Rassemblement : un titre de séjour durable pour le lycéen Arnaud !

730 visites
Loi travail

Suite à l’appel des parent.e.s d’élèves et de l’équipe pédagogique, un rassemblement devant la préfecture de Lyon est organisé le Mercredi 18 Mai à 14h30 pour réclamer un titre de séjour durable pour l’élève de terminale Arnaud.

Arrivé du Rwanda en tant que mineur isolé à l’âge de 14 ans, le lycéen Arnaud s’est vu remettre une obligation de quitter le territoire français à sa majorité.

Suite à une première mobilisation après cette première OQTF, la préfecture a finalement accordé un titre de séjour provisoire de 6 mois à Arnaud, pour lui permettre de passer le bac.

Cependant, cela ne peut nous satisfaire, et nous sollicitons de la part de la préfecture une audience le plus rapidement possible afin d’obtenir une révision de la situation d’Arnaud et en conséquence ce titre de séjour mention vie privée et familiale avant la clôture du portail « Admission post bac » et son inscription dans l’enseignement supérieur.

Une manifestation devant la préfecture sera donc organisée le mercredi 18 mai à 14h30, manifestation à laquelle participeront la communauté éducative du lycée Germaine Tillion, les élèves et parent.e.s d’élèves, des élu.e.s loc.ales.aux, des représentant.e.s d’associations ainsi que les nombreuses personnes soutenant notre demande.

Nous tenons ainsi à assurer la préfecture de notre détermination à obtenir ce titre de séjour durable et dans un délai court.

En effet, Arnaud se trouvera rapidement dans l’impossibilité de construire son projet d’avenir. Il souhaite poursuivre dans un BTS en alternance, voie non envisageable sans papier à échéance correcte, aucun.e employeu.r.se ne pouvant lui proposer un contrat avec son statut actuel.

Arnaud a retiré son titre de séjour provisoire le mercredi 04 mai afin de pouvoir vivre et passer ses épreuves de Baccalauréat plus sereinement mais nous contestons toujours cette décision du 22 Avril 2015 prise par la préfecture à son encontre.

L’ensemble de la communauté éducative, les représentant.e.s des fédérations de parent.e.s d’élèves PEEP et FCPE, les représentant.e.s SNES, FO, UNSA-Education, UNSA-SE et Sud Education Rhône de l’établissement, soutenu.e.s par leurs représentant.e.s académiques.

Rassemblement le Mercredi 18 Mai à 14h30 devant la préfecture de Lyon.

mercredi 18 mai 2016

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Loi travail » :

>Conseils en manif : 2018

Prenons nos précautions quand on sort pour une manif, une action, ou autre. Face à la police, face à la justice... réduisons les risques ! Mise à jour du tract (dispo en pdf à la fin de l’article) de Témoins - la Caisse de solidarité.

>Loi Travail, un an après : analyse et perspectives

Après le mouvement contre la première loi Travail (2016), nous avons travaillé à quelques pistes d’analyse. Il nous semble que ces analyses, comme quelques propositions, peuvent retrouver une actualité dans le moment politique que nous vivons. Nous les proposons ici telles quelles, laissant ouvertes...

>Etudiant.e.s, trouvez-vous une occupation !

Fort de nous avoir imposé ses ordonnances, Macron croit pouvoir instaurer tranquillement la sélection en licence et en master, la baisse des APL, les fusions d’universités… Pourtant dans le morne quotidien des facultés, la résistance prend...

› Tous les articles "Loi travail"

Derniers articles de la thématique « Migrations / Sans-papiers » :

>la Voix des sans-papiers n°19 : Nous accusons

En 2020, pendant le confinement pour cause de Covid, toutes manifestations, tous rassemblements, même en lieu ouvert, furent interdits jusqu’au 22 juin. Pourtant, les collectifs de sans-papiers ont organisé, à Paris, d’importantes manifestations de rue : les 24 avril, 30 mai et 20 juin ; montrant...

› Tous les articles "Migrations / Sans-papiers"