Site collaboratif d’infos alternatives

Nouveau fauchage de tournesol dans la Drôme

1 complément

Ce 28 aout au petit matin dans la Drôme, 150 faucheurs volontaires venus
de Rhône-Alpes et de nombreuses régions de France participèrent au
fauchage d’une parcelle de 5000m2 de tournesol muté.

Cette parcelle située à St Martin d’Aout, près de Chateauneuf de
Galaure, avait été le cadre le 21 juillet, de la journée de propagande
organisée par la commission parlementaire sur le risque ambroisie, le
ministère de la santé, l’INRA, la Chambre d’Agriculture, la coopérative
Valsoleil,... et au cours de laquelle le CETIOM avait présenté les
variétés tolérantes à un herbicide comme LA solution au problème de
l’ambroisie

PDF - 28.6 ko
Communiqué de presse 28 août 11

Vous trouverez ci-joints le communiqué de presse, ainsi qu’une lettre ouverte qui a été envoyée au producteur de tournesol concerné.

PDF - 21.8 ko
lettre au producteur

Les Faucheurs Volontaires en tendaient par ce fauchage dénoncer cette
campagne de propagande, et montrer leur détermination à refuser le
passage en force des firmes semencières pour imposer aux paysans et aux
consommateurs ces OGM cachés

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Le 2 septembre 2011 à 05:22, par Confucius

    Dans le DauBé du 30 août

    Saint-Martin-d’Aout « Une grosse confusion » au sujet des cultures
    Ce serait, en fait, une « grosse confusion… »

    Voilà comment le maire de Saint-Martin-d’Août, Micaël Bordas, interprète l’action de la petite centaine de faucheurs ayant ravagé, dans la nuit de samedi à dimanche, 5200 m² de culture de tournesols “mutés” au quartier des Fayardés.

    Les faucheurs soulignent « le caractère OGM » des tournesols

    Pour Micaël Bordas, la parcelle test devait permettre de voir si ce tournesol résistait aux herbicides utilisés pour lutter contre l’ambroisie. Mais, selon le premier magistrat, qui a par ailleurs porté plusieurs documents cadastraux à la gendarmerie du Grand-Serre afin d’appuyer la plainte du propriétaire de la parcelle (déposée dimanche), « les faucheurs se sont trompés de cible. »

    Ces derniers ont revendiqué leur acte, reconnaissant leur « désobéissance civique », et signalé qu’ils avaient souhaité expliquer au paysan « le caractère OGM de ces tournesols... »

    Mais, toujours selon M. Bordas, ces croisements génétiques permettant aux cultures mutées d’être plus résistantes sont une pratique courante...y compris dans la filière “bio”. Pour lui, ce ne sont pas des OGM. Il en veut pour preuve cette délibération votée il y a 3 ans en conseil municipal interdisant la culture des OGM sur sa commune…

    Pour le député UMP de l’Isère Jacques Remiller : « un acte de vandalisme »

    Jacques Remiller, député (UMP) de l’Isère, qualifie cet arrachage d’acte de vandalisme, mais ne se prononce pas sur la “confusion” entre culture mutée et culture OGM. « Le comité parlementaire de suivi du risque ambroisie condamne cet acte incompréhensible des faucheurs […] qui doivent maintenant s’expliquer auprès des personnes allergiques […} car les tournesols tolérants sont décisifs dans la lutte contre cette plante », a-t-il expliqué dans un communiqué au nom du comité.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info