La BAC lyonnaise à la rescousse de ses collègues grenoblois

821 visites
2 compléments

Les rumeurs les plus délirantes circulent sur un lance-roquette caché dans la cité de la Villeneuve à Grenoble, théâtre d’affrontements il y a dix jours après le meurtre par la BAC grenobloise d’un jeune de la cité, devant l’entrée de son immeuble.

Ce lance-roquette pourrait servir à attaquer l’Hôtel de Police d’après les infos très pointues du Point (!), ou plus simplement à exécuter un contrat qui planerait sur la tête des BACeux grenoblois depuis la mort de Karim.

Ces derniers auraient été éloignés avec leur famille le temps que ça se tasse, et des BACeux lyonnais et marseillais appellés pour les remplacer.

Cela dit on comprend la nervosité de la flicaille, une cache d’armes comprenant « plusieurs fusils mitrailleurs, des carabines, des cartouches et quelques produits stupéfiants » a été découverte ce matin dans un café du quartier.

Une découverte et une rumeur qui tombent à pic pour justifier la gestion du quartier en zone de guerre pendant les dernières émeutes.

Source : Le Point

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Le 28 juillet 2010 à 18:45, par lecteur

    « Pour moi, ça, ce n’est pas une bavure, c’est une démarche citoyenne »

    témoignage d’un BACeux envoyé à Grenoble, édifiant...

    Lire ici

  • Le 26 juillet 2010 à 21:26, par le père la purge

    Il y avait aussi un stock de chamalos avaries....
    Les flics se mettent dans de tel situation surs de leur impunité, qu’ils ne maîtrisent plus rien. Quand aux contrats sur la tête de certains baqueux
    cela relèvent de la paranoïa la plus classique, à mon humble avis.
    Merci Nicolas bas du cul.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info