L’or nègre - Polar vrai

899 visites
1 complément

Autour de la mine d’or de Sadiola au Mali, on peut observer toute la palette des processus de pillage de l’Afrique par le capitalisme transnational.

Après avoir réalisé le film documentaire Le prix de l’or, Camille de Vitry nous raconte l’enquète mouvementée qu’elle a menée, dans ce nouveau livre des éditions Tahin-party.

Cette enquète se lit comme un roman policier, un « polar vrai ».

La rédaction de ce livre avait commencé du vivant de François-Xavier Verschave, et avec sa collaboration. Le projet a beaucoup compté pour lui dans les derniers mois de sa vie, c’est pourquoi on trouve des passages de sa main.

Voici le récit vrai, vécu et romancé, d’une enquête acharnée sur la gigantesque mine d’or de Sadiola au Mali. Le site est le théâtre de toutes les prédations : conditions de travail souvent mortelles des ouvriers de l’exploitation ; contamination des eaux et des sols par les déchets cyanurés ; extermination lente des populations locales ; financement à grands coups d’Aide publique
au développement…

Sans parler du Vol, pur et simple.

JPEG - 31.8 ko

« Le cyanure, tout le monde le sait, s’autodétruit avec
les rayons ultraviolets. »

Birama Samaké, coordinateur environnemental et social de la SEMOS


« NOUS NE VOULONS PAS ÊTRE TROP IMPÉRIALISTES. »

Didier Fohlen, Coordinateur environnemental et social du
Groupe Banque mondiale

Plus d’infos sur le site de tahin-party...

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info