Le grand débat, c’est dans la rue que ça se passe ! Grève générale et manifestation le 5 février

7229 visites
Grève | Manif

Le 5 février, contre le « grand débat » faussé et policé de Macron et son monde, grève et manifestation, départ 11h30 place Bellecour, en direction de la préfecture (quai Augagneur) en passant par la chambre du commerce et de l’industrie.

Suivi: 35 mises à jour. La plus récente en premier | la plus ancienne en premier
  • Le Préfet, Pascal Mailhos met la pression sur les syndicats pour interdire la traversée de la presqu’île

    JPEG - 214.1 ko
  • La présidence de Lyon 2 envoie les CRS ouvrir le campus de Bron, bloqué tôt ce matin.

    L’envoi express de CRS sur les blocages : véritable routine de la présidence de Dompnier

    PNG - 510.6 ko
  • Appel à une AG étudiante sur le Campus des Quais après la manif

     

  • Place Bellecour, les manifestant.e.s se réunissent et grossissent progressivement le cortège

    JPEG - 2.5 Mo
  • La manif se met en marche et prend les quais de Saône en direction des Terreaux

    JPEG - 635.2 ko
    JPEG - 659.9 ko
    JPEG - 1.6 Mo
  • Le cortège traverse la presqu’île pour rejoindre les quais du Rhône

    JPEG - 499.5 ko
    JPEG - 944.6 ko
  • La manif traverse le pont Lafayette et se dirige vers la préfecture

    JPEG - 2.7 Mo
    JPEG - 2 Mo
  • Professeur.es et étudiant.es sont venus nombreux.ses manifester aujourd’hui

    JPEG - 2.6 Mo
    JPEG - 1.6 Mo
    JPEG - 1.9 Mo
    JPEG - 460.6 ko
    JPEG - 2.6 Mo
    PNG - 317.7 ko
  • À Lyon, plus de 7000 personnes ont défilé en moins de 40 min. La pref’ torpille la contestation

     

  • Le bloc Jaune enfonce le barrage de Gendarmerie : manif sauvage dans la presqu’île

    JPEG - 1 Mo
  • Un autre groupe est parti en manif sauvage vers la fac des quais

     

  • La manif sauvage s’engouffre dans la presqu’île. Après les terreaux direction Bellecour

     

  • Dans un joyeux Zbeul, la manif remonte la rue Mercière puis traverse vers St-Jean

    JPEG - 548.3 ko
  • Tentative d’envahissement de la Cour d’Appel : les flics arrivent en courrant

    JPEG - 725.3 ko
    JPEG - 3 Mo
    JPEG - 386.4 ko
    JPEG - 309 ko
  • L’autre cortège vient lui d’envahir la salle du conseil de l’Université

    PNG - 373.5 ko
  • « Tout le monde déteste la police, ça crève les yeux »

     

  • Le cortège retraverse la Saône pour rejoindre la rue de la République

    JPEG - 604.2 ko
  • Envahissement de la gare de Perrache

    JPEG - 2.1 Mo
    JPEG - 2.1 Mo
  • Barrage de CRS cours Suchet. Le cortège commence à se disloquer

    Blocage de la ligne de tram

    JPEG - 1.1 Mo
    JPEG - 1.1 Mo
  • Après un long face à face, la manif reflue sous Perrache pour une destination inconnue

    JPEG - 1020 ko
    JPEG - 1.6 Mo
  • « Benalla en Prison » scande la foule jaune

    JPEG - 2.3 Mo
  • Après une traversée du Rhône au pas de course, le cortège envahit la fac de Lyon 2

    JPEG - 935.8 ko
  • Jonction avec le premier cortège sauvage qui avait envahi la fac il y a quelques heures

    JPEG - 262.5 ko
  • Occupation de l’Amphi Fugier pour une AG

     

  • L’AG vote de repartir en manif !! La marche Jaune repart toujours aussi déterminée

    JPEG - 1.4 Mo
    JPEG - 1.8 Mo
    JPEG - 1.4 Mo
  • Arrivée place du Pont, les flics bloquent les rues adjacentes. Première sommation au niveau du pont de la Guill’

    JPEG - 1.8 Mo
    JPEG - 557.8 ko
  • Tirs de lacrymogènes sur les quais, les flics veulent rentrer chez eux !

    JPEG - 1.6 Mo
    JPEG - 1.7 Mo
  • La BAC charge, tirs de lacrymos à foison pour disperser la foule

    JPEG - 367.3 ko
  • La manif se disperse, attention plusieurs petits groupes de BACeux aux angles des rues

    JPEG - 335.6 ko
  • Plusieurs arrestations devant le café du Nain tandis qu’un cortège se reformait

     

  • Un tir de LBD a touché une personne à la jambe

     

  • La cinquantaine de personnes encore présente est parquée. Les personnes sont fouillées et contrôlées. Une véritable garde à vue à ciel ouvert

    JPEG - 725.6 ko
    JPEG - 1.1 Mo
    JPEG - 1.8 Mo
    JPEG - 1.2 Mo
  • Une personne fait un malaise et s’écroule au milieu des flics

    JPEG - 1.5 Mo
  • Les contrôles d’identité se terminent pendant que la personne évanouie sort sur civière

     

  • Les flics se replient en embarquant une personne. Fin de la manif après 6h de protestation

     

Appel de Solidaires et la CGT :

Répondre à l’urgence sociale : Toutes et tous en grève le 5 février

Depuis de nombreuses années, les politiques menées par les gouvernements successifs génèrent de fortes injustices sociales, alors qu’une autre répartition des richesses est possible. Les 57 milliards d’euros versés aux actionnaires des grandes entreprises démontrent l’ampleur des richesses créées par les travailleurs.
Gouvernement et patronat, sourds aux propositions alternatives sont responsables de la crise actuelle. Et ce ne sont pas les mesurettes annoncées par le gouvernement suite au mouvement des gilets jaunes qui répondent aux urgences sociales.
Au-delà des mobilisations des citoyen-ne-s depuis de nombreuses semaines, il est indispensable de construire en parallèle un rapport de force, notamment par la grève, pour imposer au patronat la redistribution des richesses créées par les salarié-e-s.
Les syndicats signataires appellent les salarié-e-s et agents de la fonction publique à se mobiliser ensemble par la grève, rejoints par les jeunes comme les retraité-e-s et les privé-e-s d’emploi en manifestations pour obtenir :

  • Une augmentation de tous les salaires (Smic, point d’indice …) et pensions ainsi que des minimas sociaux et gagner l’égalité salariale Femmes/Hommes.
  • Une réforme de la fiscalité : une refonte de l’impôt sur le revenu pour assurer une plus grande redistribution des richesses et d’alléger le poids de l’impôt indirect (TVA, TICPE) pénalisant les salariés et les ménages par une plus grande progressivité, le paiement en France des impôts de grandes sociétés (type GAFA : Google, Amazone, FaceBook, Apple), une imposition plus forte des plus hauts revenus et de la détention de capital, à commencer par le retour de l’ISF.
  • La suppression des aides publiques aux entreprises (CICE et exonérations diverses) qui ne servent ni l’emploi, ni la revalorisation des salaires, ni l’investissement dans l’appareil productif, ni la prise en compte des enjeux environnementaux et mettent à mal notre protection sociale.
  • Le développement des services publics, partout sur le territoire, en réponse aux besoins de la population, avec des moyens suffisants en personnels pour un bon exercice de leurs missions.
  • La restauration des cotisations salariales injustement substituées par la hausse de la CSG
  • Le respect des libertés publiques tel que le droit de manifester remis en cause par le gouvernement.

Nous appelons l’ensemble des salarié-e-s à tenir des assemblées générales, sur tous les lieux de travail et dans tous les secteurs professionnels, pour réussir la grève et les manifestations et débattre des suites à construire dans la durée.
Manifestation le Mardi 05 Février 2019 11h30 De la place Bellecour à la Préfecture (quai Augagneur) En passant par la Chambre du Commerce et de l’Industrie (CCI)

Premiers signataires : CGT 69, Solidaires 69...

JPEG - 47.8 ko

Appel de la CGT :

Le véritable débat, on va se le faire

Pour répondre à l’urgence sociale, la CGT appelle à la grève le 5 février. Depuis de nombreuses années, les politiques menées au service du capital par les gouvernements successifs génèrent de fortes injustices sociales, territoriales et fiscales.La CGT n’a cessé d’alerter les pouvoirs publics, de mobiliser dans les entreprises et les services contre des reformes régressives et pour une autre répartition des richesses produites dans le pays.Gouvernement et patronat sont restés sourds et sont responsables de la crise actuelle.

- Appel de l’UD-CGT69 : http://www.ud69.cgt.fr/wp/?p=5844
- Le véritable débat, on va se le faire : https://www.cgt.fr/dossiers/le-veritable-debat-va-se-le-faire

5 février : le grand débat sur le bitume

Les 57 milliards d’euros versés aux actionnaires des grandes entreprises démontrent l’ampleur des richesses créées par les travailleurs.
Au-delà des mobilisations des citoyen-ne-s depuis de nombreuses semaines, il est indispensable de construire un rapport de force, notamment par la grève, pour imposer au patronat la redistribution des richesses. La CGT appelle les salarié-e-s, les agent-e-s, les jeunes comme les retraité-e-s, les privé-e-s d’emploi à se mobiliser ensemble par la grève et les manifestations pour obtenir :

  • Une augmentation du Smic, du point d’indice, de tous les salaires et pensions ainsi que des minimas sociaux ;
  • Une réforme de la fiscalité : une refonte de l’impôt sur le revenu lui conférant une plus grande progressivité afin d’assurer une plus grande redistribution des richesses et d’alléger le poids de l’impôt indirect (TVA, TICPE) pénalisant les salariés et les ménages, le paiement des impôts en France de grandes sociétés (ex. : GAFA), une imposition plus forte des plus hauts revenus et de la détention de capital ;
  • La suppression des aides publiques aux entreprises (CICE, et exonérations diverses, etc.) qui ne servent ni l’emploi, ni la revalorisation des salaires, ni l’investissement de l’appareil productif et mettent à mal notre protection sociale ;
  • Le développement des services publics, partout sur le territoire, en réponse aux besoins de la population, avec des moyens suffisants en personnels pour un bon exercice de leurs missions ;
  • Le respect des libertés publiques tel que le droit de manifester remis en cause par le gouvernement.
JPEG - 107.9 ko

  • Tract de l’intersyndicale CGT - FSU - Solidaires - CNT
PDF - 142.8 ko
mardi 5 février 2019

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Grève » :

› Tous les articles "Grève"

Derniers articles de la thématique « Manif » :

>Acte XXV à Lyon : Convergence Youth for Climate et Gilets Jaunes !

Cette semaine, à l’appel de nombreuses organisations de jeunesse et des groupes Gilets Jaunes, la manifestation sera conjointe entre le mouvement « Youth for Climate » et les Gilets Jaunes. Pour une justice sociale et durable, toutes et tous à Jean Macé ce samedi 4 mai à...

>Pour un 1er Mai de combat à Lyon : RDV à 10H30 place Jean Macé

Après un hiver dense en luttes, avec bien sur les Gilets Jaunes, mais aussi des tonnes de grèves et de luttes, des éboueurs aux services d’urgence médicales, en passant par les profs, les lycéen.es pour le climats et alors que l’omniprésence des élections européennes et municipales commence déjà à...

› Tous les articles "Manif"

Derniers articles de la thématique « Salariat - précariat » :

>Récit de stéphanois à Lyon pour l’Acte 26

Énorme mobilisation ce samedi 11 mai lors de l’Acte 26 des GJ à Lyon. Alors que la préfecture annonce quelque 2000 manifestants, l’équipe stéphanoise du Gueuloir en a compté entre 7 000 et 10 000. Récit en texte et en image publié sur le...

› Tous les articles "Salariat - précariat"

Derniers articles de la thématique « Syndicalisme-mouvement ouvrier » :

>L’organisation des libertaires à Lyon au milieu des années 1980

En mai-juin 1985, la revue IRL (Informations et réflexions libertaires) consacrait un numéro aux « libertaires entre Saône et Rhône », détaillant les groupes, les lieux, les dynamiques des mouvements anarchistes lyonnais. Un texte, intitulé « Organisation libertaire à la lyonnaise » tentait de faire la...

› Tous les articles "Syndicalisme-mouvement ouvrier"