Récit ordinaire de manifestation : du côté des flics

1251 visites
Manif | zbeul hiver 2018/2019 | Gilets Jaunes

Un simple témoignage d’actes policiers illégaux, dangereux et racistes mais ordinaires, vus et entendus lors de la manifestation du 18 janvier à Bellecour.

Aujourd’hui, en manifestation, on s’est trouvé à un moment du côté des policiers, derrière ou à côté d’eux. On en a vu un viser la foule avec un LBD [1], et la zone qu’il visait était très clairement située au niveau de la tête des manifestants, ce n’était ni vers les jambes, ni au-dessus d’eux (on rappellera que les LBD sont PRÉCIS, c’est pour ça qu’ils ont remplacé les anciens flash-ball, donc quand on vise la tête, c’est bien dans la tête qu’on veut tirer). Il semblait viser un individu en particulier, son collègue le lui montrait en lui disant "là, là". Donc, il avait l’intention de tirer dans la tronche du gars, d’après ce qu’on a vu, ce qu’il n’a néanmoins pas fait puisqu’il a choisi de tirer quelques secondes après que ses collègues aient lancé de la lacrymo : il a donc tiré dans une foule cachée dans un nuage de fumée, au niveau de la tête des manifestant-e-s. Tout va bien.

Après, comme il y avait de la lacrymo partout sur la place, des gens qui passaient là par hasard ont voulu partir par les rues adjacentes, et comme elles étaient bloquées par des barrages de CRS, ils leur demandaient s’ils pouvaient passer : les flics ont laissé passer à plusieurs reprises des gens bien, bien blancs en tout cas, mais ont refusé plusieurs fois l’accès à des gens un peu moins bien, un peu moins blancs... donc on laisse passer les gentils touristes blancs qui font les soldes, mais les rebeus (tout aussi touristes en fait, pour certains), qu’ils restent se faire gazer. Dans les deux cas ils s’agissaient de gens qui ne faisaient pas partie de la manif (ce qui ne veut bien entendu pas dire que les manifestant-e-s méritaient, eux, de se faire gazer...).
A un moment, des touristes sont passés devant les CRS, dont un tenait son LBD plus ou moins en joue (ça changeait toutes les deux minutes), et un CRS leur a dit "restez pas là, vous allez vous prendre quelque chose dans la tête". Plutôt clair.

A la fin, les CRS ont formé une longue rangée pour évacuer toute la place, comme un genre de balai pour repousser tout le monde vers un coin de la place, en bloquant tous les autres accès, donc on avait pas le choix, c’était là qu’il fallait aller. Ils nous ont dit "sortez de la place en passant par là-bas, par derrière la grande roue", et nous, dociles, on s’est dirigé vers là bas dans le calme. Ça aurait pu s’arrêter là, tout le monde évacuait la place, c’était efficace et pas violent, sauf que 2 minutes après, alors qu’on arrivait en compagnie des autres gens présents sur la place aux abords de la grande roue, là où ils nous avaient dit d’aller, on s’est reçu des lacrymos sur la tronche (qu’ils tirent en cloche au-dessus des gens). Donc après nous avoir dit de nous diriger à un endroit, ils nous tirent dessus.

C’est un récit très ordinaire de manif, il n’y a pas eu d’œil perdu, de main déchiquetée, ou de personne tabassée (quoique si, on en a vu une qui voulait évacuer après s’être fait taper par les flics, et les CRS ont mis pas mal de temps avant d’accepter de la laisser passer), mais il y a eu des actes illégaux, irresponsables et dangereux, du racisme, et de la mesquinerie, si on ose dire...

Trois manifestant-e-s

Notes

[1LBD = Lanceur de Balles de Défense qui tire des balles en caoutchouc de 4 cm à 300 km/h. Il a remplacé le flash-ball car il est plus puissant et plus précis que ce dernier.

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Manif » :

>Assemblée Générale et Manifestation étudiante mardi 12 février

Contre la casse de l’Université, la sélection, l’augmentation des frais d’inscription, la dévaluation de nos diplômes, et l’intervention de la police au sein de nos universités ; pour une face ouverte à tou.tes, gratuite, critique et populaire : Assemblée Générale et Manifestation ce mardi 12 février...

> Tous les articles "Manif"

Derniers articles de la thématique « zbeul hiver 2018/2019 » :

>Acte XIII : 3 mois de prison ferme pour avoir outragé des policiers

La manifestation des gilets jaunes du samedi 9 février n’a pas été de tout repos : entre charge de groupuscules racistes et fascistes en début de cortège, charges de la BAC et tirs de gaz lacrymogène pour tenter de disperser la manifestation, les gilets jaunes qui venaient de toute la région ont eu...

> Tous les articles "zbeul hiver 2018/2019"

Derniers articles de la thématique « Gilets Jaunes » :

>Les bouffons du roi : récit d’audience d’une justice royale

C & K ont été arrêté·es le 8 décembre à la Guillotière dans une manifestation Gilet Jaune. En comparution immédiate, illes avaient demandé le délai auquel illes avaient droit pour préparer leur défense (voir Comparutions immédiates du lundi 10 décembre 2018). Illes ont comparu libres le 18...

>Acte XII : 3 mois de sursis pour un masque et sérum phy

L’acte XII a été relativement calme à Lyon. Beaucoup de gens étaient partis manifester à Valence et le temps pluvieux n’a pas aidé. Au total 6 interpellations ont eu lieu. Une personne comparaissait ce lundi 4 février en comparution...

> Tous les articles "Gilets Jaunes"

Derniers articles de la thématique « Répression - prisons » :

>Les 7 ambitions du gouvernement pour prévenir et punir les manifestations

Le 23 octobre 2018, le sénat proposait 7 mesures pour encadrer encore plus les manifestations. S’emparant de ce projet « clef-en-main » qui lui était servi par la frange la plus réactionnaire de la droite, le gouvernement a su profiter de l’aubaine pour apporter une réponse répressive et liberticide...

>Acte XIII : 3 mois de prison ferme pour avoir outragé des policiers

La manifestation des gilets jaunes du samedi 9 février n’a pas été de tout repos : entre charge de groupuscules racistes et fascistes en début de cortège, charges de la BAC et tirs de gaz lacrymogène pour tenter de disperser la manifestation, les gilets jaunes qui venaient de toute la région ont eu...

> Tous les articles "Répression - prisons"