Soutenons un jeune Tchétchène que le gouvernement veut expulser

955 visites
4 compléments

Khalid, jeune tchétchène de 24 ans, a été contrôlé dimanche à Bron,
arrêté et conduit au centre de rétention de Saint-Exupéry, alors que, vu ce qu’il enduré en Tchétchènie, l’asile en France devrait s’imposer. Soutenons le par notre présence ce jeudi 26 juillet à 10h30 au Tribunal Administratif, 184 rue Duguesclin, Lyon 3éme.

Ce jeune homme est arrivé seul en France fin 2003. Il a été débouté de
l’asile, est parti en Belgique d’où il a été expulsé sur Lyon, a refait une
demande d’asile rejetée par ordonnance (sans entretien) mais seul et épuisé
il n’a pas fait de recours.

Il est reparti en Belgique d’où il a à nouveau été expulsé et renvoyé en
France, où la préfecture de Lille a pris un arrêté de reconduite à la
frontière fin 2006. Il a donc refait une demande d’asile, rejetée comme 98%
des demandes d’asile déposées en procédure prioritaire.

Il a fait un nouveau recours à la Commission des Recours des Réfugiés, il
est en attente de convocation mais ce recours n’est pas suspensif.
La procédure prioritaire décidée par la préfecture lorsqu’elle juge une
demande d’asile ‘abusive’ ou ‘infondée’, ne donne pas droit ni au séjour ni
à un hébergement, ni à une aide sociale et n’est pas suspensive, Khalid peut
donc être expulsé avant que la Commission des Recours ait statué sur son
dossier…

Khalid n’a jamais pu bénéficier d’un hébergement en foyer car à son arrivée
il n’y avait pas de place pour les isolés et maintenant parce qu’il est en
procédure prioritaire. Il vit donc en squat et parfois chez des amis. Il
n’a pas de ressources.
De plus il a des problèmes de santé depuis les mauvais traitements subis en
Tchétchénie et au Daghestan, aggravés par sa situation très précaire en
France.
Il est aidé par Forum Réfugiés, le Secours Catholique, et le Comité Tchétchénie depuis quelques mois.

Il passe devant le juge des libertés ce mercredi 25 juillet à
10h au Palais de Justice,67 rue Servient Lyon 3° salle U, pour la prolongation de la rétention.

La préfecture du Rhône ayant pris un nouvel arrêté de reconduite à la
frontière, l’avocate fait un recours au Tribunal Administratif : l’audience
aura lieu ce jeudi 26 juillet à 10h30 au Tribunal Administratif 184 rue Duguesclin
Lyon 3éme.

Il est important de le soutenir par notre présence.

P.-S.

COMITÉ TCHÉTCHÉNIE DE LYON
chez LDH 5, place Bellecour 69002 Lyon
comitetchetchenielyon(Arobase)hotmail.fr
06 82 45 60 28

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Le 22 janvier 2008 à 20:45, par amel

    que devient ce jeune tchetchene comment l’aider

  • Le 3 août 2007 à 21:48, par Catherine

    Attention, c’est le Juge des Libertés et de la Détention du mercredi 25 qui était odieux, il s’agit d’un juge qui ne supporte pas d’être JLD et qui est de permanence une partie de l’été... ce qui n’excuse rien !
    Par contre le juge du tribunal administratif de jeudi 26 était au contraire correct et attentif, confirmé par les avocats.
    Khalid est passé devant les deux et son appel a été rejeté. Il est toujours en rétention ce vendredi 3 août soir.
    J’en profite pour insister moi aussi sur le fait que dans un tribunal, on doit rester silencieux... ce qu’ont du mal à faire certains membres de comités de soutien...
    Catherine, Comité Tchétchénie.

  • Le 26 juillet 2007 à 14:52

    J’étais à l’audience ce jeudi, en tant que membre du RESF. Le juge était odieux, à la sortie, nous avons écrit une lettre au président du tribunal.
    Si j’ai bien compris, ce jeune homme risque de repartir en Belgique...
    Je rapelle à toute personne qui lira ma réaction que les audiences sont publiques, et qu’il faut y aller pour voir et entendre comment cela se passe, qui sont les personnes qu’on expulse « en notre nom ». En particulier pendant cette quinzaine car c’est le même juge qui va sévir.
    Ce juge nous a fait sortir, et ceux d’entre nous qui sont restés l’ont fait au forcing. La tactique qui consiste à faire rentrer les personnes au cas par cas ( « ceux qui sont venus pour untel, veuillez entrer » ) permet d’identifier qui a un réseau de soutien et qui est isolé. Il faut s’y opposer, s’asseoir, rester silencieux et observer. Toutes les personnes qui passent devant ces juridictions méritent notre attention.
    Colette Balandin

  • Le 25 juillet 2007 à 17:59

    C’est triste de voir ce qui se passe en france actuellement. Sarkozy et sa politique cruelle d’immigration est en train d’entacher l’image de la france. Ce système d’immigration ne respecte ni le droit fondamental de l’homme de la survie ni le droit internationnal d’asile. Il envoye certaine personne direct à la mort. Ce jeune a déjà galeré pendant des années. Je prie pour qu’il trouve un semblant de vie normale. Vu l’entêtement des autorités j’ai bien peur que ce ne sera pas d’ici tôt. N’ont -ils vraiment pas de coeur ces gens là ?. Pensent- ils vraiment que les cerveaux aimeront la france en voyant leur compatriotes maltraités et privés de tout droit ?. S’ils veulent être strict qu’ils le fassent dans la légalité. J’adresse mes sincéres remerciements et mon profond respect à RUSF69 et aux autres organismes oeuvrant vers les mêmes objectifs pour le combat que vous menez.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info