La guerre d’Espagne : l’écrire et l’enseigner

1753 visites

Ouvrage sous la direction de Benoît Falaize et Marianne Koreta, Editions INRP, 2010

Un cours d’espagnol, au début des années 1990… l’enseignante évoque la guerre civile, qui fut « un sacré massacre ». Emerge de ses propos l’idée que tous regrettent cette guerre fratricide et désastreuse.
Tous coupables.
Exit cette autre mémoire : celle d’une guerre épique, et juste, dont l’on m’avait appris à admirer, et honorer, les héros socialistes et libertaires faisant barrage au franquisme.
Ultime camouflet : « grâce à qui l’Espagne est-elle passée de la dictature à la démocratie, en 1975 ? », demande l’enseignante en me regardant, moi, qui connais déjà l’histoire de Durruti versus Lister.
Je finis par tenter, au hasard : « el pueblo – le peuple ».
Réponse, cinglante, qui me laisse définitivement KO : « Es el rey – c’est le roi ».

Rien d’autre ne sera dit, ni su, sur la Transition, vocable que je découvre en lisant, bien plus tard, en 2011, l’ouvrage de Benoît Falaize et Marianne Koreta, issu des rencontres internationales de Lyon autour des façons d’écrire et d’enseigner la guerre d’Espagne, qui eurent lieu en 2007.
C’est donc au titre de simple porteuse d’une mémoire ainsi malmenée (je ne suis pas historienne), que cet ouvrage a tout d’abord attiré mon attention profane.

La suite de cette recension est disponible en ligne ici sur le site de la revue Lectures.

Source

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Éducation - partage des savoirs » :

>Goûter revendicatif le jeudi 11 avril à Vaulx-en-Velin

Les parents d’élèves, enseignants du premier degré, de collège et du lycée vaudais, constitués en collectif, vous invite ce jeudi 11 avril à un goûter revendicatif, à partir de 16h30 à l’école élémentaire Courcelles, pour continuer le combat contre la réforme Blanquer et la casse du service public...

> Tous les articles "Éducation - partage des savoirs"

Derniers articles de la thématique « Guerres - Armements » :

>Le 6 avril 1994, le génocide au Rwanda commence...

Le 6 avril, d’une façon très professionnelle, un avion est abattu dans le ciel de Kigali : les présidents du Rwanda et du Burundi meurent dans l’attentat. Dans l’heure qui suit, la garde présidentielle - noyau dur de l’armée rwandaise - prend la capitale en main. La troupe, accompagnée des escadrons de...

>31 mars 2002 : en direct du QG assiégé de Yasser Arafat

Suite à une vaste offensive de l’armée israélienne en Cisjordanie, Yasser Arafat se retrouve assiégé dans son QG. Plusieurs militant-es internationaux rejoindront la Mouqataa durant tout le mois d’avril. Le 5 avril 2002, les trois lyonnais parmi ces militant-es sont en direct sur le Canut...

> Tous les articles "Guerres - Armements"

Derniers articles de la thématique « Mémoire » :

>9 avril 1992 : un César pour les squatteurs

Un bout d’histoire des luttes sur logement au début des années 90 à la Croix-Rousse à travers des événements survenus autour de l’inauguration de l’immeuble du "Patineur" dans le sillage de l’expulsion du squat le Rap’Thou.

> Tous les articles "Mémoire"

Derniers articles de la thématique « Résistances et solidarités internationales » :

>Manifestation en soutien à la révolte soudanaise, dimanche 14 avril à 14H

Manifestation à l’appel du Réseau Activiste Soudanais Rendez-vous dimanche 14 avril à 14H devant l’Hôtel de ville. La révolte soudanaise a fait tomber Bachir, ce n’est pas pour se faire confisquer le pouvoir par un nouveau militaire. La mobilisation continue jusqu’à la constitution d’un gouvernement...

> Tous les articles "Résistances et solidarités internationales"