    Bah non justement, moi je fait la différence. Une grande partie de ceux qui sont venu provoqué les flics était des jeunes des quartiers : c’est eux qui défaisait les poubelles et chopaient les bouteille et autres... J’en suis navré le premier (je suis pas raciste) mais je vais pas dire le contraire de ce que j’ai vu sous pretexte d’avoir un esprit bien pensant. La majorité des jeunes qui m’entouraient se plaignaient de la réaction des flics, ok, mais étaient aussi dégouté que les jeunes des quartiers profitent de l’occasion pour foutrent le bousin en faisant cramer les poubelles et faire de la provoc’. Le problème c’est qu’a chaque manif que je fais, ya toujours des cailles ou des casseurs qui se mélangent à des manifs pacifiques pour les rendre + violentes. Voilà, après t’as tout à fait le droit de ne pas être d’accord avec moi, mais j’essaye d’être le plus honnete avec ce que j’ai vu et ce que je constate depuis le nombre de manif que je fais. Je suis da’ccord avec toi sur la réaction disproportionné des flics mais quand t’as ce genre de jeunes qui viennent faire chier, faut bien les calmer sinon, c’est libre cours à tout.

  • Le 7 mai 2007 à 10:19, par berenger

    a quand les prochaines manifs anti sarkos ? comment se renseigner ?

  • Le 7 mai 2007 à 10:16

    On l’a le Sarko, maintenant ! On peut faire des manifs, résister..« Agir au lieu.. »(??)...Mais de toute façon, il ne se privera pas d’appliquer son programme à la lettre et va marginaliser un maximum de personnes..Enfin, il fallait peut être y penser avant !

  • Le 7 mai 2007 à 10:10

    ah toujours les jeunes de quartier !!! Mais c’est phénoménal en France tout est pour eux enfin contre eux, c’est vrai que les jeunes des villes sont des perles, qui sont gentils, arrete ton délire et ouvrez vous merde !
    Fuck SARKO

  • Le 7 mai 2007 à 10:09

    ce matin dans « le Monde » en ligne :
    « dans le centre de Lyon, plus de 500 personnes ont manifesté leur hostilité à l’élection de Nicolas Sarkozy »...
    500...
    moi qui croyais avoir vu de mes yeux plus de 2000 personnes j’ai dû me tromper... les yeux de la foi sans doute.
    Puis :
    « Le millier de manifestants a fini par se disperser à 0h30. Deux policiers ont été légèrement blessés par des tirs de projectiles. La police a interpellé 25 personnes. »
    25 sur 500... ou même, 25 sur mille... ça fait beaucoup quand même, non ? ah non... c’est le prix des tirs de projectiles sur les « forces de l’ordre ». (Qui anciennement étaient les « gardiens de la paix »... changement de titre évocateur).
    bon, alors, là, en termes de chiffres, on passe du simple au double. finalement, nous étions 1000. youpi tralala. justice est faite.
    alors : on a blessé des policiers. légèrement.
    ...Quid des manifestantEs brûléEs aux jets de lacrimo ? quid de ceux/celles touchéEs par les flash ball ?
    faut-il qu’on porte des tee-shirt bleus pour que l’on considère que notre santé elle aussi est précieuse ?

    les médias (« libé » avec, qui pourtant porte les couleurs du deuil en première page et devrait être à gauche) ne nous soutiennent évidemment pas en ne nous consacrant que des articles ridiculement courts et tout en images. on y passe pour des méchantEs casseurs-sseuses jamais contentEs ou bien des guimauves qui ne savons pas bien ce qu’on fout là... un fait culturel ou folklorique sûrement : le-la françaisE aime bien manger de la lacrimo le dimanche soir avant d’aller au lit.
    en tout cas, il n’y a pas matière à nous prendre au sérieux.

    pourtant il n’y a rien de plus sérieux que ce qui se passe en ce moment.
    faut pas qu’on s’attende à d’autre soutien que le notre, militantEs.
    alors, à nos caméras, à nos appareil photos... si le témoin de la vérité aujourd’hui est l’image, diffusons-la pour réhabiliter ce qu’il s’est et qui va vraiment se passer.
    et faut pas qu’on baisse les bras même si ça a l’air infaisable de lutter contre ce tank avec nos poings.
    c’est maintenant, oubien le soufflet va retomber.

    « Le ventre de la bête immonde est encore fécond »... Brecht aussi nous avait prévenus. ça date pas d’hier.

  • Le 7 mai 2007 à 09:57, par Kinshasa

    Bande de petits-bourgeois.
    Question élections, là d’où je vous parle, on aimerait bien être en France.

    Ici, c’est Kinshasa, RDC.

    Des élections, on en a eu tout récemment. Ici, quand vous manifestez, la police tire à balles réelles. Et on meurt. Alors, s’ils pouvaient utiliser les flash-balls on serait bien content.
    Et quand le candidat vainqueur prend le pouvoir, il le prend en entier. Et le perdant n’a qu’à bien se tenir. D’ailleurs, on a tiré pendant trois jours, sous ma fenêtre, au mortier, à la kalach, et à l’automitrailleuse. 300 morts dans la ville, et le perdant du second tour exilé au Portugal. Vous me direz, tant mieux, il était encore pire que le vainqueur.
    Ici, on ne choisit pas. En France, si.

    Et de l’autre côté du fleuve à Brazzaville. C’est pas mieux. Le chef, là, est au pouvoir depuis 79. Cette année, des élections parlementaires, et en 2009, la présidentielle.
    Les sondages congolais ont ça d’avance sur les sondages français : ils peuvent donner une estimation sure à 99% du résultat, deux ans à l’avance.
    Ce sera Sassou.

    Alors mes amis, avant de faire les fiers parce qu’on vous a lancé des balles en plastique, et que vous avez courageusement répliqué avec des bouteilles de bière, dites-vous bien que tout ça, vu d’ici, c’est très petit-bourgeois.

    Si vous voulez faire avancer les choses, laissez la démocratie bien en place là où elle est, et faites comme vous valeureux aïeux des brigades internationales : prenez un avion, et battez-vous là où ça en vaut la peine.

  • Le 7 mai 2007 à 09:08

    « Les gens était en train de danser tranquillement sur la place Bellecour quand une bande de jeunes des quartiers sont venu foutent le bordel »

    Il va falloir arrêter avec ce genre de discours. Danser tranquillement pour protester contre l’arrivée au pouvoir d’un président fascisant, on sait tous que ça ne sert à rien. Que ceux qui veulent le faire le fasse, mais qu’ils ne donnent pas de leçons d’efficacité aux autres.
    Quant à l’opposition systématique entre les danseurs à cheveux longs et la « bande de jeunes des quartiers » , il va également falloir s’en défaire. S’opposer à ce pouvoir de merde devrait peut-être commencer par remettre en cause les divisions qu’il avance, non ? (voir article plus bas)
    Hier soir place Bellecour, nous étions quelques centaines à demeurer lors des affrontements qui ont quand même duré deux heures. Les assaillants, révoltés, courageux et se marrant bien aussi, étaient divers. ET NOUS ETIONS ENSEMBLE. Nous sommes restés tous ensemble. Nous étions solidaires face aux chiens qui nous ont provoqués par leur présence massive dès le début du rassemblement place des Terreaux, et qui NOUS tiraient dessus.

  • Le 7 mai 2007 à 09:05

    Dis toi bien, qu’heureusement pour toi , La démocatie c’est elle qui te protège car actuellement au pire des cas tu ne risque que quelques coups de matraque , de bonnes bosses , et une nuit au cachot ( cachot de luxe des démocaties ).

    En fait c’est tellement facile de se revolter contre une democratie, j’aimerais bien savoir si t’aurais le courage de te révolter, « et de t’amuser » face à un régime totalitaire.

    Réfléchi à ces paroles de Robert de Saint Jean :
    « La paix est le temps où l’on dit des bêtises, la guerre le temps où on les paie. » .

  • Le 7 mai 2007 à 09:04, par MaxLanar

    Il ne faut pas se tromper : ceux qui sont venus foutre le bordel ce sont les flics. C’est en nous empéchant de manifester et en nous gazant à la lacrymo qu’ils ont provoquer « le bordel ».
    D’ailleurs, personne n’a jeté de bouteille sur les « autres ». Il n’y a que les forces répressives qui ont essuyé quelques bouteilles.

  • Le 7 mai 2007 à 09:01

    Présence discrète d’au moins 2 fafs proches des identitaires en observateurs place Bellecour. On aura droit à un article dans Novopress ?

  • Le 7 mai 2007 à 08:39

    France Inter disait ce matin qu’un militant UMP avait été jeté dans le Rhône et donnait le chiffre de 25 arrestations place Bellecour.

  • Le 7 mai 2007 à 08:14

    « Sarkozy devient président demin matin blocus dans tout les collége et les lycées de france on le laissera pa nous detruire »

  • Le 7 mai 2007 à 07:44

    La France est donc aujourd’hui, plus que jamais, un territoire occupé.
    Sarkozy a reçu l’appui d’une « bourgeoisie » acquise à la mondialisation.
    Et puis il y a les millions de « cocus utiles » qui se sont donnés un « cocu en chef » qui, trompé par sa femme, n’a eu de cesse de se venger en promettant, à tous et à chacun, n’importe quoi, à la manière d’un marchand de tapis offensé.
    Le candidat unique, le candidat des media, grâce à trois ans d’omniprésence et un véritable travail en profondeur de sidération de l’opinion publique l’emporte enfin.
    Ces derniers mois de campagne, le futur « Bokassa blanc », candidat de la guerre civile et de l’étranger, a même promis aux électeurs exactement le contraire de ce qu’il va faire en réalité.
    Car ses commanditaires attendent désormais leur « retour sur investissement ».
    Des millions d’électeurs, qui n’ont pour seule source d’informations que TF1 et leur « grand quotidien régional » ont été grugés, une nouvelle fois, dans les grandes largeurs.
    Ils auront plus de mondialisation, plus de délocalisations, plus d’immigration, plus de pauvreté et de chômage...
    Et le tout dans un Etat policier.

  • Le 7 mai 2007 à 07:06

    A mon avis ces émeutes sont inutiles et n’ont rien de révolutionnaire ; sarko vient d’être élut et la protestation de quelques gauchistes ne changera rien à son statut actuel et ne l’affaiblira en aucune manière. Les premières réformes ne tarderont pas à sortir, et c’est là qu’il faudra vraiment se mobiliser, mais pas dans le jeux de la révolution post élection

  • Le 7 mai 2007 à 04:47

    je ne vois pas ce qui te permet de dire que ceux qui ont provoqué les keufs étaient « des jeunes des quartiers » ? pendant que les « jeunes du centre-ville » étaient tous gentils ? je trouve ça un peu caricatural.
    Enfin bon, la démocratie c’est aussi montrer dans la rue qu’on n’est pas d’accord, ce n’est pas parce que beaucoup de gens en France sont soit très cons, soit simplement ignorants et manipulés par les médias que nous devons les laisser faire. La lutte continue, et j’ai même envie de dire qu’elle commence... ce qui est fait est fait, Sarkozy est président, profitons en pour faire une force du refus de la société qu’il veur continuer à mettre en place.
    Hasta la victoria siempré.

  • Le 7 mai 2007 à 03:10

    Les choix democratiques qui produisent a coup sur des mesures iniques sont logiquement des choix democratiques iniques. La democratie nous met en danger, nous devons mettre en danger la democratie, et arreter de se comporter en gentils et honnetes citoyens responsables. Et nous battre, et nous amuser, et combiner les deux pendant une bonne emeute.

  • Le 7 mai 2007 à 02:43, par Jean moulin

    Et vive la police en tout cas, sarkosienne ou pas, ce sont
    definitivement des pourris.

    Ils ne se sont pas géné ce soir pour tirer des lacrimo sur un mec en fauteuil
    roulant ou tirer au flash ball dans la foule.

    Que la résistance continue !

  • Le 7 mai 2007 à 00:41

    A vous lire, on en finirait presque par croire que cela vous réjouit.
    Etonnante réaction lorsque l’on sait que vous ne prônez pas l’usage de la violence, dans un sens comme dans l’autre, puisque rien ne la justifie.
    85% des gens se sont déplacés, plus de 53% ont choisi.
    Manifester contre des mesures iniques, soit ! contre un choix démocratique non !
    Sachons raison garder et agir intelligemment. Vigilance, réflexion, action fondée, constituent les bases de notre mouvement, et doivent le demeurer.

  • Le 7 mai 2007 à 00:27

    Les jeunes lancent peut-etre des pierres, mais c’est pour riposter au bombe lacrymogène et au flash-ball, merci à Mr sarkozy !!!

  • Le 7 mai 2007 à 00:15

    Je vois pas de quoi etre fier à balancer de la caillasse sur les flics....
    Les gens était en train de danser tranquillement sur la place Bellecour quand une bande de jeunes des quartiers sont venu foutent le bordel. Je suis anti-Sarko mais ne me reconnait absoument pas dans ceux qui viennent jeter des bouteilles sur les autres. J’en suis même écoeuré !

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info