Eva Joly face à la france de la haine

1556 visites
3 compléments

Légende de la Photo : « Y’a de quoi se prendre la tête dans ce pays »

Je n’aime pas Eva Joly. Parce que je n’ai pas ses idées politiques. Je la respecte pour son histoire, même si je n’aime pas ses méthodes. Elle est la candidate d’Europe Ecologie Les Verts pour 2012, je sais que je ne voterai pas pour elle, car elle ne me correspond pas. Et peut être ne voterai-je tout simplement pas, ou blanc. Mais...

Elle vient de proposer quelque chose : abolir le défilé militaire du 14 juillet pour le remplacer par une "défilé citoyen". Je n’aime pas l’idée du défilé citoyen (à quoi ça sert ?) mais j’adore l’idée de supprimer celui des mercenaires tueurs d’état. Un premier pas vers moins de connerie.

Mais voilà que la France nauséabonde se réveille. La haine contre Eva Joly est sans borne. Le pen, je n’en parle pas plus que ça vu que l’on part sur le coup du chichon, pathétique, mais Fillon, premier ministre, qui lance cela : « Je pense que cette dame n’a pas une culture très ancienne de la tradition française, de l’histoire française et des valeurs françaises ». Rien que ça ! Voilà donc que Eva Joly serait mal intégrée !!! Quelle culot du premier ministre ! Plus fort que Le Pen ! Le sous entendu est juste raciste, merdeux. Digne d’une raclure de bidet un lendemain de fête.

L’UMP est à l’unisson, de Guaino à Lemaire, tous y vont de leurs diatribes haineuses et gerbantes.

Mais pire, à "gauche" aussi ! Royal et Fabius y vont : « Le 14 juillet, c’est notre fête nationale, c’est la fête de la République, de nos trois valeurs, la liberté, l’égalité, la fraternité, et n’oublions jamais (...) que si nous sommes un peuple libre, c’est parce que justement des hommes et des femmes ont donné leur vie pour que nous (le) soyons », a lancé la sainte Royal. Ha ? C’est l’armée qui a fait la République avec un grand R ? Pas le peuple ? Pas la révolution ? Et combien de fois l’armée a-t-elle tiré sur les travailleurs ? Combien de fois a-t-elle été contre le peuple, comme lors de la Commune ? Et nous allons les saluer pour leur poids dans l’histoire ? Dame Royal a choisi son camp... Celui des bourgeois qu’il faut défendre contre le bas peuple... Elle se réclame de Jaurès et de Hugo, qu’elle les relise cette andouille ! Fille de militaire, défendant son papa...

Laurent Fabius s’est dit lui aussi « attaché » au défilé, « façon de montrer que l’armée française est une armée citoyenne ». C’est une blague ? Une armée de métier, payée comme des mercenaires, serait une armée citoyenne ? Et en Corée du Nord, où elle défile aussi, c’est parce qu’elle est citoyenne ? En Chine aussi ? C’est du grand n’importe quoi !

« Nous devons rendre hommage a ceux qui s’exposent. ». Là c’est Harlem Desir, numéro 1 du PS par intérim qui parle. Alors, voilà, le PS béliciste lance les slogans. Vivent nos petits soldats qui mènent les guerres indignes en Libye, Afghanistan, Irak, à travers l’Afrique... Le PS de la Françafrique et de l’impérialisme français, fiers de son Mitterrand décapiteur de méchants algériens, est de sorti.

Et Mélenchon, qui ose se dire pour la paix, se la joue virilisme ! Il a expliqué qu’il verrait bien « un défilé citoyen, à la suite du défilé militaire » qui « rappelle à toute puissance étrangère ce qu’il lui en coûterait de s’en prendre à la France et à sa République ». Rien que ça ! Non mais sans blague ! A la façon de l’URSS grande époque ? Ou de la Russie d’aujourd’hui ? C’est quoi ça : une grande nation est un pays avec une grande armée ? C’est puant.

Voilà, je n’aime pas Eva Joly politiquement, mais pour le coup je la soutiens, face à la horde des hyènes néo nationalistes qui se défoulent, fiers de leur armée à la con et de leur virilisme à la con. Et je conclue par Hexagone de Renaud, parce que, sache Eva, je te tutoie, la chanson est plus que jamais d’actualité ! Et j’ajouteFerré et l’affiche rouge - L’armée du crime. Pour mémoire. Ces gens ont sûrement été fusillés par des non militaires, hein, Ségolène Royal ?

FabLyon

P.-S.

Les guerres ont toutes sortes de prétextes, mais n’ont jamais qu’une cause : l’armée. Otez l’armée, vous ôtez la guerre.
Victor Hugo

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Le 17 juillet 2011 à 23:48, par DF

    D’accord avec les commentaires sauf que l’idée d’un défilé citoyen faut voir.
    Pendant longtemps après 1934 ou 36 les partis de gauche défilaient aussi le 14 juillet. Surtout le PC, le CGT etc... ça ne me paraît pas scandaleux dans l’idée mais tout dépend de ce que l’on y met.

    Noter aussi le livre de Maurice Rafjus, « 1953, un 14 juillet sanglant », Collection Moisson Rouge, 2003 quand la police à Paris avait tirer et tuer six travailleurs algériens et un métallurgistes français qui participaient au défilé

  • Le 17 juillet 2011 à 18:05, par Crieur

    Moi non plus je ne voterai pas pour Eva Joly, ni pour personne d’ailleurs. L’idée d’un « défilé citoyen » ne me branche pas. Mais ce flot de haine venant de la droite et de la gauche, et la xénophobie qui l’accompagne, me révulsent. On peut s’attendre à des sondages pas tristes. Cette fois, c’est quelqu’un du nord qui trinque. La xénophobie est la même quel que soit l’endroit d’où l’on vient.
    Je ne peux rien ajouter aux 2 textes, car tout y est dit.
    Quant aux verts...

  • Le 16 juillet 2011 à 22:10, par René HAMM

    Bonsoir,

    Je souscris au coup de gueule de Fab.
    Moi non plus, je ne voterai pas pour Eva Joly lors du scrutin présidentiel, le printemps prochain. La polémique lancée par la candidate des Verts est certes relativement osée, mais pas au point de s’interroger sur le concept de « défense nationale », le rôle de l’armée, le commerce des engins de mort. Il conviendrait de praxer la rivale de Nicolas Hulot à propos de ces thématiques.
    Son parti a déjà été contraint de se repositionner (assez mollement !) sur le nucléaire, suite à l’accident à Fukushima. La majorité au sein du Bureau national n’adhère nullement à la résolution non-violente des conflits et à l’abandon de la dissuasion. Pas de risque que les Duflot, Mamère, Voynet and co se fritent avec leurs alliés là-dessus. Mais la réaction de Ségolène Royal, Laurent Fabius, Harlem Désir confirme, une fois de plus, qu’en matière de politique militaire, le Parti socialiste est plus que synchrone avec la droite, toutes tendances confondues. Quant à Jean-Luc Mélenchon, il ne renie pas ses origines...
    Vous citez Victor Hugo. J’ajoute une affirmation absolument univoque de l’écrivain allemand Kurt Tucholsky (9 janvier 1890-21 décembre 1935) : « Soldaten sind Mörder » (« Les soldats sont des meurtriers »), parue dans la revue « Die Weltbühne » du 4 août 1931 sous le pseudonyme « Ignaz Wrobel ».
    Conviviales salutations,

    René HAMM
    Bischoffsheim (Bas-Rhin)

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Globalisation - capitalisme » :

› Tous les articles "Globalisation - capitalisme"

Derniers articles de la thématique « Guerres - Armements » :

>Le S.N.U. vu par des Lycéens

Le S.N.U.(Service National Universel) est un programme institué par le gouvernement actuel, il sera le nouveau service militaire. Ce service n’aura qu’un seul objectif, celui de militariser la jeunesse pour la rendre plus obéissante. Le gouvernement à pris cette décision sans même demander leur avis...

>11 novembre, la guerre de 1914-1918 : le creuset des totalitarismes

Les commémorations du 11 novembre 1918 occultent toujours le souvenir du carnage et préfèrent exalter le martyre des soldats en sacralisant leurs combats. Elles fabriquent le mythe de la guerre nationale, la mémoire des combats est déformée, le culte du soldat est quasi religieux et s’incarne dans les...

› Tous les articles "Guerres - Armements"

Derniers articles de la thématique « Politicaillerie » :

 La Grève des électeurs » est publié le 28 novembre 1888

En cette période de farce démocratique, de renforcement de la légitimité étatique et des institutions républicaines, il est de bon ton de relire ce texte écrit par Octave Mirbeau et publié dans Le Figaro le 28 novembre 1888. Du bon sens plus que centenaire et nécessaire en ce sale...

› Tous les articles "Politicaillerie"