L’école et la peste publicitaire

1265 visites
1 complément

Samedi 9 février, de15h15 à 17h
au café De l’Autre Côté du Pont Rencontre Débat avec les déboulonneurs et Silence.

Samedi 09 février, de15h15 à 17h
au café De l’Autre Côté du Pont.

Rencontre-débat avec Bernard Legros. Enseignant, auteur avec Nico Hirtt de l’ouvrage L’école et la peste publicitaire, Editions aden, Bruxelles, 2007.

La publicité ne se donne aucune limite : son intrusion dans les écoles est
une réalité de plus en plus perceptible. Comment entrer en résistance
face à l’invasion publicitaire à l’école et ailleurs ?

Rencontre organisée par la revue S !lence et le collectif des Déboulonneurs
de Lyon.

Adresse : café De l’Autre Côté du Pont, 25 cours Gambetta, m° et tram
arrêt « Guillotière ».

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Le 11 février 2008 à 13:51

    Bourdieu nous dit que l’école est l’instrument camouflée de domination du groupe social dirigeant, en France la bourgeoisie, sur les groupes sociaux dominés, la petite bourgeoise, le prolétariat (classes populaires).
    L’école reproduit la culture de la classe dominante par la sélection des disciplines enseignées, leur programme, les épreuves écrites et orales de sélection.
    Tout est fait pour permettre la reproduction de la dominance, pour permettre aux enfants des dominants de retrouver, par l’école, la dominance de leurs parents, tout en laissant croire aux dominés que s’ils ne sont pas sélectionnés pour monter dans la hiérarchie sociale c’est qu’ils ne méritent pas de le faire.
    La démocratisation est théorique [mascarade illusoire] car l’entrée des masses populaires dans l’enseignement n’a pas modifié fondamentalement la structure du groupe social dominant, la bourgeoisie. Mais elle a eu pour effets de déculturer, partiellement ou totalement, les enfants des classes populaires soumis à la violation de leur habitus, et au TRAUMATISME de leur élimination au nom du grand principe de la méritocratie républicaine. (http://www.denistouret.fr/ideologues/Bourdieu.html)

    Alors oui que faire mes frères pour se libérer de la perversion capitaliste ?

    - RESISTER FERMEMENT, refuser d’être un jouet entre les mains de pervers : en 1995, contre le gouvernement Juppé (RPR, chiraquien), il s’engage publiquement pour soutenir des grèves de nature quasi-insurrectionnelle. En 1996 il appelle à la désobéissance publique [désobéissance civile] pour soutenir les associations qui soutiennent les immigrés illégaux. (http://www.denistouret.fr/ideologues/Bourdieu.html)
    - CONSTRUIRE SANS LES PERVERS DOMINANTS UN MONDE DE DOUCEUR ET DE PARTAGE : lieux de gratuité, médecine autogérée (libération de l’inconscient individuel et collectif, de la peur de la liberté), média alternatif (radio canut, rebellyon, agenda Lyon), lieu de détente alternatif (l’Atelier, café libertaire), production autogérée, valorisation du DON, du PARTAGE.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Capitalisme / Consumérisme » :

>Sapiens, une fantasmagorie de l’humanité

Le nom, Yuval Harari, ne vous dit rien, mais la couverture vous est familière. Sapiens, en lettres rouges sur fond beige. Il se glisse partout. Dans toutes les vitrines. Peut-être avez-vous vu passer les deux tomes suivants, Homo Deus et 21 propositions pour le XXIe siècle en librairie, au Relay,...

› Tous les articles "Capitalisme / Consumérisme"