Résistons Ensemble : Les eaux nauséabondes de Macron

467 visites

Bulletin no 188 du 4 mars 2020, du réseau Résistons Ensemble. Formé en 2002, Résistons Ensemble a pour but d’informer, de briser l’isolement des victimes des violences policières et sécuritaires et de contribuer à leur auto organisation.

Les eaux nauséabondes de Macron / Résistons Ensemble no 188 du 4 mars 2020

Bonjour,
Le bulletin no 188 du 4 mars 2020, du petit journal mobile recto-verso A4 « RESISTONS ENSEMBLE » du réseau contre les violences policières et sécuritaires est sorti. Il est destiné à être photocopié et à être diffusé localement, si le journal vous plaît. Vous êtes invitEes à participer à son élaboration, à sa rédaction, à se joindre à l’équipe de rédaction. Nous attendons vos contributions, propositions, critiques ...

Lire l’intégralité et télécharger ce bulletin mis en page au format pdf.

Les eaux nauséabondes de Macron

Vous connaissez la théorie du « grand remplacement », inventée par l’extrême droite raciste et fascisante ? Macron, lui, il ne s’en ne réclame pas, il ne brandit pas la soi-disant « menace » qui guetterait les peuples blancs et chrétiens d’Europe d’être « remplacés » par des hordes d’Arabes et de Noirs musulmans venant d’Afrique. Non, pas encore, mais désormais il patauge dans ces mêmes eaux nauséabondes. La cause de cette plongée ?
Les GJ, les cheminots de la RATP et de la SNCF, les profs,l es lycéens, les avocats, les hospitaliers, les raffineries, les éboueurs, les danseurs de l’Opéra, les dockers, les sans-papiers… ont déjà conquis, dans les grèves, manifs et blocages, dans les rues et sur les ronds-points une immense victoire : ils y ont lutté ensemble, indifféremment de leur couleur de peau, de leur origine ou de leur culture, religion.
La tentative qui visait à diviser le peuple travailleur par le soi-disant danger du « communautarisme islamiste » a échoué.
C’est pour pallier à cet échec que Macron passe à la vitesse supérieure. L’accusation de « communautarisme islamiste » est désormais remplacée par un nouvel élément de langage : le « séparatisme islamiste » qui, comme son nom l’indique consisterait à vouloir construire un corps étranger dont le but serait de se placer, du fait de ses convictions, en dehors de la république française dont il ne ferait plus partie.
Macron crée et désigne ainsi un ennemi, contre qui tous les moyens sont bons, y compris ceux de la guerre. Ses LBD, ses grenades et ses gaz de combat, ses forces de répression en roue libre ne sont qu’au début de cette guerre d’exclusion.
Le caractère raciste et islamophobe de cette campagne de Macron contre le « séparatisme islamiste » n’est que l’arbre qui cache la forêt. C’est l’amorce d’une attaque plus globale, qui sous l’accusation de « séparatisme », visera, très vite, celles et ceux qui rejettent Macron et sa clique, son cirque parlementaire, la destruction des conquêtes sociales et les libertés, ceux qui dénoncent sa politique raciste et xénophobe, ses contorsions visant à doubler Marine Le Pen par sa droite.
C’est pour se défaire de ces désobéissants, de ces rebelles, que le pouvoir brandit l’accusation de « séparatisme », de même qu’il dégaine le 49.3 et instrumentalise la lutte contre l’épidémie de coronavirus. Ne tombons pas dans son piège !


Au sommaire

- Les eaux nauséabondes de Macron

- Répression inouïe des lycéens et des profs en lutte contre le « bac Blanquer »

Chronique de l’arbitraire

  • Macron, Castaner et les « violences policières » : la « com » du déni !
  • À Marseille, Mehdi Bourogaa abattu par la BAC
  • L’autre visage de la BAC
  • À bas les CRA ! Liberté pour tous et toutes !
  • Le respect de la vie privé, c’est quand ça arrange

Agir

  • 14 mars 2020 – Laissez-nous respirer !
  • Marche des solidarités le 21 mars !
  • Marche Angelo pour un procès
  • Pétition Justice et vérité pour Selom et Matisse

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Répression - prisons » :

› Tous les articles "Répression - prisons"