Soutien à J.E Sanchez à Vienne et convergence des luttes sociales

1267 visites

Voir aussi l’article précédent de Rebellyon.

Cette journée commence une fois de plus par un bref mais amical co-voiturage... Vienne, une trentaine de minute par la route.

Arrivée facile sur place ; différents forums dans cette fin de matinée sont organisés : Lait, Fruits et Légumes, Vin...

JPEG - 229.5 ko

Bon. Je m’attarde finalement sur celui des Fruits et Légumes (va comprendre !) et doux hasard je peux entendre en effet que si les paysans sont en droit de revendiquer un revenu, il y a aussi celles et ceux qui consomment et n’ont pas toujours les moyens de le faire, ahhh ça m’intéresse. C’est vrai que c’est pas parce qu’on est pauvre qu’on doit bouffer de la merde !. La journée commence bien finalement. Je m’attarde, un anthropologue (véridique) intervient sur la main d’oeuvre étrangère sous contrat OMI et autres tripotages patronaux, la réalité dans la Vallée du Rhône. Et là je suis déçu par les réponses, les exemples de patrons-voyous comme un dans la plaine de la Crau qui a fait la Une d’une certaine actualité, mais il y a aussi cet exemple de salarier de façon pérenne 2-3 personnes sur un groupement de paysans (remplacement congés-maladie, vacances tout court etc) qui m’a refilé l’espoir d’un coup. Le débat est resté très intéressant. Honnête. Trop court.

JPEG - 289.2 ko

Le tocsin sonne, déjà l’heure du casse-croûte... On commence à avoir des infos sur la tournure du procès de Jean Émile, vous savez : le gars qui a braqué une usine Danone à St-Just-Chalessin et volé des stocks de yaourts pour les distribuer gratos dans le quartier Léo Lagrange des Minguettes... le gars accusé d’association de malfaiteurs alors qu’il est seul à se retrouver poursuivi... la gueule de l’association ! Eh bonjour le malfaiteur... pfff.

JPEG - 264.5 ko

Mine de rien, la file s’allonge pour aller à la gamelle, vise le contenu :

JPEG - 251 ko

On avait un peu le choix (les végétarien.nes pas franchement prévu.es, y’avait sans cochon quand même), mais la terrine d’ortie, ahhh ! Un grand moment gustatif.

J’ai bien mangé honnêtement, le fromtoc vraiment toptop avec le godet de pinard, et le pain, ahh, un peu cher pour un chômeur (7 €uros), c’est vrai. Question de revenu, le débat reste ouvert.

Et pis, avant la manif, y’en a qui se sont dit qu’un peu de musique ça éviterait d’aller squatter le square d’à côté pour la sieste, vu la météo, plus que clémente avec un bon 27-28 degrés dans l’aprèm...

JPEG - 266.1 ko

Enfin des nouvelles du tribunal... Les témoins au procès prennent la parole tour à tour, les avocats... J’en ai conclu rapidement que c’était un truc à la con pour faire du mal où il faudrait faire du bien, ce satané monde à l’envers, même Danone n’est plus partie civile... L’État poursuit Jean Émile qui, seul accusé, risque un poil de prison avec sursis, un peu de mise à l’épreuve et poil poil ! Enfin bon, la réquisition du procureur (le pro-cul-heureux) reste de l’ordre de l’amusement, de l’Ordre plus simplement. J’ai noté un humour notable des camarades de la Conf’ qui sont intervenus tout comme les avocat.es et nombre de témoins, donc j’en use à présent, je m’autorise... Donc quatre mois de prison exécutoires avec sursis et mise à l’épreuve requis contre le seul Jean-Émile Sanchez ! Le verdict sera connu le vendredi 22 décembre.

JPEG - 289.2 ko

Un peu de déco avant le départ du côté de la table de presse de la Conf’.

JPEG - 215.9 ko

... encore !

JPEG - 369.5 ko

Et finalement avant le départ pour la manif, un détour par la pissotière (pas de détails, c’était top !).

JPEG - 278.2 ko

Allez, je lâche encore une photo, plus précise...

JPEG - 485.5 ko

La manif démarre, et perso j’aimerai rendre hommage à Princesse et Somoze qui ont ouvert le mouvement de convergence des luttes !

JPEG - 281.4 ko

On s’agite sous le soleil, une batucada par là...

JPEG - 476.4 ko

... et encore.

JPEG - 450 ko

C’est chaud devant, derrière la banderole des No Vox (les sans voix).

JPEG - 322.1 ko

Et aussi :

JPEG - 227.1 ko

J’allais oublier la banderole d’ouverture...

JPEG - 480 ko

Le parking devant la mairie de Vienne, à l’ombre, sous l’oeil méprisant des policiers en civil, n’est pas vache qui veut, eh, eh !

JPEG - 451.3 ko

Prise de paroles de toute la convergence des luttes avec tout de même plusieurs appels à l’insurrection, contre l’apartheid social qu’ils nous promettent, la guerre aux pauvres, avec ou sans papiers, le fascisme rampant... C’était ardent, faut être honnête, aussi.

JPEG - 307.7 ko

Ne me demandez pas de faire la liste des organisations présentes, ce que je peux dire c’est qu’il n’y avait aucune couleur de partis, des syndiqués de la Conf’, des Solidaires, du mouvement social avec le DAL, No Vox (les sans voix, internationale des précaires), d’AC !, de Droits Devant, des NRV de Vienne...

Pour finir la place devant la mairie a été rebaptisée (pas sûr que ça s’écrive comme ça) : voyez par vous mêmes (ma seule photo floue...)

JPEG - 220 ko

Ben avant c’était la Place François Mitterand (j’ai jamais su si c’était un T et deux R ou l’inverse, malgré mes 40 piges), comme quoi le mouvement social avance sur la question de la redistribution des richesses. Arrgh, y’avait aussi un agité des Verts Rhône Alpes, un vrai patron qui rêve de creuser des tunnels entre l’Italie et le capitalisme ici et inversement, voire un peu partout, les tunnels du capitalisme tu creuses d’un côté et t’espère que ça arrive quelque part », n’est pas vert qui veut, n’est pas écolo qui veut, non plus)..., un mépris avec les gens de la vallée, du Val Susa, avec ces paysans montagnards... La relocalisation de la production, connait pas, ça plane trop chez les Verts.

Bon, y’avait des gens pas fréquentables, mais y’avait plein de gens formidables aussi, ça compte, je crois qu’ils et elles étaient plus nombreux-ses. L’aventure continue...

Bon, on repart direction la sous-préf de Vienne... on croise du côté de la gare pas mal de flics en civil (pas de photos, désolé) qui surveillent les jeunes à casquettes, vous savez... Y’a aussi des blaireaux à basquettes, pas originaux et surtout pas discrets, comme si on avait les yeux crevés...

Et pis finalement y’a le tracteur, on n’est pas sûr de là où il veut aller...

JPEG - 290.8 ko

Mais encore...

JPEG - 277.3 ko

Résumer cette journée ça peut aussi être cela :

De gauche comme...

JPEG - 522.6 ko

... de droite

JPEG - 487.3 ko

c’est le bâton qui t’attend, aussi sois sage : désobéis, refuse, construis ton émancipation, n’adhère à rien, les autres « ça peut devenir plus fort que toi » (et c’est bon), fais, et sois toi-même !

- Lire l’appel de Vienne du 27 octobre 2006.

P.-S.

Entre 3 et 4 000 personnes présentes.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Capitalisme / Consumérisme » :

› Tous les articles "Capitalisme / Consumérisme"

Derniers articles de la thématique « Écologie / Anti-productivisme » :

>24 septembre : Les Belbéoch pour l’humanité

Elle s’appelait Bella comme une chanson Bellaciao . Avant de partir elle remercia les Justes, mais elle aussi elle était Juste ; « elle était Juste anti-nucléaire ». Hommage à Bella Belbéoch.

› Tous les articles "Écologie / Anti-productivisme"