Occupation du collège Barbusse pour loger des familles sans logement

763 visites

Les personnels du collège Henri Barbusse ont décidé d’occuper leur établissement pour mettre à l’abri 4 familles dont des enfants sont scolarisés au sein du collège.Ces familles ont pourtant été hébergées depuis le 22 novembre, et les personnels ont averti les autorités de la situation faite à ces familles dés le jeudi 1er juin. Il existe pourtant une solution très simple qui serait d’ouvrir les logements de fonction du collège qui sont inoccupés depuis 4 ans !

Les personnels ne peuvent se résoudre à laisser dormir dans la rue ou dans des parcs des élèves et les accueillir dans les classes le matin, comme si de rien n’était, en exigeant d’eux qu’ils aient fait leur devoir comme tous leurs camarades. De plus, ils se permettent de signaler que parmi les élèves concernés, certains sont en classe de 3e et passent donc le DNB. Ils ont préparé ce diplôme tout au long de l’année, et il serait dommage qu’ils ne puissent mener à bien ce projet en étant contraint de dormir dehors. Il semble nécessaire de rappeler que ces familles ont été hébergées depuis le 22 novembre et que l’’article. L345-2-3 du Code de l’action sociale et des familles, qui a force de loi stipule que « Toute personne accueillie dans une structure d’hébergement d’urgence doit pouvoir y bénéficier d’un accompagnement personnalisé et y demeurer, dès lors qu’elle le souhaite, jusqu’à ce qu’une orientation lui soit proposée. Cette orientation est effectuée vers une structure d’hébergement stable ou de soins, ou vers un logement, adaptés à sa situation. », l’État, par l’intermédiaire de la préfecture se permet donc de ne pas respecter ses propres lois.

Les personnels organisent donc une conférence de presse lundi 12 juin à 12h30 devant le collège. Ils se réuniront de nouveau en début de semaine prochaine pour étudier toutes les possibilités qui s’offrent à eux, notamment la grève, pour faire aboutir leur demande

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Discriminations » :

>Grossophobie, discriminations et fichage en temps de pandémie

Cet article du collectif toulousain Luttes des Gras.se.s vient vous parler de la grossophobie en temps de pandémie avec le témoignage d’une employée de mairie et une analyse sur les biais grossophobes des études sur le Covid-19. Il est disponible sur IAATA.info mais également directement sur leur...

› Tous les articles "Discriminations"

Derniers articles de la thématique « Logement - Squat » :

>Appel à dons - nouveau lieu d’habitation Guillotière

Depuis quelques mois, un nouveau lieu d’habitation a été ouvert dans le quartier de la Guillotière à Lyon. Les habitant-es qu’il accueille sont à la fois des mères célibataires, des personnes seules et des familles. Les situations personnelles sont diverses, mais se rassemblent autour du même besoin :...

>Covid et liberté dans les squats lyonnais

Pandémie Covid 19 : soigner, détecter, ficher ? Protéger, isoler, loger ? L’état d’urgence sanitaire va être prolongé et un nouveau texte de loi va être promulgué. Comme toustes ceulles qui habitent en France, nous, les habitants du squat Maurice Scève, sommes concernés par ces mesures à venir. Jusque là,...

>Des nouvelles de l’Espace Communal de la Guillotière

Pas besoin de se le rappeler, la situation de confinement liée à l’épidémie de coronavirus n’a fait qu’accroître les inégalités qui existaient déjà. De plus en plus de personnes se retrouvent dans la galère. Plus de taf, plus d’argent qui rentre. Plus de quoi payer les loyers, plus de quoi se nourrir...

› Tous les articles "Logement - Squat"