La peine de mort existe toujours dans les quartiers populaires

514 visites

Acta.zone a reçu et relayé cet article d’un ami marseillais, qui revient sur la marche en hommage à Mehdi, jeune de 18 ans tué par des agents de la BAC au soir de la Saint-Valentin à Marseille.

Samedi 22 février. Marseille. Le ciel est dégagé, mais sur les visages de la centaine de personnes présentes avant l’heure du rassemblement de 11h se lit un mélange d’inquiétude, de tristesse, de fermeté, de combativité. En effet, c’est un quartier doublement meurtri qui tente, tant bien que mal et malgré la répression, de relever la tête.

Avant donc de raconter cette marche blanche en l’honneur de Mehdi, 18 ans, tué par des agents de la B.A.C. au soir de la Saint-Valentin, il est important de rappeler le contexte particulier et récent de ce quartier de la cité phocéenne.

Le quartier déjà meurtri par un incendie

En effet, apparaît en première ligne de ce nouveau combat contre un crime policier, un collectif, le « Collectif des habitants de la maison blanche ».

La suite à lire sur : https://acta.zone/la-peine-de-mort-existe-toujours-dans-les-quartiers-populaires

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Répression - prisons » :

>Plus que jamais, à bas les CRA, à bas les taules

En ces temps d’épidémie, mais aussi de répression et de restriction des libertés de toutes parts, il est plus que nécessaire et urgent de relayer la parole des prisonnièr·es, que ce soit dans les taules ou dans les CRA. Les prisonnièr·es témoignent au travers de vidéos, photos, témoignages, et...

>Les gestes barrières face au Coronapolice

AntiCoronapolice souhaite alerter sur la répression policière et les restrictions des libertés en période de confinement : garder trace, diffuser, sensibiliser. L’état d’urgence sanitaire renforce la répression ciblée de certaines populations, alors même qu’elles sont les premières victimes de la...

› Tous les articles "Répression - prisons"