Journée de lancement de la « Caisse de Solidarité Trans – Inter » le samedi 14 décembre

670 visites

La “Caisse de Solidarité Trans - Inter” est un collectif qui soutient financièrement les actes médicaux nécessaires aux personnes trans’ et inter’ précaires de Lyon et ses environs. Lancement du collectif samedi 14 décembre à l’Atelier des Canulars (91 rue Montesquieu 69007 Lyon) de 14h00 à 00h30 !

JPEG - 147 ko

Parmi les nombreux obstacles qu’une personne trans’ rencontre, il y en a un de taille qui se présente très vite quand il s’agit d’entamer une transition médicale : la thune ! Transitionner aujourd’hui en France, ça fait en effet vraiment mal au porte-monnaie. Par exemple, dans les parcours MtF [1], l’épilation laser définitive du visage relève très souvent d’un acte médical de première nécessité : il vous en coûtera en moyenne entre 800€ et 1200€. Dans les parcours FtM [2], il en va de même pour la torsoplastie [3] : là, il vous faudra débourser entre 3000€ et 4000€. Pourtant, on a vraiment pas toustes le fric de Caitlyn Jenner : difficultés d’accès au logement, à la santé, à l’emploi etc. les personnes trans’ se retrouvent très souvent dans une situation de grande précarité. Pour peu qu’en plus d’affronter le cis-sexisme, vous deviez faire face au racisme structurel, transitionner est une gageure. Comment, dans cette situation, accéder aux acte médicaux de bases nécessaires à notre transition ?

La seule solution permettant de garantir un remboursement intégral est de passer par la SOFECT [4] (en cours de changement de nom pour FPATH). Là, il faut s’accrocher : vous devrez prouver que vous êtes un.e « vrai.e trans’ » selon des critères sexistes, homophobes et transphobes, vous soumettre à l’autorité paternaliste d’un.e psychiatre, patienter longuement pour un simple accès à un traitement hormonal de substitution (THS) etc. Autant vous dire que la grande majorité des personnes trans’ préfère ne pas mettre un pied dans cette usine à transphobie qui, malheureusement, tend de plus en plus à une situation de monopole (notamment concernant les interventions chirurgicales) [5]. La seconde solution consiste à passer par un planning familial. L’attente est souvent longue, les médecins encore peu formé.es mais vous aurez accès à un THS. Par contre, pour tous les autres actes médicaux : ça sera de votre poche. Dans ce contexte difficile, on voit de plus en plus fleurir les cagnottes en ligne pour financer les transitions. Relevant d’initiatives individuelles, le soutien matériel dont vous bénéficierez sera cette fois-ci relatif à votre nombre d’ami.e.s, votre visibilité sur les réseaux sociaux, votre capacité à vous présenter etc. Là encore, malheureusement, plus d’une personne trans’ reste sur le carreau.

Pour les personnes intersexes [6], la situation est tout aussi difficile : malgré les condamnations adressées à l’État français pour mettre fin aux traitements non consentis sur les enfants et adolescents inter’, nous sommes encore loin de l’arrêt des opérations d’assignation sexuelle, situation qui plonge de nombreuses personnes inter’ dans des situations médicales intenables.

Nous n’attendons rien de l’actuel gouvernement pour changer cette situation : il s’est encore illustré par sa bêtise et son ignorance crasse lors du rejet des amendements visant à ouvrir la PMA aux hommes trans’. De la bouche de la très transphobe ministre de la santé Agnès Buzin, nos vies trans’ : « c’est compliqué ».

Alors, sommes-nous condamné.e.s à nous retrouver confronté.e.s soit à l’insuffisance, la sélectivité et la violence des dispositifs institutionnels existants, soit à l’isolement et l’arbitraire d’une cagnotte individuelle en ligne ? La “Caisse de Solidarité Trans – Inter” répond non ! Notre collectif soutient financièrement les actes médicaux nécessaires aux personnes trans’ et inter’ précaires de Lyon et ses environs. Indépendante et en non-mixité sans personnes cisgenres dyadiques, la « Caisse de Solidarité Trans Inter » en appelle à la solidarité de toustes lors de ses soirées et événements : la totalité des bénéfices seront directement reversés aux personnes concernées ! Par un soutien matériel direct aux personnes concernées, nous entendons ainsi porter une dynamique collective de solidarité au service de l’autodétermination.

Alors à toi qui te demande souvent comment être un.e bon.ne allié.e de la cause trans’, qui regarde de temps en temps des vidéos youtube de pédagogie, c’est le moment de passer à l’étape supérieure ! Viens dès samedi 14 décembre à l’Atelier des Canulars (91 rue Montesquieu 69007 Lyon) de 14h00 à 00h30 apporter ta contribution à la Caisse de Solidarité Trans – Inter !

Au programme :
14h00-18h00 APREM CHILL : Vide dressing à prix libre, Tirages de tarot, Loup-garou et autres jeux de société, Pâtisseries véganes
19h00-00h30 BAR DE SOUTIEN : Présentation du collectif, Bouffe végane, Playlist des familles, avec un espace clame et non fumeur accessible

caissedesotransinter@riseup.net

Notes

[1Male to Female = Personne assignée au genre masculin à la naissance, qui transitionne vers un genre féminin.

[2Female to Male = Personne assignée au genre féminin à la naissance, qui transitionne vers un genre masculin.

[3Cet acte chirurgical consiste en une double mastectomie (ablation des glandes mammaires) et la construction d’un torse.

[4Société française d’études et de prise en charge de la transidentité

[5« La SoFECT opère en situation de quasi-monopole pour ce qui est des chirurgies 100% remboursée, forçant ainsi de nombreuses personnes trans à recourir aux services de ses médecins. D’un point de vue légal, cette association est hors-la loi sur beaucoup de ses pratiques relatives aux droits du patients notamment le libre-choix du médecin. » source https://www.planning-familial.org/sites/default/files/2019-07/2019_04_4P_Trans.pdf

[6Les personnes intersexes sont nées avec des caractères sexuels (génitaux, gonadiques ou chromosomiques) qui ne correspondent pas aux définitions binaires types des corps masculins ou féminins.

samedi 14 décembre 2019

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Discriminations » :

› Tous les articles "Discriminations"