Site collaboratif d’infos alternatives

Objection totale au service militaire et mouvement anti-guerre en Crète

Le collectif Kanaïma est une initiative contre le militarisme, née en automne 2015 à Chania (La Canée, Crète) suite à la poursuite judiciaire d’un camarade objecteur total en Grèce (l’objecteur total renonce non seulement au service militaire mais aussi au service civil).

Ce collectif vise principalement à démanteler le militarisme, un outil universel dont se servent les oppresseurs au fil du temps pour imposer et maintenir leur position privilégiée. Puisque nous vivons et agissons sur le territoire grec, nous sommes directement concerné.e.s par la désintégration de l’armée grecque, la clarification de son rôle géopolitique, de son fonctionnement interne et de sa fonction sociale.

Étant donné la gestion de plus en plus militaire des réfugié.e.s et des migrant.e.s, la militarisation à multiples facettes de la vie sociale, et notre proximité géographique à la plus grande base militaire en Méditerranée (Souda, à 15km environ de Chania), nous sommes principalement intéressé.e.s comment un mouvement anti-guerre pourrait être avant tout antimilitariste.

Documents associés à l'article :

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Guerres - Armements » :

22 mai 1994 : dis tonton, tu vas pas nous lâcher en plein génocide ?!

Il y a 22 ans, l’État français supervisait et participait au génocide d’un million de Tutsis. En une centaine de jours, l’État français et les autorités extrémistes rwandaises de l’époque accomplirent l’extermination d’une partie de la population rwandaise désignée comme ennemi intérieur. Le 22 mai 1994, le...

8 Mai 1945 : Massacre de Sétif !

Le jour même où la France est libérée, elle réaffirme dans le sang sa domination coloniale en Algérie : 45.000 morts à Sétif, Guelma, Kherrata et dans tout le Constantinois... Cet évènement tragique nous touche particulièrement à Lyon, car il y a un grand nombre de personnes originaires de Sétif parmi les...

> Tous les articles "Guerres - Armements"