Rassemblement pour Kélé menacé d’expulsion le mardi 12 février devant le Tribunal Administratif

531 visites

Depuis 4 ans, la Préfecture s’obstine à nier l’identité de Kélétigui Sylla, pourtant établie par plusieurs documents officiels, authentifiés par les autorités guinéennes, son pays d’origine. Bien malgré lui, Kélé est devenu un exemple de l’acharnement judiciaire et administratif vécu encore par beaucoup de jeunes migrants vivant des situations similaires. Kélé a fait appel contre sa demande d’expulsion. Soyons nombreux pour exiger sa régularisation.
Pour soutenir Kélé, rendez-vous devant le tribunal administratif de Lyon, le mardi 12 février 2019 à 15h

Kélétigui Sylla surnommé Kélé, est un jeune guinéen né le 14 mai 1999, arrivé en France à l’âge de 15 ans après la dislocation de ses liens familiaux. A son arrivée, Kélé est pris en charge par la Protection de l’enfance, comme le prévoit la loi, mais seulement 4 mois. En effet l’état français remet sans cesse en cause les actes de naissance des jeunes pour limiter le nombre de prises en charge de mineurs. Ainsi l’acte de naissance de Kélé est remis en cause par l’Etat français, qui le soupçonne d’être majeur. Soumis à des tests osseux, Kélé est condamné comme fraudeur à six mois de prison, dont deux fermes. A sa sortie de prison, il est conduit au centre de rétention pour être expulsé.

Face à un grand élan de solidarité, l’Administration décide de le libérer.

JPEG - 149.3 ko

L’État Guinéen lui délivre à Paris une carte consulaire et un passeport biométrique qui atteste de sa minorité. En janvier 2018, la Cour d’appel administrative de Lyon casse le jugement de 2014, annule l’OQTF (Obligation à Quitter le Territoire Français), reconnaissant qu’il était bien mineur en 2014. Kélé obtient alors un titre de séjour provisoire.

Pendant ce temps, Kélé réussit un parcours scolaire exemplaire, obtenant un CAP en juin 2017 et le BAC PRO en juin 2018. Cette année, il effectue une année de perfectionnement avec une perspective d’embauche prochaine. Très actif dans les milieux culturel et associatif (chorale, théâtre, ateliers d’écriture), il a toute sa place dans notre société.

Mais l’acharnement de la préfecture reprend.
À ses 18 ans, Kélé demande un titre de séjour. Un refus lui est signifié, assorti d’une nouvelle obligation de quitter le territoire, toujours pour le même motif de contestation de son acte de naissance.

Le jugement en appel contre son OQTF a lieu mardi 12 février 2019 à 15h
Rendez-vous devant le tribunal administratif de Lyon, pour soutenir Kélé lors de cette nouvelle audience.


Collectif de Soutien à Kélé
RESF Collectif Jeunes

Signez la pétition

Fête de soutien à Kélé menacé d’expulsion, le vendredi 18 Janvier

Kélétigui Sylla, dit « Kélé » est un jeune guinéen dont la famille s’est disloquée et qui est arrivé mineur en France en 2014, à l’âge de 14 ans et 11 mois. Aujourd’hui, jeune majeur de 19 ans, il subit un véritable acharnement de la Préfecture et est menacé d’expulsion. RESF 69 et le Collectif Soutenez (...)

13 janvier
mardi 12 février 2019

Rassemblement pour Kélé devant le Tribunal Administratif de Lyon

15h00 - 18h00
Tribunal administratif de Lyon

184, rue Duguesclin, 69003 Lyon

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Migrations - sans-papiers » :

> Tous les articles "Migrations - sans-papiers"