Récit ordinaire de manifestation : du côté des flics

1311 visites
Manif | zbeul hiver 2018/2019 | Gilets Jaunes

Un simple témoignage d’actes policiers illégaux, dangereux et racistes mais ordinaires, vus et entendus lors de la manifestation du 18 janvier à Bellecour.

Aujourd’hui, en manifestation, on s’est trouvé à un moment du côté des policiers, derrière ou à côté d’eux. On en a vu un viser la foule avec un LBD [1], et la zone qu’il visait était très clairement située au niveau de la tête des manifestants, ce n’était ni vers les jambes, ni au-dessus d’eux (on rappellera que les LBD sont PRÉCIS, c’est pour ça qu’ils ont remplacé les anciens flash-ball, donc quand on vise la tête, c’est bien dans la tête qu’on veut tirer). Il semblait viser un individu en particulier, son collègue le lui montrait en lui disant « là, là ». Donc, il avait l’intention de tirer dans la tronche du gars, d’après ce qu’on a vu, ce qu’il n’a néanmoins pas fait puisqu’il a choisi de tirer quelques secondes après que ses collègues aient lancé de la lacrymo : il a donc tiré dans une foule cachée dans un nuage de fumée, au niveau de la tête des manifestant-e-s. Tout va bien.

Après, comme il y avait de la lacrymo partout sur la place, des gens qui passaient là par hasard ont voulu partir par les rues adjacentes, et comme elles étaient bloquées par des barrages de CRS, ils leur demandaient s’ils pouvaient passer : les flics ont laissé passer à plusieurs reprises des gens bien, bien blancs en tout cas, mais ont refusé plusieurs fois l’accès à des gens un peu moins bien, un peu moins blancs... donc on laisse passer les gentils touristes blancs qui font les soldes, mais les rebeus (tout aussi touristes en fait, pour certains), qu’ils restent se faire gazer. Dans les deux cas ils s’agissaient de gens qui ne faisaient pas partie de la manif (ce qui ne veut bien entendu pas dire que les manifestant-e-s méritaient, eux, de se faire gazer...).
A un moment, des touristes sont passés devant les CRS, dont un tenait son LBD plus ou moins en joue (ça changeait toutes les deux minutes), et un CRS leur a dit « restez pas là, vous allez vous prendre quelque chose dans la tête ». Plutôt clair.

A la fin, les CRS ont formé une longue rangée pour évacuer toute la place, comme un genre de balai pour repousser tout le monde vers un coin de la place, en bloquant tous les autres accès, donc on avait pas le choix, c’était là qu’il fallait aller. Ils nous ont dit « sortez de la place en passant par là-bas, par derrière la grande roue », et nous, dociles, on s’est dirigé vers là bas dans le calme. Ça aurait pu s’arrêter là, tout le monde évacuait la place, c’était efficace et pas violent, sauf que 2 minutes après, alors qu’on arrivait en compagnie des autres gens présents sur la place aux abords de la grande roue, là où ils nous avaient dit d’aller, on s’est reçu des lacrymos sur la tronche (qu’ils tirent en cloche au-dessus des gens). Donc après nous avoir dit de nous diriger à un endroit, ils nous tirent dessus.

C’est un récit très ordinaire de manif, il n’y a pas eu d’œil perdu, de main déchiquetée, ou de personne tabassée (quoique si, on en a vu une qui voulait évacuer après s’être fait taper par les flics, et les CRS ont mis pas mal de temps avant d’accepter de la laisser passer), mais il y a eu des actes illégaux, irresponsables et dangereux, du racisme, et de la mesquinerie, si on ose dire...

Trois manifestant-e-s

Notes

[1LBD = Lanceur de Balles de Défense qui tire des balles en caoutchouc de 4 cm à 300 km/h. Il a remplacé le flash-ball car il est plus puissant et plus précis que ce dernier.

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Manif » :

>Appel à une Pride de nuit à Lyon en mixité choisie vendredi 14 juin

Nous, déviant-es, hors-normes, décadent-es, bizarres, étranges, queer, on est pas là pour être accepté-es, on est pas là pour être toléré-es. Assez de se faire tabasser la nuit, ce soir on se la réapproprie. Assez d’être récupéré-es pour vos politiques LGBT, on veut pas de votre hypocrisie à gerber. Assez...

› Tous les articles "Manif"

Derniers articles de la thématique « zbeul hiver 2018/2019 » :

>Révolution jaune ?

Est révolutionnaire ce qui déclenche effectivement une révolution. Ces derniers mois, on a l’impression tenace d’être pas passé bien loin avec la fronde des gilets jaunes et sa phase quasi insurrectionnelle, entre fin novembre et mi-décembre...

› Tous les articles "zbeul hiver 2018/2019"

Derniers articles de la thématique « Gilets Jaunes » :

>Le bouleversement des Gilets Jaunes

Cela fait maintenant plus de six mois que le mouvement des Gilets Jaunes a pris forme et s’est déployé sur le territoire. A bien des égards ce mouvement a pris une ampleur historique, par sa longévité, par sa cadence maintenue actes après actes, par son hétérogénéité, par sa conflictualité, par la...

› Tous les articles "Gilets Jaunes"

Derniers articles de la thématique « Répression - prisons » :

>Cahier de vacances militant pour une rentrée sociale en beauté

Pendant les vacances d’été, l’activité politique et militante a tendance à s’endormir au profit des margaritas sur la plage et des balades en montagne pour essayer de trouver un peu de fraîcheur. On peut se désoler de cette situation, surtout quand le gouvernement en profite pour faire passer des lois...

› Tous les articles "Répression - prisons"