Site collaboratif d’infos alternatives

La marée de l’information ’’Base élèves’’ des écoles primaires de la Drôme

1264 visites

L’état et ses gestionnaires commencent tôt le flicage des individus.
L’année dernière, nous avons assisté à la mise en place par l’INSERM et le gouvernement d’un projet de fichage (fichier Base élèves mis à l’essai cette année scolaire dans certaines écoles primaires de la Drôme) et de signalement par les professionnels de la petite enfance, des enfants de moins trois ans qui pourraient « poser problème », de par la nationalité ou le profil à risque de leurs parents (loi de prévention de la délinquance 2007-297).

Fort heureusement, certains directeurs d’école s’y sont opposés fermement et ont refusé de transmettre leurs données à leur supérieur hiérarchique ou aux organisme de statistiques.

Les parents de l’école Alexandre Bayet au Polygone à Valence disaient : ’’Nous ne sommes pas des délinquants ni nos enfants’’ à la lecture de la note explicative de l’inspection d’académie.

Mardi 25 septembre, réunion d’information à l’école Royannez de Crest, à l’initiative de l’inspecteur d’académie de la Drôme pour les parents d’élève et le directeur. Cette réunion a été tenu grâce à l’insistance de la fédération de parents d’élève FCPE. Les syndicalistes de la CNT-AIT ont assisté à la réunion d’information car le fichage ’’Base élèves’’ nous intéresse.

Compte rendu : Base élèves, le système de saisie et de gestion informatiques par internet des élèves des écoles maternelles et élémentaires sera bientôt utilisé par toutes les écoles primaires du département. L’information des parents est obligatoire et une explication doit être fournie par la directrice ou le directeur de l’établissement. Ils peuvent s’assurer de la véracité des informations avant la saisie et faire des corrections, mais ne peuvent refuser la saisie de renseignements dans le fichier départemental. Pourtant, des nombreuses zones d’ombre persistent sur ces questions.

Pour les parents, il faut savoir que quelques questions seulement sont obligatoires :

1) État civil de l’élève : nom, prénom, date de naissance, lieu de naissance, (commune département), adresse, qui ne servira que pour la transmission des résultats scolaires et non pour les soucis de statuts sans papier (l’inspecteur d’académie nous a lu la dernière lettre du ministre de l’éducation nationale, qui insiste pour apporter des garanties sur ce point là).

2 ) États civils des représentants légaux : nom, prénom, autorité parentale ou situation familiale et adresse (la profession et le téléphone ne sont pas obligatoires).

La « discipline » [...] est un type de pouvoir, une modalité pour l’exercer, comportant tout un ensemble d’instruments, de techniques, de procédés de niveau d’application, de cibles ; elle est une « physique » ou une « anatomie » du pouvoir, une technologie.

JPEG - 10.5 ko
Ecran de la base de données Base éléves

Ce fichier informatique est utilisable pour l’éducation nationale et les maires de la commune (dans le département uniquement ) et par l’autorité judiciaire, qui peuvent imposer la divulgation de l’information. N’y aurait ’il pas un clin d’oeil à la loi sur la prévention de la délinquance ?

De lui-même l’inspecteur, dans un sourire prononce cette phrase : « Mais ne nous affolons pas, il existe dans le pays, et le monde entier d’ailleurs, des bases de données utilisées pour des renseignements beaucoup plus complexe ». Tous fichés on vous dit !!

Cette réunion était faite pour rassurer le syndicat des parents d’élève, les instits et les directeurs d’écoles de Crest. Base élèves, fichage ?
Nooonn fichier, comme avant les fiches papiers. Pour économiser des emplois, ou informatiser, c’est tout.

L’inspecteur d’académie a un accès propre à ce fichier « pour suivre les effectifs » et faire des prévisions : ouverture ou fermeture de classe, création de postes, changement d’affectation. Le fichier Base élèves est aussi pour les enfants de l’école virtuelle, c’est à dire malades ou qui suivent des études à la maison (voir l’association Les enfants d’abord).

Cette gestion des classes et des 51 000 enfants inscrits en Drôme dans le public et le privé, se fait grâce à la technologie qui, encore une fois s’est rendue ’’indispensable’’. La plupart de ces gens sont tellement habitués à la soumission qu’elle est devenue chez eux une seconde nature. On devine que le cyber-totalitarisme ne dérangera pas outre mesure des esprits si bien façonnés par des années de servitude intellectuelle.

Pour l’instant Base élèves est en phase expérimentale dans 46 écoles publiques et 11 écoles privées. Quarante huit directrices et directeurs ont été formés en 2006 et 48 autres en 2007, car 69 écoles de plus vont faire l’expérience. En septembre 2007, 24 751 élèves ont été "saisis’’ dans ce fichier. L’enjeu pour 2009 est que tous les directeurs d’école soient formés ainsi que le personnel des mairies. En effet chaque mairie a une entrée spécifique aux informations contenues dans Base élèves, et comme il se doit, chaque école, pour les inscriptions consultation des élèves scolarisés dans la ou les communes du département (édition de listes, extraction de données, établir la répartition dans les classes, suivi de la scolarité, historique).

En conclusion ce fut pour l’inspection académique (4 personnes) la démonstration de leur servitude à la machine.

JPEG - 8.8 ko

Jamais n’a été remis en question la notion de rentabilité dans l’entreprise ECOLE. Les enfants appartiennent à l’entreprise France. Les questions du syndicat FCPE (2 délégués) n’ont pas porté sur le sécuritaire (loi sur la prévention de la délinquance), et jamais il ne fut possible, face à la langue de bois de l’administration, de poser véritablement un des enjeux réels de cette soirée : la remise en question du système technique

« Un système technique, évidemment, n’est jamais neutre, dés lors qu’il est indissociable d’un ensemble économique, social et politique. Il est exact de dire que chaque instrument n’est, pour sa part , qu’une partie d’instrument, n’est qu’une vis, une pièce du système des instruments ; une pièce qui en partie , répond aux besoins d’autres instruments et, en partie, impose à son tour, par son existence même, aux autres instruments le besoin de nouveaux instruments », texte de jean Marc Mandosio. La vérification de ce texte est arrivée par une délégué « j’ ai trouvé sur internet Base Ecole et d’autres fichiers ». La question de l’autonomie de l’individu dans un telle système ?


« Tandis que l’individu disparaît devant l’appareil qu’il sert, il est pris en charge mieux que jamais par cette appareil même »
, texte d’Adorno, 1944.

Pour la conclusion définitive on en vient à critiquer la technologie. Cette idéologie donne à entendre que la dépossession réelle s’accompagne d’une transfiguration imaginaire ; si bien que l’individu moderne est totalement impuissant devant les instruments qui constituent l’environnement de sa vie quotidienne.

Propos après discussion : La Base élèves, à mon sens, c’est aussi une façon de contourner la grève observée par les directeurs d’école au niveau national Snuipp depuis une décennie. Grève de l’enquête de septembre qui permet au ministère d’établir la carte scolaire, déterminant le nombre de postes d’enseignants à fermer l’année suivante. Il s’agit d’un outil statistique directe dont il est privé depuis trop longtemps. Base élèves échappe à la possibilité de résistance des équipes enseignantes.

« Non ne voulons pas être les chiens de garde du système », nous voulons avancer vers d’autres valeurs.

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Discriminations » :

>Plurielles, le programme !!

Cafés des femmes FESTIF pour la rentrée. A Tarare (Centre social Thomassin) mardi 16 janvier de 19h à 22h ! Ou Mardi 23 janvier à la MJC de l’Arbresle de 19h à 22h. Toutes les femmes y ont leur place, de 15 à 115 ans, active, non active, en réflexion, maman ou pas, retraité, lycéenne, étudiante,...

> Tous les articles "Discriminations"
}