« Qui a tué Jaurès ? » Projection et repas de quartier pour le centenaire du dernier discours contre la guerre

1219 visites
2 compléments

Pour les 100 ans de l’assassinat de Jean JAURES :
- projection du film « Qui a tué Jean JAURES ? » dimanche 20 juillet
- puis repas de quartier le vendredi 25 juillet à 19h30 à Vaise.

« Qui a tué Jaurès ? »
Projection documentaire libre

Jean Jaurès était socialiste, pacifiste, opposé au nationalisme et à la guerre.
25 Juillet 1914 : à Vaise, l’ultime discours de Jaurès contre la guerre, cinq jours avant son assassinat.
Le film retrace l’enquête qui suivra.
  • Film : Dimanche 20 Juillet à 19h
    Entrée libre
    (50 minutes)
JPEG - 87 ko
  • Rendez-vous le jour-même : vendredi 25 juillet :
    A la mémoire du discours de Jean JAURÈS tenu 100 ans plus tôt à Vaise , au 51, rue de Bourgogne, dans une salle pleine à craquer qui n’existe plus aujourd’hui.
    - 18h avec le directeur du journal l’Humanité : Patrick Le Hyaric, au 51, rue de Bourgogne à Vaise devant la plaque pour Jaurès.
    - 19h30 REPAS DE QUARTIER, devant le Théâtre Nouvelle Génération au 23, rue de Bourgogne, à l’invitation d’habitants de Vaise.
JPEG - 480.9 ko

25 Juillet 1914 : à Vaise, l’ultime discours de Jaurès contre la guerre, cinq jours avant son assassinat

P.-S.

Maison des 3 Soeurs, Vaise - 65 rue de la Claire, à 2min de la Gare de Métro Vaise.
Les projections continuent tout l’été le dimanche aux Trois Soeurs !

Info : lestroissoeurs@riseup.net

Documents associés à l'article :

dimanche 20 juillet 2014

« Qui a tué Jaures ? » Projection et cérémonie pour l’anniversaire du dernier discours contre la guerre

18h30 - 23h50
Maison des 3 Soeurs

Vaise - 65 rue de la Claire , à 2min dela Gare de Métro Vaise.

vendredi 25 juillet 2014

Repas de quartier à Vaise avec l’ultime discours de Jaurès contre la guerre (devant le Théätre Nouvelle Génération 23, rue de Bourgogne)

18h00 - 21h00
Vaise - rue ou fût prononcé le dernier discours contre la guerre par Jean JAURES

- 18H avec le directeur de l’humanité : Patrick Le Hyaric ,au 51 rue de Bourgogne à Vaise devant la plaque pour Jaures.
- 19h30 avec la Maison des 3 Soeurs , devant le TNG ( ThéatreNouvellle Génération) 23 rue de Bourgogne.

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Le 25 juillet 2014 à 09:17, par Pothin

    Tout un chacun peut évoluer au cours de son parcours de vie. En tout cas son dernier discours est tout à fait anticolonialiste, alors que le contexte de l’époque était tout en faveur de la colonisation. Il faut voir l’attitude de Jaurès vis à vis de Marius Moutet ce jour-là (le 25 juillet 1914), ce député arriviste qui fut plus tard ministre des colonies !

  • Le 21 juillet 2014 à 00:21, par

    Sérieux c’est vraiment n’importe quoi cette commémoration de Jaurès !!!!

    J’espère que c’est pour le critiqué et non pas faire comme les soc dem, si non je capte pas le délire !!!

    Jaurès est un des père du colonialisme et n’à jamais renié sont antisémitisme !!

    Sur le Colonialisme par exemple :

    Discours pour l’Alliance française, Albi, 1884

    « ...Quand nous prenons possession d’un pays, nous devons amener avec nous la gloire de la France, et soyez sûrs qu’on lui fera bon accueil, car elle est pure autant que grande, toute pénétrée de justice et de bonté. Nous pouvons dire à ces peuples, sans les tromper, que jamais nous n’avons fait de mal à leurs frères volontairement : que les premiers nous avons étendu aux hommes de couleur la liberté des Blancs, et aboli l’esclavage [...] ; que là enfin où la France est établie, on l’aime, que là où elle n’a fait que passer, on la regrette ; que partout où sa lumière resplendit, elle est bienfaisante ; que là où elle ne brille plus, elle a laissé derrière elle un long et doux crépuscule où les regards et les coeurs restent attachés. »

    " ... L’Alliance a bien raison de songer avant tout à la diffusion de notre langue : nos colonies ne seront françaises d’intelligence et de cœur que quand elle comprendront un peu le français. (...) Pour la France surtout, la langue est l’instrument nécessaire de la colonisation. (...)
    Il faut que les écoles françaises multipliées, où nous appellerons l’indigène, viennent au secours des colons français, dans leur œuvre difficile de conquête morale et d’assimilation. (...)
    Sur un million de Kabyles et d’Arabes, un centième à peine est passé dans nos écoles qui sont trop rares ; le reste nous ignore tout à fait et n’est français que par la conquête. Or quelle doit être notre ambition ? Que les Arabes et les kabyles, commandés par des officiers français, servent à la garde et à la police de l’Algérie, de telle sorte qu’une bonne partie de l’armée d’Afrique puisse en cas de péril aller à une autre frontière : qu’ils entrent peu à peu dans nos mœurs politiques et participent à l’administration de rares affaires, enfin qu’ils deviennent le plus possible des producteurs. Mais si nous n’enseignons pas le français aux plus intelligents d’entre eux, comment pourrons-nous les subordonner à nos officiers (...) ? « Sur l’antisémitisme : »Nous savons bien que la race juive, concentrée, passionnée, subtile, toujours dévorée par une sorte de fièvre du gain quand ce n’est pas par la force du prophétisme, nous savons bien qu’elle manie avec une particulière habileté le mécanisme capitaliste, mécanisme de rapine, de mensonge, de corset, d’extorsion".
    ( Discours de J. Jaurès au Tivoli en 1898 ; cité par B. Poignant, Ouest-France 13 décembre 2005 )

    Avant de prétendre parlé d’histoire, relisez en dehors des manuel svp ou alors ne dite rien ...

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Mémoire » :

>Le mouvement anarchiste à Lyon (1880-1884)

Ce texte a initialement été écrit pour le site « Fragments d’Histoire de la gauche radicale » en introduction à la mise en ligne de journaux anarchistes lyonnais de la période 1882-1884. Il s’agit de mettre pour la première fois à la disposition du plus grand nombre une série de textes qui dormaient dans...

>Film : Minguettes 1983 – Paix sociale ou pacification ?

Pour les 30 ans de la Marche pour l’égalité et contre le racisme, qui traversa la France profonde du 15 octobre au 3 décembre 1983, l’agence IM’média a procédé à la restauration du film « Minguettes 1983 – Paix sociale ou pacification ? » et en propose une nouvelle version...

>Francisco Ferrer meurt assassiné le 13 octobre 1909

Olt nous présente en BD l’anarchiste catalan Francisco Ferrer (1859-1909) fondateur de « l’école moderne », laïque et mixte, dont la pédagogie libertaire eut un retentissement énorme dans toute l’Europe et continue à faire des émules.

› Tous les articles "Mémoire"

Derniers articles de la thématique « Militarisme / Armements » :

>Thomas Sankara : « Malheur à ceux qui bâillonnent le peuple ! »

Le 15 octobre 1987 à Ouagadougou, Thomas Sankara a été assassiné par Blaise Compaoré, celui qui a pris le pouvoir à sa place. Sankara avait redonné le nom local à son pays : le Burkina Faso , « le pays des hommes intégres », à la place du nom colonial de Haute-Volta. Il avait bouleversé la façon de faire la...

>Octobre lyonnais en 1942 : « Pas un homme en Allemagne ! »

C’est le cri des cheminots lyonnais des ateliers d’Oullins qui ont eu le courage le 13 octobre 1942 d’arrêter le travail pour s’opposer aux réquisitions de leurs collègues dans les entreprises de guerre allemandes. Le mouvement s’étend dans la région. L’unification de la résistance ouvrière et de la...

› Tous les articles "Militarisme / Armements"