Les combats à Afrîn continuent : Manifestation pour que cesse l’attaque

1694 visites
1 complément

Samedi 3 février à 14h place de la république. Continuons d’apporter notre soutien aux combattant⋅e⋅s et habitant⋅e⋅s d’Afrîn. Pour que cesse l’attaque de l’armée Turque à Afrîn soyons nombreux et nombreuses à venir manifester

  • Ça chauffe avec un contre rassemblement Turc en face

    Ça chauffe avec un contre rassemblement de nationaliste turc au terreaux
    Le rassemblement autorisé ce fait nasser

Depuis maintenant deux semaines les combattantEs et habitantEs d’Afrîn subissent les bombardements turcs, deux semaines que la population d’Afrîn résiste fièrement à l’armée turque, deuxième puissance de l’OTAN en nombre de soldats.

Ce qui se joue à Afrîn et plus globalement au Rojava ce n’est pas seulement un territoire mais aussi une tentative d’organiser la vie de manière plus horizontale, avec des formes de pouvoir mieux redistribué.
Attaquer Afrîn c’est non seulement attaquer un peuple mais c’est aussi attaquer une expérience de démocratie radicale.

Manifestation samedi 3 février à 14h place de la république (métro cordeliers)

Un peu plus de lecture ici et

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Guerres - Armements » :

>Thomas Sankara : « Malheur à ceux qui bâillonnent le peuple ! »

Le 15 octobre 1987 à Ouagadougou, Thomas Sankara a été assassiné par Blaise Compaoré, celui qui a pris le pouvoir à sa place. Sankara avait redonné le nom local à son pays : le Burkina Faso , "le pays des hommes intégres", à la place du nom colonial de Haute-Volta. Il avait bouleversé la façon de faire...

>Octobre lyonnais en 1942 : « Pas un homme en Allemagne ! »

C’est le cri des cheminots lyonnais des ateliers d’Oullins qui ont eu le courage le 13 octobre 1942 d’arrêter le travail pour s’opposer aux réquisitions de leurs collègues dans les entreprises de guerre allemandes. Le mouvement s’étend dans la région. L’unification de la résistance ouvrière et de la...

> Tous les articles "Guerres - Armements"

Derniers articles de la thématique « Résistances et solidarités internationales » :

>« Nous assistons en direct à la fascisation du Brésil »

Où va le Brésil ? 50 millions d’électeurs y ont soutenu, au premier tour, le candidat d’extrême droite Jair Bolsonaro, arrivé largement en tête avec 46 % des voix, dans le cadre d’une campagne marquée par sa violence verbale et la diffusion massive de fausses informations. Basta ! propose une analyse de...

>La France partie prenante de la guerre contre le Yémen

Malgré l’état d’effondrement du Yémen et les preuves qui s’accumulent sur son implication dans ce conflit, la France reste inflexible et poursuit ses livraisons d’armes. Selon des informations inédites de l’Observatoire des armements transmises à Orient XXI, Paris apporte un soutien de premier plan en...

> Tous les articles "Résistances et solidarités internationales"
}