Friche RVI : la tension monte d’un cran !

2829 visites
6 compléments

La Friche RVI a le couteau sous la gorge ! Le Grand Lyon avance ses pions... Les frichard-e-s en appellent à votre soutien ! Venez nombreu-ses ! Depuis mercredi, flics et vigiles, mettent la pression, prenant prétexte de la présence de familles de Roms sur le parking puis dans la Friche.

Friche RVI, 84 Avenue Lacassagne, mercredi 18 août 2010 en fin d’après-midi : débarquement en grandes pompes. En tête de cortège : représentants du Grand Lyon et de la préfecture suivis de la mairie du 3e arrondissement, de la police nationale, de la BAC, d’une équipe de vigiles d’une société privée et d’un huissier de justice.
Sans aucune communication préalable !

Le Grand Lyon, chef des opérations, met en place l’équipe de vigiles qui demeureront 24h/24 et 7j/7 sur le parking de la Friche RVI afin de maintenir le portail fermé et de filtrer les entrées et sorties.
Ils relèvent les plaques d’immatriculation, arrêtent et bloquent l’accès à certains véhicules.

Suite à la loi sur « l’illégalité des Camps de Roms en France », ces représentants prétextent qu’ils prennent des mesures de sécurité pour empêcher l’installation des Roms sur ce lieu. Il faut savoir que, depuis 2 mois, 2 familles de Roms, avec qui nous sommes en lien, s’étaient installées sur ce parking.

Jeudi 19 août 2010, 8h du matin : nous prenons l’initiative de faire entrer ces familles à l’intérieur de la Friche RVI pour les accueillir et leur éviter une expulsion certaine. Le vigile en poste appelle immédiatement ses collègues de la police nationale qui, 10 minutes plus tard, pénètrent sur la parking. A plusieurs, ils forment un cordon (bleu) autour de ces citoyens afin de leur interdire l’entrée à la Friche et commencent un « contrôle de routine » des familles de Roms pendant plus d’une demi-heure.
Suite à leur départ, les frichards emportent les caravanes des familles à l’intérieur avec leurs voitures. Ces voitures auront les 4 pneus crevés le lendemain de l’affaire malgré le parking soi-disant « sous surveillance ».

Ce matin, vendredi 20 août 2010 vers 6h00 : 2 voitures de la police nationale font halte rue Feuillat. Des hommes sortent des véhicules et essayent d’ouvrir de force le 2e accès de la Friche RVI, porte que nous tenons fermée à clé.
Nous intervenons de suite et leur rétorquons que nous ne voulons pas qu’ils entrent. De fait ils nous menacent avec agressivité en nous disant qu’ils reviendront plus nombreux la prochaine fois.

Par ailleurs vers 8h00, un semi-remorque affrété par le Grand Lyon est venu déposer des blocs de béton de 2 tonnes pour construire une allée de 10 mètres de large et 100 mètres de long entre le portail de l’avenue Lacassagne et le grand portail d’entrée de la Friche RVI afin d’empêcher tout véhicule ou caravane de se garer sur le parking de la friche. Il ne manque plus que les tapis rouges (et noirs). 2 blocs de béton de même envergure ont aussi été posés devant l’accès de la rue Feuillat sachant que celle-ci est une sortie de secours donnant accès aux pompiers en cas d’urgence.

Nous appelons donc à un soutien massif national et international imminent ! Le temps presse !
L’expulsion se rapproche à grand pas (15 septembre 2010, dernière date officielle du Grand Lyon) et les représailles à nos désirs de liberté se font de plus en plus présentes et oppressantes !

Les occupants de la Friche RVI

JPEG - 106.5 ko

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Le 30 août 2010 à 16:44, par radio canut

    dans le canut-infos de jeudi 2 septembre (19h) , un reportage sur la friche (une vingtaine de minutes)

    en direct c’est donc jeudi 2 septembre à 19h sur le 102.2 Mhz ou sur internet : http://live.francra.org:8000/radiocanut.m3u

    et ensuite sur le blog du canut-infos du jeudi : http://audioblog.arteradio.com//canut-infos-jeudi

  • Le 29 août 2010 à 00:05, par ALBERT

    JE SUIS REVOLTE QUE LES IMPOTS QUE L’ON M’OBLIGE à PAYER AIENT SERVI à TRANSPORTER DES BLOCS DE BETON POUR REPRIMER DES GENS QUE J’AIME BIEN.

  • Le 27 août 2010 à 16:31, par genderqueerinaction

    « Les occupants de la Friche RVI »

    Et la feminisation rebellyonNE ? quand y a urgence ca passe a la trappe c est ca ?

    ben c est comme vous le sentez, mais du coup il y aura moins de genTES qui se bougeront pour la Friche c est tout.

  • Le 27 août 2010 à 13:46, par Eliane

    que de grands moyens déployés pour réprimer et mépriser la vie des individus ! HONTE AU GRAND LYON et ses pratiques ; la cupidité atteind les sommets de la folie et du déchaînement de l’agressivité ; jusqu’où oseront-ils aller ?? la seule chose rassurante c’est qu’on ne leur ressemblera JAMAIS !! DE TOUT MON ETRE JE SUIS AVEC LES FRICHARDS.

  • Le 27 août 2010 à 02:05, par BOle

    Hallucinant, le seul espace de liberté sur lyon et encore il viennent nous emmerder.
    Un racisme de plus en plus important, et une police qui devient petit à petit une milice.
    Le 15 septembre, les graffeurs viendront faire bloc, on va s’unir !!!

  • Le 22 août 2010 à 23:57, par Stepe

    Ca devient vraiment inquiétant cette façon de procéder. Collomb se sarkozyse dangereusement

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles du groupe « Caisse de Solidarité - Témoins » :

>Abolir la police

Presque une quinzaine de personnes ont été tuées lors d’« interventions policières » depuis le début du confinement. Une quinzaine de noms qui viennent s’ajouter à la liste interminable des victimes de crimes policiers, aux côtés de Zyed et Bouna en 2005, Wissam el Yamni et Amin Bentounsi en 2012, Rémi...

› Tous les articles "Caisse de Solidarité - Témoins"

Derniers articles de la thématique « Migrations / Sans-papiers » :

>Acte 3 des Sans-Papiers : on marche vers l’Elysée !

Après les manifestations du 30 mai et du 20 juin, on va taper plus fort. En septembre des marches de sans-papiers et soutiens partiront des quatre coins du territoire pour sillonner tout le pays et convergeront pour une grande manifestation vers l’Élysée à Paris le samedi 17 octobre. Ci-dessous le...

› Tous les articles "Migrations / Sans-papiers"