Toulouse : résistance à l’expulsion du squat le Clandé !

3889 visites

A Toulouse, le squat le Clandé, qui existe depuis au moins neuf ans, résiste depuis jeudi 26 octobre à l’expulsion. Ce squat toulousain qui avait pris racine en plein coeur de cette ville que l’on disait rose a été expulsé, avant d’être réoccupé par 200 personnes quelques heures plus tard. Ainsi, la Ligue Contre le Cancer esperait récupérer son bien - honteusement acquis – par la violence au bénéfice de promoteurs immobiliers.

Message d’un camarade toulousain :

Je vous transmets un petit explicatif de ce qui se passe actuellement :

Au vue des bouleversements d’hier, jeudi 26 octobre, un explicatif des
évènements :

- 10h : expulsion par la force de 3 résidents du clandé par Mr Chenevoto
(Ligue Contre le Cancer), deux vigiles privés, un serrurier, 2 maçons et
20 flics.
Ils refusent le droit au déménagement, invoquant un rendez-vous plus tard.
L’info circule. Rassemblement devant le Clandé.

- 11h : charge des CRS rue de Quéven. 2 blessés sérieux. 1 arrestation (pour
1 photo prise avec un portable d’un passant)

JPEG - 36.3 ko

- 11h30 : blocage par des barricades du boulevard Alsace Lorraine

- 12h – 18h : blocage avec des barricades de la circulation en divers endroits du centre-ville

- 20h : une manifestation se met en marche suite à une Assemblée Générale
extraordinaire du Clandé (200 à 300 personnes présentes)
Arrivé au Clandé, le lieu est réouvert, le vigile présent et son chien se
font sortir
sans violence.

JPEG - 42.6 ko

Nous voilà de nouveau chez nous ! ! ! !
Nous avons décidé de continuer la programmation du mois d’octobre, il y
aura donc un concert ce soir qui débordera peut-être sur la rue, pour
faire entendre notre détermination à continuer à faire vivre cette espace
que nous occupons depuis plus de dix ans comme vous le savez …

Une manifestation a eu lieu
Samedi 28 Octobre à 14h place du Capitole,
après le marché bio,

Besoin de monde tous les jours dès 6 heures

Le samedis 18 Novembre à 16H Place Arnaud Bernard manifestation bruyante

Vous y êtes les bienvenu.es…
comme d’ailleurs au Clandé où vous pouvez, sans hésitez, venir nous voir,
pour discuter, prendre le thé, et… plus si affinité….

Plus que de soutien en présence, le Clandé a besoin d’investissements personnels pour survivre. Appel à tout collectif, groupe d’individus pour proposer des ateliers, activités. Venez en AG. La vie continue de plus belle ...


Programme prévu :

jeudi 9 nov, boom boom party, 19h, avec Isangrin (anarcho electro en jogging/ grenoble, turin) + clips kitch.

dim 12 nov, Goûter punk, 18h pétante, avec Neptune (les forgerons du son/.usa).

ven 24 nov, Goûter punk, 19h, avec J’m’en fous (j’t’emmerde/suisse) et Semi play Back ( les david et jonathan de la guitare-batterie/ toolooze)

et toujours l’infokiosk, les mer et ven à 18h, le cinéclandé, les lundi à 21h (aléatoire, demander à jean loup pour recevoir la prog direct par mail), le Slam, tous les 15 de chaque mois à 20h et l’atelier gravure, les mer à 16h.

Si vous voulez soutenir le Clandé

Pour soutenir le Clandé, vous pouvez harceler par mail fax ou téléphone ces contacts ci-dessous :

- les médias collaborateurs avec la municipalité de Toulouse :

la dépêche du Midi : fax 05.62.11.34.59 mail correspondants@ladepeche.fr et surtout frederic.abela@ladepeche.fr tel 05.62.11.36.39 et 05.62.11.33.74

- les politiques locaux (préfet Mr Viau et Mairie Mr Moudenc qui s’occupent de mettre en place expulsions et brigade anti-marginalité agressive)

Mr Viau préfet de Haute-Garonne nouvellement nommé par Sarkoze andre.viau @haute-garonne.pref.gouv.fr

La préfecture en elle-même Tél. : 05 34 45 34 45 Fax : 05 34 45 37 38

La mairie de Toulouse tel : 05 61 22 29 22

- l’OPAC (qui reste l’institution chérie des squatteurs toulousains) : voir l’article http://toulouse.indymedia.org/article.php3 ?id_article=7250 suite au rasage d’un squatt à la Roseraie (quartier type cité jardins) voir aussi l’action pendant l’amp http://pgaconference.org/fr/2006/toulouse

tel 05 61 99 72 72

P.-S.

nb : hum, la Dépêche du midi du jour titre sur « la révolte des SDF », se roule dans l’amalgame et les inventions sensationnalistes (policières ?) en inventant des heurts & violentes échauffourées complètement fictives... (ils fantasment même sur 5 policiers bléssés... du grand n’importe quoi !)

- Voir en une sur Indymedia-Toulouse
- report photos sur Indymedia Paris lors de la manifestation qui a fait suite à l’expulsion... avant réoccupation !!!

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info