Le tribunal de Villefranche a désavoué le procureur

673 visites

Pierre Coquan et Michel Catelin ont été relaxés.

"Dans ce cas comme pour les « Cinq » de Roanne*, c’est l’action militante, la mobilisation et l’excellent travail des avocats, qui nous permet de nous réjouir aujourd’hui"

Le mardi 20 novembre 2012, Près d’un miller de militants sont venus soutenir Pierre et Michel devant le tribunal correctionnel de Villefranche pour l’arrêt des poursuites judiciaires, pour les libertés syndicales, pour stopper toute forme de criminalisation de l’action syndicale.

*************************************************************

Après les poursuites à l’encontre des 5 militants de Roanne c’est au tour de deux responsables de la CGT du Rhône, d’être convoqué au tribunal correctionnel de Villefranche mardi 20 novembre 2012. Comme pour les 5 de Roanne les faits remontent au mouvement contre la réforme des retraites de 2010 du gouvernement Sarkozy !

Comme partout dans le pays et durant plusieurs mois les organisations de la CGT ont utilisé l’action syndicale pour se faire voir, se faire entendre afin de s’opposer au projet de loi sur les retraites du gouvernement de l’époque. Mais, surtout, c’était aussi se déployer partout pour toucher le plus grand nombre de salariés et citoyens afin de proposer et d’expliquer le projet CGT en matière de retraites.

Après plus de deux ans, le procureur entend seul poursuivre l’instruction, afin de rechercher d’éventuelles responsabilités sur la diffusion d’un tract au péage de Villefranche.

Alors pourquoi Pierre (Secrétaire général de l’UD CGT du Rhône) et Michel (membre du bureau de l’UL de Villefranche) alors que cette action a été décidée collectivement ? D’ailleurs ce sont 80 militants, de tout le département qui étaient venus diffuser massivement le tract de la CGT. Oui pourquoi Pierre et Michel ? Alors qu’à ce jour aucune plainte n’avait été déposée par la société d’autoroute et que toutes les précautions en matière de sécurité avaient été prise !

Pourquoi le gouvernement, d’opposition de l’époque, qui contestait aussi le projet de loi sur la réforme des retraites, et en place aujourd’hui, ne donne-t-il pas des consignes à la justice du pays. Tous ceux qui ont lutté lors de ce mouvement, l’ont fait pour défendre un acquis social.

Comme pour les 5 de Roanne nous demandons l’arrêt immédiat des poursuites à l’encontre de nos deux camarades.

Parce que, quand un militant de la CGT est bafoué c’est toute la CGT qui est concernée !

Les cinq de Roanne : * Le procureur de Roanne qui s’acharne depuis 2 ans pour faire condamner les 5 militants roannais de la CGT doit être très déçu ce jour. En effet la Cour d’Appel de Lyon tout en reconnaissant la culpabilité de nos 5 camarades les dispense de peine et aucune inscription à leur casier judiciaire ne sera faite.

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info