[Nantes] Perquisition puis garde-à-vue pour une médic

1562 visites

Une medic de Street Medic Nantes a été perquisitionnée et placée en garde-à-vue ce mercredi 19 juin, elle découvre alors être ciblée par une enquête préliminaire pour des faits d’exercice illégal de la médecine, ainsi que de participation à un groupement en vue de commettre des violences sur personnes dépositaires de l’autorité publique ou des dégradations.

Communiqué des Street Medic Nantes

Alors qu’en cette fin de mouvement social, la répression semble être loin de faiblir, c’est à présent à notre tour de devoir y faire face.

En effet, ce mercredi matin (ndlr : le 19 mai), alors qu’elle s’apprêtait à quitter son domicile pour se rendre au travail, une membre du collectif Street Medic Nantes a subi une perquisition de son appartement par quatre policiers. Après avoir minutieusement fouillé dans son intimité, retourné ses affaires, photographié des éléments et saisi du matériel, ces derniers l’ont finalement emmenée jusqu’au commissariat central pour y être auditionnée. Elle y a alors été placée en garde à vue, après avoir découvert être ciblée par une enquête préliminaire pour des faits d’exercice illégal de la médecine, ainsi que de participation à un groupement en vue de commettre des violences sur personnes dépositaires de l’autorité publique ou des dégradations.

Après une dizaine d’heures de garde à vue, elle a finalement été libérée en fin de journée. Dans l’attente d’une éventuelle date de procès, elle s’est toutefois vu signifier une interdiction de quitter le territoire français.

...

La suite à lire sur : https://basse-chaine.info/spip.php?article118

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Répression - prisons » :

>Été 1982 dans la région lyonnaise : l’État tente de mater les banlieues

Dans l’agglomération lyonnaise, l’été 1981 est chaud, comme disent les journalistes de l’époque. Ce sont les premières émeutes urbaines à faire la une de la presse nationale. Tout au long de l’année, la répression va s’abattre sur l’agglomération et, à l’été suivant, l’ambiance est une nouvelle fois...

>G7 de Biarritz : un militant et journaliste allemand arrêté à Dijon

En prévision du G7 qui doit se tenir à Biarritz du 24 au 26 août, un militant et journaliste allemand a été arrêté à Dijon la semaine dernière. Sur de simples soupçons, au mépris de la présomption d’innocence, il a été expulsé en Allemagne avec une interdiction de séjour en France (où il travaille) jusqu’au 29 ...

>Cahier de vacances militant pour une rentrée sociale en beauté

Pendant les vacances d’été, l’activité politique et militante a tendance à s’endormir au profit des margaritas sur la plage et des balades en montagne pour essayer de trouver un peu de fraîcheur. On peut se désoler de cette situation, surtout quand le gouvernement en profite pour faire passer des lois...

› Tous les articles "Répression - prisons"

Derniers articles de la thématique « Droits sociaux - santé - services publics » :

>Les vrais casseurs s’attaquent à nos retraites

« Ce n’est ni en ressuscitant un État providence moribond ni en acceptant la société capitaliste et patriarcale que nous trouverons une solution à la problématique du vieillissement de la population. » Retour sur la future réforme des retraites par l’Union Pour le...

>[Nantes] Perquisition puis garde-à-vue pour une médic

Une medic de Street Medic Nantes a été perquisitionnée et placée en garde-à-vue ce mercredi 19 juin, elle découvre alors être ciblée par une enquête préliminaire pour des faits d’exercice illégal de la médecine, ainsi que de participation à un groupement en vue de commettre des violences sur personnes...

› Tous les articles "Droits sociaux - santé - services publics"