Les capitalistes ne nous feront pas payer leur crise

371 visites

Tract de l’Union Communiste Libertaire lors de la manifestation contre le chômage et la précarité le 7 décembre.

Les capitalistes ne nous feront pas payer leur crise

Depuis le 1er novembre, le gouvernement a modifié en profondeur les règles de l’assurance chômage. Les objectifs affichés sont simples : réduire le niveau d’indemnisation et augmenter les contrôles/sanctions/radiations pour soumettre encore davantage les travailleurs et les travailleuses à la soif de profits du patronat. Cette attaque, comme la réforme des retraites, nous concerne toutes et tous, avec ou sans emploi. Alors faisons converger nos colères pour faire reculer le gouvernement !

Vers une précarité et une pauvreté généralisées

L’attaque est brutale. En demandant aux privé·es d’emploi de cotiser davantage pour ouvrir ou prolonger des droits (6 mois minimum sur 24 mois contre 4 mois sur 28 aujourd’hui), en supprimant le principe des droits rechargeables, le nombre de bénéficiaires de l’assurance chômage va fortement baisser. À cela s’ajoute, à partir du 1er avril 2020, une modification des règles de calcul des indemnités : elles seront définies à partir d’un revenu mensuel moyen calculé sur 2 ans, comprenant donc les périodes non travaillées, et non à partir des salaires effectivement perçus sur un an comme aujourd’hui.

Les premières estimations chiffrées font déjà froid dans le dos : 500 000 privé·es d’emploi ne pourront plus être indemnisé·es et 850 000 primo-indemnisé·es verront leurs droits diminuer de 22 % par rapport aux anciennes règles de calcul. Des centaines de milliers de travailleurs et de travailleuses précaires ne pourront plus recharger leurs droits, malgré des périodes d’activité. Plus encore qu’aujourd’hui, chômage sera donc synonyme de pauvreté !...

La suite sur : https://unioncommunistelibertaire.org/?Les-capitalistes-ne-nous-feront-pas-payer-leur-crise-8445

PDF - 507.4 ko

La suite à lire sur : https://unioncommunistelibertaire.org/?Les-capitalistes-ne-nous-feront-pas-payer-leur

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles du groupe « Union Communiste Libertaire » :

>Pourquoi participer à la grève ?

Voici le numéro du mois de janvier du CLASH, bulletin lycéen et étudiant de l’Union Communiste Libertaire sur la nécessité de toutes et tous rentrer dans la grève contre la réforme des retraites. Pour compléter ce tract, on vous propose une petite BD à diffuser sans modération ...

>Décidons pour nous-mêmes !

Alors qu’il n’y pas eu de trêve dans la mobilisation contre la réforme des retraites pendant les fêtes de Noël, une nouvelle mobilisation interprofessionnelle est organisée ce jeudi 9 janvier à 11h30 à la Manufacture des Tabacs. D’autres mobilisations suivront le vendredi 10 et le samedi 11 pour faire...

>Toutes et tous dans l’action !

Voilà, c’est fait. Une nouvelle fois, « la concertation », annoncée à grand renfort médiatique, a eu lieu. Comme les innombrables réunions qui s’étaient tenues depuis deux ans, celle de mardi 7 janvier n’a servi à rien.

› Tous les articles "Union Communiste Libertaire"

Derniers articles de la thématique « Salariat - précariat » :

>Dans la culture ou non, un patron reste un patron !

À la Maison de la Danse de Lyon, l’attitude des grévistes n’est pas du goût de la direction. Celle-ci souhaite connaître en avance les noms des grévistes, et remplace le personnel d’accueil par du personnel administratif. Entre coup de pression et refus d’entendre les remarques de ses employé-e-s, la...

> 43 jours plus tard : un mouvement majoritaire et inédit !

En attendant la présentation de la loi devant le conseil des ministres vendredi 24 janvier, les organisations syndicales du Rhône appellent à ne pas relâcher la pression à travers 3 journées de grève et de convergences interprofessionnelles sur tout le territoire, les 22 ,23 et 24 ...

› Tous les articles "Salariat - précariat"