Trop honnête, un réfugié risque de se faire expulser

563 visites

Le tribunal administratif de Lyon étudie ce mardi [26/01] le dossier d’un réfugié albanais sans papier.
Ce dernier est assigné à résidence depuis la semaine dernière, alors qu’il venait de rapporter un portefeuille à la gendarmerie.

Ce père de famille avait trouvé le porte-monnaie, qui contenait 80 euros et une carte bleue, dans un bureau de tabac d’une commune de l’Ardèche. Mais lorsque qu’il rapporte l’objet perdu aux gendarmes, ces derniers l’interrogent sur son statut de ressortissant, puis lui confisquent son passeport. L’homme est alors assigné à résidence, tout comme sa femme et leurs trois enfants de 18 mois, 8 et 12 ans.

La justice doit désormais dire si ce réfugié doit rentrer ou non en Albanie.

Source : Lyon Mag

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Migrations - sans-papiers » :

>Le Squat « L’amphi Z » est expulsé : près de 150 personnes à la rue !

Ce matin à 11h30 les flics ont débarqué au moment où le moins de gens étaient encore présents. Avec « seulement » 15 fourgons, ils ont forcé la porte et ont profité de l’effet de surprise pour évacuer facilement les quelques habitants encore présents... C’est donc désormais près de 150 personnes qui sont à...

› Tous les articles "Migrations - sans-papiers"

Derniers articles de la thématique « Apartheid social » :

>Été 1982 dans la région lyonnaise : l’État tente de mater les banlieues

Dans l’agglomération lyonnaise, l’été 1981 est chaud, comme disent les journalistes de l’époque. Ce sont les premières émeutes urbaines à faire la une de la presse nationale. Tout au long de l’année, la répression va s’abattre sur l’agglomération et, à l’été suivant, l’ambiance est une nouvelle fois...

› Tous les articles "Apartheid social"