Soutien aux ouvrières tunisiennes en grève de la faim contre leur licenciement par une multinationale française

557 visites

En Tunisie, deux ouvrières de SEA Latelec-Fouchana sont en grève de la faim depuis le jeudi 19 juin, soit vingt-cinq jours au 13 juillet. L’une d’entre elle, la déléguée UGTT Sonia Jebali, est aujourd’hui sous la menace de séquelles physiques irréversibles.

SOUTENEZ LES OUVRIÈRES DE LATELEC EN GRÉVE DE LA FAIM POUR LEURS DROITS !!!

Dans la région de Tunis, depuis le 19 juin 2014 soit plus de 25 jours, deux salariées de Latelec-Fouchana sont en grève de la faim. Elles luttent depuis de longs mois contre le licenciement abusif de quatre ouvrières, dont les deux principales animatrices du syndicat UGTT. La dégradation de l’état de santé des grévistes de la faim a nécessité plusieurs séjours à l’hôpital. Ejectées par la police de l’Inspection du travail où elles avaient entamé leur grève de la faim, elles sont aujourd’hui dans les locaux de l’Union générale des étudiants de Tunisie (UGET) où elles poursuivent leur action en compagnie d’un salarié licencié de l’entreprise voisine Leman Industrie, également en grève de la faim.
Des délégations d’organisations de la société civile leur ont rendu visite et ont ainsi permis de les soutenir moralement.
Lundi 23, un rassemblement de soutien devant l’ambassade de France à Tunis a été dispersé par la police.
Dans l’usine, des ouvrières ont porté des brassards rouges en signe de solidarité, puis ont débrayé massivement.
Vendredi 27, la direction avait enfin accepté de recevoir une délégation de quatre personnes mandatées par les grévistes de la faim (la direction refuse en effet de discuter avec les deux déléguées UGTT Sonia et Monia). Mais à l’heure du rendez-vous, la direction a annoncé par téléphone qu’elle refusera de signer un procès-verbal à l’issue de cette réunion. Elle a de plus essayé de diviser les salariées en lutte en ne voulant discuter que du cas des deux déléguées syndicales, et pas celui des deux autres licenciées.
Conformément au mandat qui lui avait confié, la délégation a alors refusé de rencontrer la direction dans de telles conditions. Elle a obtenu le report de la rencontre au lundi 30 après-midi, de façon à pouvoir négocier dans des conditions plus correctes.
Encore une fois, c’est bien la direction de la multinationale française Latécoère et sa filiale tunisienne Latelec, avec un aveuglement digne d’une autre époque, qui bloque l’avancée de la négociation. Elle se permet, avec cette attitude arrogante, de traiter ces salarié-e-s comme le faisaient les entreprises françaises au temps de la colonisation.

La suite à lire sur : https://www.facebook.com/pages/%D8%A7%D8%B6%D8%B1%D8%A7%D8%A8-%D8%AC%D9%88%D8%B9-%D8%B9%D9%85%D8%A7%D9%84-%D9%84%D8%A7%D8%AA%D9%8A%D9%84%D8%A7%D9%83-%D9%88-%D9%84%D9%8A%D9%85%D8%A7%D9%86-%D8%A7%D9%84%D9%85%D8%B7%D8%B1%D9%88%D8%AF%D9%8A%D9%86-Gr%C3%A8ve-de-la-faim-Latelec-Leman/1431262947146043?fref=photo

P.-S.

Contact : Julien Ente, 06 51 18 46 80 comite.syndicatlatelecfouchana@gmail.com
Les messages de solidarité seront retransmis en Tunisie et publiés sur la page Facebook du comité.
https://www.facebook.com/ComiteSoutienSyndicalistesLatelecFouchana?ref=h l

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Résistances et solidarités internationales » :

>Comment crient les lucioles

Le 28 avril dernier, sept anciens membres des Brigades Rouges ont été arrêté en France. Le ministre de l’intérieur a assuré n’avoir « aucun état d’âme » et être « fier de participer à cette décision qui permettra à l’Italie, après quarante ans, de tourner une page de son histoire qui est maculée de sang et de...

>Crise sanitaire et crise capitaliste : Socialisation, autogestion, révolution

Appel à rejoindre le cortège rouge et noir de l’Union Communiste Libertaire et de le CNT lors de la manif du 1er mai au départ de la Place Jean Macé à 10h30. La FRAP (commission antipatriarcale du groupe de Lyon) sera aussi présente au sein du cortège. Soyons nombreuses.eux à être dans la rue le 1er mai ...

>Jaroslav Hašek ou la satire libertaire

Humoriste animant les cabarets de Prague au début du XXe siècle, le libertaire Jaroslav Hašek, né le 30 avril 1883, est une figure majeure de la littérature tchèque. Comme son personnage du brave soldat Chvéïk, il a été confronté à la bêtise de l’armée et de la guerre. Souvent interdits, brû­lés par les...

› Tous les articles "Résistances et solidarités internationales"