Rencontre autour du livre : Les Classes sociales en Europe. Tableau des nouvelles inégalités sur le vieux continent, le 1er février

886 visites

Rencontre avec Cédric Hugrée autour de l’ouvrage d’Alexis Spire, Etienne Pénissat et Cédric Hugrée, "Les Classes sociales en Europe, Tableau des nouvelles inégalités sur le vieux continent", Agone, 2017.

Jeudi 1er février 2018, 19 h

Les classes populaires européennes se caractérisent aussi par la présence en leur sein d’une forte immigration : la part des travailleurs non européens y est d’environ 7 % – jusqu’à 17 % parmi les agents d’entretien – contre 2 % parmi les classes supérieures et moyennes. Cette lecture de l’immigration par les positions sociales éclaire d’un jour différent les discours des gouvernants européens sur les dangers d’une xénophobie venant du « bas » de la société : à la différence des classes supérieures, si promptes à mettre en avant la mobilité transnationale et la tolérance aux autres, les classes populaires sont dans les faits nettement plus métissées et mélangées que tous les autres groupes sociaux. En période de crise, les phénomènes de concurrence sur le marché du travail sont bien plus forts parmi les ouvriers, employés et travailleurs agricoles que pour celles et ceux qui se placent plus haut dans la hiérarchie sociale. Ces trente dernières années, les contours de l’Europe n’ont cessé de s’élargir, contribuant à y rendre plus visibles les inégalités. Experts et journalistes analysent ces évolutions à l’aide d’indicateurs de performance économique – productivité, taux de chômage – sans jamais s’interroger sur les conditions de travail ou les disparités selon les couches sociales. Dans un contexte où la crise économique et les réponses néolibérales incitent les peuples à se replier sur chaque espace national, il est temps de se demander ce qui rapproche et ce qui distingue les travailleurs européens. À partir de grandes enquêtes statistiques, cet ouvrage prend le parti d’une lecture en termes de classes sociales : contre la vision d’individus éclatés touchés par la crise, l’objectif est de rendre visibles les rapports de domination entre groupes sociaux. Une étape préalable nécessaire pour explorer les conditions de possibilité d’un mouvement social européen.

En partenariat avec La revue Lectures/Liens socio, l’ENS de Lyon et les éditions Agone

Entrée libre

P.-S.

Librairie Terre des livres - 86 rue de Marseille 69007 Lyon
www.terredeslivres.fr 09 505 884 22

Jeudi 1er février 2018, 19 h

jeudi 1er février 2018

Les Classes sociales en Europe, Tableau des nouvelles inégalités sur le vieux continent

19h00 - 20h00
Librairie Terre des livres

Librairie Terre des livres - 86 rue de Marseille 69007 Lyon
www.terredeslivres.fr 09 505 884 22

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Salariat - précariat » :

> Tous les articles "Salariat - précariat"

Derniers articles de la thématique « Globalisation - capitalisme » :

>Christophe collomb découvre l’amérique : au premier jour d’un ethnocide

Le 12 octobre 1492 Christophe Colomb découvre pour le compte de la couronne d’Espagne ce que l’on connaîtra bientôt comme le nouveau monde. Lui pensera jusqu’à sa mort avoir découvert la route des indes par l’ouest. A partir de ce jour, l’Occident qui découvrait tout juste l’existence de ce continent va...

>Bien la bonne année ! Ce 10 octobre à Lyon, nous sommes en 2061 !

Et oui, selon le calendrier lyonnais, c’est le nouvel an à partir de ce 10 octobre à 7h49. Alors, embrassons-nous pour le jour de l’an ... En effet, on dit que c’est à ce moment-là en moins 43 qu’il y a eu au lever du jour la fondation de Lyon par Plantacul, même si des bourgades gauloises existaient...

> Tous les articles "Globalisation - capitalisme"
}