Prison ferme pour un chalonnais ayant insulté la police sur Facebook.

477 visites

Le 10 mai 2015 en début de nuit, des policiers de Chalons-en-Champagne et des habitants d’un quartier s’invectivent. Les policiers quittent le secteur et appellent des renforts. Un habitant raconte l’événement sur Facebook.
Dans son récit, il aurait insulté les policiers. Interpellé rapidement, il est présenté au tribunal pour injures publiques et condamné à 4 mois d’emprisonnement dont 3 avec sursis.
Le juge indique :
« Ces injures sont ordurières et sont absolument inadmissibles, sans compter qu’elles ont été proférées sur un réseaux social, considéré comme un espace public. »

Il est amusant de voir que cette affaire est relayée par L’Union, le journal local, sur le site duquel les commentaires racistes, haineux affleurent tous les jours sans que visiblement aucun juge ne s’en émeuve.

Les suites de l’affaire de Charlie Hebdo ont officialisé cette liberté d’expression à deux vitesses, d’un côté des blancs dominants pouvant tout dire dans leurs médias, de l’autre les habitants des quartiers pauvres pour qui toute parole risque de conduire devant les tribunaux, soit pour « apologie de terrorisme », soit pour « outrage à agent ».

Source : reimsmediaslibres.info

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Répression - prisons » :

>Les drones policiers interdits dans Paris. Et ailleurs ?

Après une procédure de référé liberté déposée le 12 mai par la Quadrature du Net et la Ligue des Droits de l’Homme, le Conseil d’État a finalement demandé, ce lundi 18 mai, à l’État français de faire cesser leur utilisation sans délai. Aussi fou que cela puisse paraître, la vingtaine de drones qui survolait le...

› Tous les articles "Répression - prisons"

Derniers articles de la thématique « Informatique - Sécurité » :

>Face au virus, « un arsenal techno-sécuritaire démesuré et absurde »

Depuis sa création en 2008, l’association La Quadrature du Net joue un rôle essentiel dans la dénonciation des dérives en matière de technologie – sur Internet et ailleurs. Elle a récemment lancé une campagne intitulée Technopolice, visant à documenter les visages inquiétants de la ville dite « ...

› Tous les articles "Informatique - Sécurité"