"Nettoyage" de la place Sathonay, les familles sans logement installées sur place depuis le mois août ont été expulsées par la police

1723 visites
1 complément

Installées place Sathonay depuis le mois d’août dernier car déjà expulsées deux fois en moins de deux semaines, des dizaines de personnes ont été à nouveau délogées de leur camp de fortune par la police ce mardi 18 septembre.

Au petit matin autour de 7 h 15, la police a délogé les familles de leur camp de fortune place Sathonay.
Installées sur les quais de Saône depuis ce mardi matin, c’est à nouveau pour elles l’épreuve de l’expulsion.
Rappelons que ces familles se sont vues contraintes à s’installer sur ce lieu faute de mieux et de solution offerte par les autorités compétentes.
Laissées aux bons soins de l’aide du collectif "Ouvrons les yeux" et des habitants du quartier,
Les familles ont été conduites grâce à des aides place Colbert dans le même arrondissement, les policiers vont très certainement suivre.
L’aide sur place est nécessaire.

JPEG - 130.3 ko

Il est urgent de répéter qu’un toit est un droit pour tous !

P.-S.

« Les Rroms à l’extérieur de la ville à la rigueur mais pas dans un immeuble » : des familles deux fois expulsées dorment sur la place Sathonay depuis le 20 août

https://rebellyon.info/Les-Rroms-a-l-exterieur-de-la-ville-a-la-19520

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Le 19 septembre 2018 à 22:06, par P’tit Louis

    Dernières infos concernant la réalité de la situation sur les Pentes de la XRousse (69001-Lyon)

    Les migrrantEs chasséEs de la Place Sathonay sont accueilliEs Place Colbert.... La situation est plus que précaire dans nos réelles possibilités derépondre aux besoins quotidien... De plus nous devons préserver le peu de bien matériel en leur possession... vêtements, couchage, "cuisine" ...

    Une solution (en concertation avec la Mairie du 1er) pourrait aboutir pour sauvegarder "leurs biens matériels, mais les lieux ne se prêtent pas à la possibilité d’hébergement (amiante, plomb...) de plus solution possible que lundi car besoin de dératisation du lieu.

    Les MineurEs IsoléEs du jardin grande côte (69001 Lyon) ont 48 hs pour évacuer leur lieu de campement.

    Ce w-end nous allons nous retrouver répondre à une urgence (minimum sanitaire et ++) d’une centaine de personnes sur les Pentes de la Croix Rousse.

    Il est temps de sortir de nos beaux discours entre personnes convaincues et de répondre sur le terrain ... et d’aller au-delà...

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Répression - prisons » :

>Le 20 avril 1939 Billie Holiday enregistre "Strange Fruit"

Des fruits étranges poussent sur les arbres du Sud des États-Unis : les corps d’africain⋅es-américain.es pendu.es par le Ku Klux Klan, les forces de police, des milicien.nes ou de simples étasunien⋅nes "blanc.ches". Une banale réalité qui dura des siècles et qui fut une triste source d’inspiration pour...

> Tous les articles "Répression - prisons"

Derniers articles de la thématique « Droits sociaux - santé - services publics » :

>Victoire sans réserve pour les éboueurs grévistes de Pizzorno

En grève ininterrompue depuis le 2 avril, les éboueurs en lutte de Pizzorno ont repris le travail ce matin. Une lutte exemplaire face à un patron voyou qui aura tout fait pour briser la grève. Mais au final, les salariés sous-traités l’emportent, arrachant à la direction une timbale d’avancées aussi...

>Les éboueurs privés de Pizzorno rejoignent la grève

Alors que les éboueur.euses entament leur troisième semaine de grève. Les salarié.e.s de Pizzorno (la collecte privé) se sont mis à leurs tour en grève. La grève chez Pizzorno environnement (collecte des déchets) a commencé ce mardi 2 avril à 00H00. Plus d’une centaine de grévistes avec piquet de grève...

> Tous les articles "Droits sociaux - santé - services publics"