Laurence Rossignol, la négresse musulmane et voilée que je suis vous emmerde

1303 visites
2 compléments

Au micro de Jean-Jacques Bourdin sur RMC, la ministre de la famille, de l’enfance et des droits des femmes a comparé les femmes choisissant de porter le foulard “aux nègres qui étaient pour l’esclavage”. Alors que le CCIF demande à toute personne qui s’est sentie offensée ou attaquée par le propos de Mme Rossignol de se manifester si elle veut déposer plainte, Ndella Paye, militante afro-féministe et antiraciste, lui répond dans une "Lettre ouverte à la ministre des familles blanches, de l’enfance catho-laïque et des droits des islamophobes".

Interrogée par Jean-Jacques Bourdin, ce mercredi 30 mars sur RMC, la « ministre des familles, de l’enfance et des droits des femmes » Laurence Rossignol a fait savoir que les enseignes de mode vendant des « vêtements islamiques » (voiles ou foulards) étaient ‘« irresponsables » car elles faisaient « d’un certain point de vue la promotion de l’enfermement du corps des femmes ». Et alors que l’animateur lui objectait qu’il y a des femmes qui portent des foulards et des voiles par choix, elle a osé cette réponse : « Il y a des femmes qui choisissent, il y avait aussi des nègres américains qui étaient pour l’esclavage. »

Madame la ministre,

Dire que vous êtes la ministre des droits des femmes... Pardon : « Ministre des Familles (ça se veut inclusif), de l’Enfance et des Droits des femmes ». Mais que pouvait-on attendre d’une membre d’un gouvernement qui vient, en 2016, confirmer les stéréotypes que nous femmes, nous coltinons depuis des siècles en donnant la charge des Droits des femmes au ministère en charge des Familles et de l’Enfance ? Ainsi, nous avons la trilogie femme épouse mère. L’égalité femme-homme se porte très bien au pays des droits de l’Homme (les femmes sont paraît-il incluses dedans). A votre place je m’indignerais d’abord pour ce retour en arrière...

La suite à lire sur : http://lmsi.net/Laurence-Rossignol-la-negresse

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Le 13 avril 2016 à 21:35, par

    Le CCIF, avec la Fondation Frantz Fanon, et tous les particuliers qui le souhaitent, compte déposer une plainte devant la Cour de Justice de la République pour « injure publiques à caractère racial ».

    Une seconde procédure consistera à déposer plainte devant le Tribunal correctionnel pour injures publiques à caractère racial contre la Ministre Laurence Rossignol.

    En 12 jours, 400 plaignants se sont joints au CCIF pour porter l’affaire devant la justice ; il est toujours possible pour tout un chacun se sentant offensé/attaqué par les propos de la ministre de déposer plainte et de se joindre à l’action collective.

  • Le 4 avril 2016 à 22:36, par

    Le Comité Contre l’Islamophobie en France demande à toute personne qui s’est sentie offensée ou attaquée par le propos de Mme Rossignol de se manifester si elle veut déposer plainte, ils assumeront l’ensemble de la procédure, avec les plaignants et toutes les structures qui veulent se joindre à ce procès contre le racisme d’État : déposer plainte avec le CCIF.

    Il existe aussi une pétition pour que la ministre Laurence Rossignol démissionne de ses fonctions, lancée par Hawa N’Dongo : pétition pour la démission.

    #EnsembleNousSommesPlusForts

    #RossignolDémission

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Résistances et solidarités internationales » :

>Thomas Sankara : « Malheur à ceux qui bâillonnent le peuple ! »

Le 15 octobre 1987 à Ouagadougou, Thomas Sankara a été assassiné par Blaise Compaoré, celui qui a pris le pouvoir à sa place. Sankara avait redonné le nom local à son pays : le Burkina Faso , « le pays des hommes intégres », à la place du nom colonial de Haute-Volta. Il avait bouleversé la façon de faire la...

› Tous les articles "Résistances et solidarités internationales"

Derniers articles de la thématique « Quartiers populaires / Discrimination de classe » :

› Tous les articles "Quartiers populaires / Discrimination de classe"