OL Land : « le bal des faux-culs » au Grand Lyon valide le PLU

433 visites
OL Land

Le Grand Lyon a voté ce lundi soir la révision du plan local d’urbanisme (PLU) sur le site du Grand Montout à Décines.

Carton Rouge, l’association de Décines, écrit au sujet de ce vote :

Ils savent que les accès seront catastrophiques, que l’argent dilapidé manquera pour d’autres projets urgents ; pourtant le petit doigt sur la couture de leur froc, zélés, ils récitent servilement leur leçon craignant la règle sur les doigts.
Des vitres blindées les protègent du public fouillé, filtré et fliqué.
Ils s’enferment pour toucher leur jeton de présence et se protéger des jours sombres qu’ils réservent au peuple sous le choc des mauvaises nouvelles de la crise.
Le groupe communiste dans des envolées lyriques ridicules d’un autre temps accorde sa voix à un pur méfait du capitalisme tant décrié en une époque bien proche. Les Verts lucides par leurs observations ont démoli ce projet scandaleux. L’UMP enfin unie a rejeté la révision du PLU. Gérard Collomb, démagogue hypocrite, laisse penser que les remarques des opposants ont amélioré le projet : pur mensonge puisque depuis quatre ans les plans n’ont pas changé d’un iota.
Dans son rapport le directeur général de l’OL ou de OL Groupe, on ne sait plus, pourra rassurer Jean-Michel Aulas : les présidents du Grand Lyon, de la Fédération française de football et celui de la Chambre de commerce ont bien œuvré pour faire main basse sur les champs du Montout.

L’article du Progrès : http://www.leprogres.fr/rhone/2011/12/12/le-grand-stade-vote-au-grand-lyon

Dans le même temps, et preuve que les dirigeants de l’OL et les élus locaux prennent vraiment les habitant-e-s du Grand Lyon pour des tartes, l’idée d’une prolongation du métro jusqu’à l’OL Land refait surface dans la bouche des ardents promoteurs de cette structure pourtant privée :

Jean-Claude Desseigne, vice-président en charge des grandes infrastructures a lancé, l’air de rien, un pavé dans la marre, évoquant l’intérêt que pourrait revêtir « plus tard » le prolongement du métro au Grand Stade. Pour Michel Havard, il ne fait pas de doute que le schéma de desserte du Stade des Lumières est notoirement insuffisant et que la collectivité et le Sytral, bien conscients du problème, planchent déjà sur un plan B. En l’occurrence amener la ligne A jusqu’au pied d’OL Land. Sur ce point, Gérard Collomb semble vouloir préparer les esprits, admettant que le schéma de transports soit un jour « complété ». « L’histoire ne s’arrête pas à un instant T, il y a toujours une prolongation », a-t-il philosophé. La nécessité d’un métro est évoquée depuis 2007 par les opposants, comme le maire de Meyzieu, Michel Forissier, qui agitent cette perspective comme un chiffon rouge. Perspective farouchement niée jusqu’alors par le Grand Lyon.

A lire sur Lyon Capitale, Grand Stade : Collomb prépare-t-il les esprits à un prolongement du métro ?

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « OL Land » :

>D’« OL Land » au Parc OL : le grand stade de Lyon contre la ville ?

Une analyse des conséquences néfastes du projet pharaonique de l’OL Land, qui augmente la dépendance à l’automobile et facilite l’étalement urbain, tout en révélant la collusion entre milieux politiques, sportifs et économiques. Sébastien Gardon, docteur en sciences politiques et spécialiste des questions...

>Une pub géante pour l’OL LAND sabotée

Un certain soir de janvier, d’illustres inconnu-e-s auraient réussi à égratigner l’image rayonnante de la ville de Lyon. Ils/elles ont tailladé au couteau l’immense pub vers Bellecour promouvant le stade OL LAND flambant neuf de Gégé et Aulas. Collomb ne supportant pas l’idée que l’on puisse...

› Tous les articles "OL Land"