Les menaces de Lyon Dissident n’y changeront rien !

5317 visites
8 compléments

Rebellyon a reçu un « droit de réponse » émanant de la « Team Lyon Dissident », suite à la parution sur le site de l’appel à rassemblement le mercredi 23/02 et d’un article sur un concert le 26/02 dans leur local ou dans la région.

Alors qu’un grand nombre de collectifs et d’organisations, réunis au sein du Collectif vigilance 69, appelle à un rassemblement pacifique mercredi prochain, des menaces apparaissent sur le web et dans les rues.

Dans les pentes de la Croix-Rousse, des tags appelant à un règlement de compte mercredi ont surgis ce week-end.

Sur la toile, le site Lyon Dissident se défend, dans un communiqué, de promouvoir les idées fascistes [1] et accuse le collectif Vigilance 69 d’incitation à la violence. Drôle de point de vue, lorsqu’on analyse le ton de leur texte.

Ainsi, comment comprendre ces quelques phrases si ce n’est comme des menaces :

Aller recruter des collégiens/lycéens avec vos tracts pour participer à votre petite sauterie, en les envoyant au « casse-pipe » c’est simplement de l’irresponsabilité ! Vous n’êtes pas sans savoir que le risque zéro n’existe pas. Ne mettez pas de l’huile sur le feu car qui sème le vent récolte la tempête !

Ces intimidations doivent cesser. Et le rassemblement doit avoir lieu, n’en déplaise à la Préfecture qui risquerait d’interdire
cette action sous prétexte d’un potentiel trouble à l’ordre publique.

Qui sont réellement dangereux ? Certainement pas ceux que Lyon Dissident accuse d’être "les uniques responsables d’éventuels incidents ou de représailles."

Les pouvoirs publics ne peuvent plus fermer les yeux sur l’arrogance et les crimes de la droite extrême à Lyon (est-il besoin de rappeler les nombreuses condamnations de ses membres ?).

Les menaces n’y changeront rien : Soyons nombreux Mercredi 23/02 contre les néo-nazis !

Notes

[1alors que sur leurs photos ils s’associent au logo « blood & honor »...

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Le 24 février 2011 à 00:21, par //

    En rentrant chez moi j’ai croisé un groupe de fafs une grosse dizaine , visage masqués escortés par leurs copains en bleu.
    Par contre leur attirail ne se limitait pas à la tenue réglementaire et plusieurs portaient des sacs de sports dont émanaient des bruits de morceaux de fer qui s’entrechoquent.

    Le groupe qui apparemment est parti de la place jean jaurès dans le 7e a été laissé en liberté par la police qui s’est contenté de suivre mais n’a pas procédé à un contrôle d’identité ou à une fouille alors que des menaces ont été proférées à l’encontre du rassemblement qui se tenais peu de temps avant place jean macé et que le groupe était « équipé » une preuve s’il faut encore en apporter que police et les fachos ne forment qu’une seule corporation de chiens de garde du capitalisme.

  • Le 23 février 2011 à 15:06, par Valou

    Soutient à toutes les manifestations anti fascistes, contre les mouvements de haine envers les uns et les autres que l’extreme droite et une partie de la droite veulent faire passé en vu de l’élection présidentiel. La haine ne résoud en rien les choses, les musulmans ne st en rien les problemes de la France bien au contraire ils amenent leurs diversités culturel et intellectuels qui fait progresser l’ensemble de la nation francaise et je voudrais remercié les membres de Rebellyon pour toutes les informations que vous nous donnés, votre militantisme pacifique devrait etre un exemple pour beaucoup PEACE !!!!!!!!

  • Le 23 février 2011 à 10:42, par passant

    Mais bien sûr, c’est pas des nazis, qu’on m’explique alors ce que ces guignols font sur cette video à partir de 2’35’’ ...

    Saluts nazis au bunker korps

    On reconnaitré aisément leur local (suffit de comparer aux photos de leur site), la bannière du bunker korps est d’ailleurs bien visible sur le mur.

    On peut aussi trouver sur le net quelque uns des membres du bunker korps en photo portant des t-shirt « Blood & honor »...

  • Le 23 février 2011 à 10:28, par Tryph

    la gueule de la réponse... ca ressemble étrangement au discours de Kadhafi hier soir : « attention, nous allons utiliser la force, vous allez saigner, blablabla ».
    ça en dit long sur le niveau de débilité et l’idéologie autoritaire de leurs auteurs.

  • Le 23 février 2011 à 05:14, par ##

    bravo aux antifas lyonnais pour cette manifestation contre cette tentative de creer un « centre social fasciste » comme il en existe malheureusement beaucoup en Italie (comme les casa pound ,modele pour les identitaires ou les fascistes de Zentropa).
    Attention toutefois a ne pas compter QUE sur une tres hypothetique decision de fermeture par les autorités (apres tout la mairie de paris et la prefecture n’ont rien fait pour fermer le local de batskin a Paris)
    toutefois niveau juridique,les nazillons lyonnais sont moins malins que batskin et font preuve de moins de discretion quant a leur nostalgie pour le 3e reich en mettant des photos de Ian Stuart en tete d’affiche ou en ziegant sur des videos..
    Juste un conseil (n’habitant pas a Lyon je ne puis me deplacer) ,Gerland compte de nombreuses cités ,il serait interressant d’informer les habitants du quartier sur ce local et ces petits fachos qui se permettaient de scander « 1,2,3 retourne en Algerie » et de ratonner a Saint Paul l’été dernier.Il serait efficace de tracter dans les boites aux lettres des cités de Gerland car dehors des jours de match de foot , les fachos sont loins de faire la loi dans ce quartier.

  • Le 22 février 2011 à 22:14, par batom

    Depuis ce week end il y a également des tags de « Rebeyne » et autres joyeux « Zone identitaire » sur le campus de la Doua, et apparemment aussi à Lyon 3. C’est peut être sans rapport mais il n’empêche que ça fait pas plaisir à voir...

  • Le 22 février 2011 à 13:36, par Nico

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info