Ni ici ni ailleurs ! Contre toutes les nuisances industrielles

756 visites
No Tav

De Notre-Dame-des-Landes au Val Susa, du Labourd basque à la Roumanie, des personnes s’organisent et résistent à l’artificialisation des terres pour reconquérir leur autonomie.
- À Notre-Dame-des-Landes, entre Nantes et Saint-Nazaire, ça fait déjà 40 ans que des gens résistent au projet d’aéroport du Grand Ouest.
Prochain rendez-vous le 27 juillet pour occuper l’aéroport existant de Nantes-Atlantique, en soutien aux occupant-e-s menacé-e-s d’expulsion. (Lire la suite)

À Notre-Dame-des-Landes, entre Nantes et Saint-Nazaire, ça fait déjà 40 ans que des gens résistent au projet d’aéroport du Grand Ouest.
Prochain rendez-vous le 27 juillet pour occuper l’aéroport existant de Nantes-Atlantique, en soutien aux occupant-e-s menacé-e-s d’expulsion.

De l’autre coté des Alpes, dans le val de Susa, c’est contre la ligne ferroviaire à grande vitesse Lyon-Turin - « le TAV »- que les habitant-e-s résistent depuis 15 ans.
Après une manifestation de plus de 50 000 personnes le 3 juillet, un campement est organisé jusqu’au 30 juillet à Chiomonte.

Pour se réapproprier les terres agricoles et les savoir-faire qui permettent notre autonomie, les rencontres du réseau « Reclaim the fields » se tiendront à Rosia Montana, vil­lage de Roumanie menacé par un projet d’extrac­tion auri­fère, du 21 au 30 septembre 2011.

Dans bien d’autres endroits encore, des personnes résistent à ces projets industriels et défendent leurs moyens d’existence, au pays basque contre la ligne à grand vitesse, au Chili ou au Brésil contre des barrages, ici contre le gaz de schiste.

Les aménageurs du territoire et autre bétonneurs ne manqueront pas de nous dire que ce ne sont que des revendications « Nimby » -not in my backyard (« pas dans mon jardin »)- égoïstes et particularistes. Il s’agit au contraire d’affirmer que « quand on ne veut de nuisances nulle part il faut bien commencer à les refuser exemplairement là où on est » [1] .

Les refuser en redonnant à ces lieux leur potentiel de vie collective.

Notes

[1Adresse à tous ceux qui ne veulent pas gérer les nuisances mais les supprimer, Encyclopédie des Nuisances, juin 1990.

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « No Tav » :

>Retour sur la mort des compagnons Sole et Baleno et sur la lutte en Val Suza

Le 28 mars 1998 mourait Edoardo Massari dans la prison des Vallette. Baleno, comme l’appelaient ses amis , était retrouvé pendu au lit de sa cellule. L’anarchiste, le poseur de bombes, le voleur, le « terroriste » s’en est allé, vivant dans le feu d’une existence hors-la-loi. L’Etat pensait alors avoir...

>Lyon-Turin : où en est-on ? Débat le 15 décembre à La Gryffe

Soirée-débat le 15 décembre, 19h à la Gryffe ! Avec Daniel Ibanez, opposant au projet et auteur de plusieurs livres sur le projet de liaison ferroviaire à grande vitesse. L’occasion de parler des nouvelles concernant le projet, les différents chantiers côté italien et français,...

> Tous les articles "No Tav"
}