Résistons ensemble, n° 179 : Les Gilets jaunes dessinent leur camp

644 visites

Bulletin numéro 179 du 19 janvier 2019, du réseau Résistons Ensemble. Formé en 2002, Résistons Ensemble a pour but d’informer, de briser l’isolement des victimes des violences policières et sécuritaires et de contribuer à leur auto organisation.

Le bulletin numéro 179 du 19 janvier 2019, du petit journal mobile recto-verso A4 "Résistons Ensemble" du réseau contre les violences policières et sécuritaires est sorti. Il est destiné à être photocopié et à être diffusé localement, si le journal vous plaît. Vous êtes invité.e.s à participer à son élaboration, à sa rédaction, à se joindre à l’équipe de rédaction. Nous attendons vos contributions, propositions, critiques ...
À bientôt.
L’équipe de rédaction

Lire l’intégralité et télécharger ce bulletin mis en page au format pdf.


Les Gilets jaunes dessinent leur camp

Le peuple a voté. 120 000 euros sur la cagnotte du « boxeur »… en 24 heures ! C’était trop fort, les riches, les puissants et leurs valets stoppent la cagnotte et certains partent à la chasse de la « main de l’étranger » derrière le « financement » des GJ.
Sans blague ? C’est un aveu de leur panique. L’enfumage macroniste du « Grand Débat » a coulé avant même son lancement. D’Acte en acte, les GJ gardent l’initiative, ils dessinent deux camps. Celui des Communards de Paris opposé à celui des sanglants revanchards Versaillais. Celui de l’endurance, de la détermination, de l’inventivité, de la justice sociale face au camp des possédants arrogants et apeurés.
Le seul ciment du camp de Macron est la répression, le mépris du pauvre, et la peur de son auto-organisation . A l’unisson avec le pouvoir, le chef de la CFDT réclame une répression encore plus impitoyable, d’autres chiens de garde, comme le « philosophe » et ex-ministre de l’Éducation Nationale Luc Ferry, voudraient que « la police se serve de ses armes » contre ces « nervis ». Et que dire des appareils des partis politiques de gôche, des syndicats ? Pourquoi n’appellent-ils pas à descendre dans la rue, à rejoindre les GJ dans les ronds-points, à la grève générale ? Qu’est ce qu’ils attendent pour ouvrir largement les Bourses de travail… alors que les GJ construisent leurs « maisons du peuple » de bric et de broc ?
Et les militants d’extrême gauche ? Pourquoi n’accueillent-ils pas tous avec enthousiasme la révolte des GJ ? Parce qu’elle n’est pas idéologiquement correcte ? Les cortèges de tête de 2017-18 ont accouché d’un cortège de tête qui couvre le pays et ce n’est pas le bonheur ?
Et que dire des Le Pen, des Mélenchon et C° qui, chacun de son côté ne pensent qu’à faire leur beurre… ils soutiennent les GJ comme la corde soutient le pendu.
Il est vrai qu’ ils sont déroutants ces GJ, sans programme gravé dans le marbre, ils sont sans partis, sans syndicats, déjouant tous les pièges qui leur sont tendus, ils réussissent à garder leur indépendance. Et ils OSENT défier ce vieux monde. Quand un ministre les provoque, ils fracassent sa porte et le font fuir comme un rat. Ils OSENT remettre en cause les institutions de la Ve République sans pouvoir définir, pour le moment, par quoi il faudrait les remplacer. Et alors ?
Picasso disait : « le génie ne cherche pas, il trouve ». Les GJ sont en train de trouver. Comme, par exemple ceux de Commercy qui appellent à couvrir le pays d’assemblés populaires qui seraient la base d’une Assemblée des assemblées et invitent tous les GJ et tous « ceux et celles qui ont la rage au ventre » à en discuter le 26 janvier[1].
En pleine affaire Benalla, Macron bombait le torse : « Qu’ils viennent me chercher ! ». Patience !

[1] Lire le 2e Appel des Gilets Jaunes de Commercy :


Au sommaire

- Les Gilets jaunes dessinent leur camp
- Bilan de la répression des gilets jaunes
- Chronique de l’arbitraire :

  • Nouvelle loi « anti-casseurs » ou « anti-manifestants » ?
  • Reconnaissance faciale : la nasse numérique !
  • 8 janvier devant le tribunal de Toulouse
  • Violences policières et grève de la faim au centre de rétention
  • « Si c’est la rentrée des taules, c’est aussi la rentrée des énervé.e.s contre les taules ! »
  • Vérité et justice pour Wissam

- Agir

  • Marche commémorative pour Gaye Camara

P.-S.

PDF - 127.3 ko

Documents associés à l'article :

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Répression - prisons » :

› Tous les articles "Répression - prisons"